Dataset Preview
Go to dataset viewer
main_id (string)catalogue_id (string)titre (string)nom_auteur (string)prenom_auteur (string)date (uint16)document_ocr (uint8)date_enligne (string)gallica (string)page (uint16)texte (string)
"bpt6k5652513s_p1"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f1"
1
"NA"
"bpt6k5652513s_p2"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f2"
2
"_p_ HISTOIRES _p_ TRAGIQUES, _p_ extraites des centres Italiennes du Bandel^- mifes en langue Françoise, _p_ Par François de.BeìIe-Foreít, Comingeois. ^ _p_ TûMB XZl N«C^V I E M,EChez _p_ M,EChez LÛïsEiEr, tenant íàt boutique au bout de la rue du Bec. _p_ 1 6 O 4,"
"bpt6k5652513s_p3"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f3"
3
"NA"
"bpt6k5652513s_p4"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f4"
4
"_p_ SOMMAIRE DE,L'H-t stoke septante septième. _p_ Enejlpasdauiourd'luiyfiukment que les homrnti tantplutfouit illustres grplusseressentent dés inìtt - •res,receíies ie quelqueparfq» elles pretincntleurcomme>ic£rneiit,veit que de tout temps il n'y aeùhomtne _p_ àyantjïpe»demoyeitqùon sfaitroit dire, quint se fois mis ttt deùoir de-venger le (ors, qu'ilsepensoit jvtt.ir rscttt d'm antre,comme hìensouuet nottt l'auonsdefìamoltstré ès d'jcotiri de ces hijhires. Mais vrt autre fuïetèst fous í'argument' de T?Ï»> , gtancepresentéànosymx,\sfa»oírÏ4- grande tufôced'vn:T(pyguioffei}c%ctt te que lè-igrtuttfs iitcreontentt comme la raison l'tti qu'on lemcsure, à crime de Uz.emaiestéi&' non par donnable,ncinu moins ayant ffflucbéles matières mnfí qu'il faut, c^misaparples:pltshmsde ten$ les Jláteun de [ {mrt^lesíoledmeide'cwx'qmntyimnt que •■ dumalhetirdet&tiitrts, Hsetílagtáïitfiior'enta'ccH ; séj &reietial'açc!4sdteHr,gii:ct飣*4e vengeance ; Q? d'aiiarke, Mitn'dfiii'j^ûYMe&eitrniJffaJitít r <Usmtjì>népïa'samï<&' netm>ne míMâis <]«* [ ws dijíourssoni ilmjìs au et trop iistuernij* iij ■•■•..'AU'"
"bpt6k5652513s_p5"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f5"
5
"_p_ promets que patmytes massacres, nous y mêlèrent; l'amourt afin que la douceur fielleé de l'vn pm(ìè~ donner goust. à l'amerttimé de l'autre, & quele's. troubles, ey qitél'amou-'rsoyénttousieurs le sommai - repréposédejtos hi/loires, d'autant-que c'est de ces díûx'accidens que; la misère de ce-ficelé semble* despendre de cêy-deux chosesjì misérables; Le mot d'amour est asiez,entendu desóy comme d'yn mal *jue, chacun, goust e, (y-prenàplaisr d'en sentir les. aprèhenfìâns; mais, quant à celuy dé trouble ie lé preHisort diuersemti.de la façon commuée dit v.ulgaire,entantqueic linterprète pour i'emúe de ceu.x.- qui ont lesmaniemes dés-affair.es,veu quec'ejlpat le yer rongeants cy enuieux de leurs soli! sfiimasies,q\tetomles troùblesg<?dtsï.intionS;qut■altèrent, Cg- corrompentl'estât public,prennent source,:. çyÇ insinuent au coeur, (jpensée deshommesde tous. efîats.Çarcetuy, cy.se.yoyantauançéflepense- qu'amaintenir lagloire deson auancement, ty i'aul re-: ÇJU'OO aurardesapoìnté ou qui prétendra de venir-- tfi credit,nefira.que songer les moyens de. ruiner spn compétiteur, ty.sans auoir égard à ce-qu'il «»- tr.eprend,ne trouucra estrange de mettre difien- . tion e» vn corps, lequel auparauant aura, yescu, engrande, yniou ey concorde trejagrcable. Si, ttostrelemps ne psuuoit témoigner de cecy, ie, ne, seïois plus paresseux que de coiistume pour rechtr--. chéries exemples dtuersìfitz, en. l'aotíqune qui. fontpreMuede. cette corruption : mais puis que Us.- t.Me auxn'en font. qt*e trop riutmtnt effignz^ (? <j*e tts conteurs. tros> niAnitts t,»gendnat »», _p_ «Qa-est, _p_ -Cc que l'aiíteur cápred sous le mot.de troubles"
"bpt6k5652513s_p6"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f6"
6
"_p_ /jçayquelle-alieratìon en tioscerueàiix.ipour &«? ■odeur trop dangereuse, iesuis content ,d:aiî'er cou~ yir yers-l'antiqutté, non tant pour traiter suiet si ■malplaisant, quepour donner .le goustdiuers des JucceZipaflèz. a vastrenoblesJe,laqúelle(feut ijln) .nale lòtÇit dé fuedleter les hures des <Anctem ■poury rajsafierson apelit (y de la boutique desquels, & d'autres que àe -itostre nation., i'ay tira (hisojreqttis}enfuit. . . _p_ Delâmort âuGote de Barcelone,,0~ com. _p_ com. son fils àon Òï ojfrcy ta vengea. Des _p_ amours £iieìujauec la fille au. Comte _p_ de Flan4r0i&.-,aatresfu,cc£^diuets.^í _p_ fbiftôire. ' ' _p_ HISTOIRE tíïïll, _p_ Çi^»;*»;' Ousqui lisez Fhiíïoirè de Fran-' &£$ïtl cc> ''igriorez folat que le grand f*\/W Roy fils de Pepjri fut céluy qui ; 'tf'^MBSA'í'áííaut-laguerré'auX'-^Mores,' lès; quels s'est oyent saisis d'vne partie, voire ) piesqvie de toutes'les Espagnes en chasl -fatu les reliques des Getlrs, les trust auffi f ììors du pays Náuarrois, & des terres des : anciens Geltiberes,restituát aux Gothalaus (quecorroinpiicrciemnqusapell'ons Cathalatss) leurs héritages & possessions, & renietlant en leur terres ceux deja Prouiïice Tar-: , A ni .. _p_ Charles _p_ le o-rand o _p_ chasse lés M ores des :&s-:- ■ pagnes."
"bpt6k5652513s_p7"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f7"
7
"_p_ 'ê. ■ Hìfîòire septante septième. _p_ racónqife foùsle ìiô de îaqueiresont 'çetìB'- prifeíleS'Prouinces'd'Aragónjyalehceiî'-îauarre,Scivné païtie de Fancienne ÇaíiìUcjSt le pays de tìaliìce, portant ce ctom de la cité de Tarragqne chef, & la Metrapolitaine d etòutes ces Prouinces* Gïs'estans les Mores retirez en Andal©usi:e(paysiadisgaigné furies Romains par les V vandales) ne furent si, tost auertis de la mort du Roy -fit EmpereurCharleniaigne,quesoudait)ils ne xemiiassentménage,-& s'ármáns, nes'ápreftassentdc reconquérir les terres fertiles de .Aragonj&Gatheloigne^uelesFráçpisleuí auoyent ostees, estimans que Louysledei>on:ríakcsuccesseur du grandGbarlês.degenerast de la vertu de son père ,-& ne fut.assez puissant, & heureux pour di ffaidre sesconquestes: Ety allèrent auee telle'gaillardise qu'e»peu detemps, &nul leur faisans résistance, ils fe firent seigneurs áetoutelaíufdite Prouincecôprisefousle.nom de Taraeonoise. Le Roy Débonnaire auerty que suc de ceste course, & dudegastfaitpar les ny fideles,ayant compassion des paumes Chrestiens afligez &T chassez de leurs pays, U qui auoyent'esté contrains de s'enfuir à garant dans les monts Pyrenees,pasla en Espagne,^ fit si bien qu'il vainquit les Mares, & remit ksChtestkns eft leurs bienSi tetkanttribut'^ceu* qui áuoyent refuse _p_ . pit m le tnot _p_ cì\sindalénifie. _p_ Jiísresre conquirent i'È-."
"bpt6k5652513s_p8"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f8"
8
"_p_ . Bìfiolrtfepmlts-pxefíse,, . J' _p_ {3e sorte qu^ncore à présent ceípeuplé est fobiet à CÈS knposts, & 1 es-pays chacun à-sost seigneur cm souueríánce de leuí infidélité, &■ qui pour marque íònt encore appeliez Remenfans. Máis vous pòurrêZ'demander à quel propos est-ce que ie ramentoy- icy la guerre des Moresï^Non fans grande raiv 'fòni & dautant qu'elle'sert grandement á nostre; histoire en laquelle nous/- parlonsdu Comtede Barcelonne, & le premier qui porta iamaiscetiltresousî'aueu, anthoritê;,- & hommage du Roy de-France. Garayánt le Roy débonnaire reconquises ces susdites terres fur les Sarrasins, il fit les departémens, dés estais &-seigneuries y me.ttant ; des goivuerneurs-sous; -le'iïonvid&-' Gpffites-,. ; 'Ytóontesj/'Nó'bks'K'-'Vauáfféurs.'Etparrri'y; tes CóiMtezfut-.cômpriselacité, & fiuages : de Barcelòhhe'chefdu pays Catlíalan, & ; ■Wiedes-'plús.'b'elkSjricUcs>;& gentilles -vil* ; ksd-Eipagne, assiscsur là'mer Mediterrai tieedelaquelleil voulut estre nommé sei• gneur,& ordonnaque fut le chef sur les au;; tres Gôtez& seigneuries. Et dautaiit que la ;. présence de et bon Prince estoit requise ail; Iturs.iliaissápour son Ireutenantvn seigneur | son remarqué deiìGblessei&des-plus' ancié! iles maisons de f eut le pays, vaillant hommes & qui-pptii .telVcstoit fak côgnoiítrë çii diuevi, ht IÌX-;& íîotamitient en cette guer] 'XG'Wmii'hs Maìîo-ctxeïiftes : auquelil dóíî> í A íiii _p_ Institution dc'S' Comtes d'Espagne par les 7{ois <£eFr«tt~ et, _p_ Voy lue» Marin SicìLl.it de l'hist.:' d'serrée- ' Sion."
"bpt6k5652513s_p9"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f9"
9
"_p_ ;S , HÌfîoìrefeptantéÇtpnéme. _p_ «a surintendancesur-lesautres gouuerneurs jse reposant, sur, sa .sagesse & bonne ;'con-!. duite,::enee;qui çoncernoit le maniement .de l'estat & affaires de la prouince. Or. vous isçauez .que.si. .iamais çBosefut enuiee, & si•Ja vertu trpuuaoncaucun ennemy, c'est és grandesçhargcsque'fe'.fak.rel essayv&les -.hoiraiïies-;e:Xççllensssont 1 es prern iers q.u i eu -sentët-l,es;atta-i ntés:aussí d;om1Geplfroy.d> Aríie(c;ar ainsi £enommp;it ce seigneur, Espar gnol Comte de .Barçelonn;e).quelque loyauté qu'il fit :-reluire en. ses actions de qnel.que^deupir, iustice pu équité,qu'il viàst à . ren.droitdesessubiets.jsitrpuu.arenuie que mordre fur Iúy,& í'ambkiqn d'aiitruy que . reprendré.sur lintegritéd,e fa; vie.. Et.com* •me vous n'ignorezpoint qu'iln'y. a: cour fi. sainte, n.y palais Royal; si bien-policé'que tousioursce monstre pallissant & irisait de èhuie,ny semé son venin &.infê.ct:ion,8c quç~ les Roisles.plus entiers,, íages,iustes, saints* & débonnaires pnt'eu tausiours ce malr • heur à la.queiie: que^d'estre-çir'.cpnue.nus par les ruses ambitieuses de jreux, qui fous íilt-re de vertu bastisscnt la trahison de leurs calomnies,: il y aupit à la cour'de ce boa Sc débonnaire Monarque Gaulois, vn seigneur BomméSalomoUjlequelaspiroit fort iau gouuernement &, Comté de Barcelonne. Cctuy-cy faisantdubon valet, estoit ordi-- tìhire'itìent à l'orÈille du Roy,, iuy dòniîánÉ _p_ ■vertu, _p_ tOlts-. _p_ rscneé. _p_ rscneé."
"bpt6k5652513s_p10"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f10"
10
"_p_ Ví'ijìoìreseftatte septième-, j _p_ ■des instructions 8c auertissemens' pleins de fraude Sicalpmnie, parlesquc-lsGeofLoy estoit chárgé:d'víer de concussions. &: exactions iníupporta-bles, fur les (irbiets du Roy,.&.que(i (arnaiestén y pouruoyok; il seroit en danger, de faire.'vne autrefois le 1 ■voyage : en Élpagne au ec armée-, ' dautant que les. Etp.agnols; ne :.pouua;ris;supporfer la tyrannie du Comte,c.omplotôyen:t défia d.ê se rendre piustost àla'-ikercy des Barbar. i res, queviureeu cette pevplexké'& estre - ainsiescòrchez par les officiers de sámai.efié. Lóuysquine se desioit point du haran.giieiii-j &.qui d'autre part ne ponuoit péri-, fer que r,!e seii-neu'Dd'Arrie Voubliaft des 1 ta.nt,e«.sonofice, nesçauoit que dire.sùr çet^; te acc.usation,;vpyant l'accusé homme si-, gnalé& renommé dé;grande 'drokike')& céiuy qui l'accusoitcstfctel quepersonne; n-a'-' uoit que luy.-reproçlier. N'aiouster aueu-; nementsoy au-dire dé Salomon-luy serti-- tloit chose..píeiwdiciabkiveu ques'il estoitvray,-Scquele peuple '.se rendit.aux Mores, ainsi quecetu-y disoity il n'auroit le moyeiv d'y entendre,veu quetóutbranloìt-pardeçà,- ; •&■ quedesia les Normands-rauageoyent les pays voisins de la mer, les Danois n'en fai-' soyenr pasmoius, & ses propres enfans qui-' bastissoyeiit des desseins contre fa maiéstév A cette cause non persuadcqu'il fut des setit&sraisons du courtisan, maìsbieiï seeetiâtíí _p_ Çtilmme _p_ drefjee contre lé Catbitla"
"bpt6k5652513s_p11"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f11"
11
"_p_ 10- HìftótrescptdnPe septième. ' , _p_ qudquë impression de défiance, il enúoyé' ' ^^sgÈntilshomme^enEípágne^des-cora- - mìíîàires de fa maiesté à Hârbonne, auec? charges de -donner assignation au Comte' Cathalanïde venir rendre raison de fou gouúernement, & se purger des crimes fur luy imposez, îusq.u es icy les afraires alloycns fort biens; & le jg.©y estoit loyalement serûy par les députez, entant que les gentilshosiijm.esíurenten Catheloigne;& sommèrent le! Côte de cSparoistredeuant les gens duRoy' îihais la fuite móstra & que les messagers &• lesicômissaires estoyft tous frapez â vn coirî & que Salomon estoit celuy à qui on obéis-; soit, Si non a u Roy qui estoit extrêmement ! arnyd'eqúkéScde iustice. Geûfroy qui -íies cust -jamais pensèqué ceux qui venoyët poui? administrer iustice,osassent iamais- atteutep . chose qui peut tacher la renommée du Roy> désqu'eust veu les patentes ne faillite de se mettre en deuoirpoury obeyr,& dressant son équipage prit la route de Lan- guedoc^ & s'eivvit à Narbonne, conduisant, en sa compagnie vn sien fils encor fort petit enfant, pour s'il- luy fáilloit aller 'euCourt en faire présent au Roy, & le prier de: . - le nourrir pour en tirer vn jour quelque agréable scruice.Comrne le Comte est auec k-'s' députez, & qu'on comiruinîquok fur les ífraif.eS;du; payS-,, ainsi qu'ordinakement'il y ít- qtíelqu'vH qur ioíie. tousiouw. k folî"
"bpt6k5652513s_p12"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f12"
12
"_p_ ìUftóìre septante septième, îî _p_ pour-lesgrans, & qui aussi en porte la peni~; sence i il y.eut vn Gentil'hprtìme de la mai^ son du Ro^ qui s'attacqua de paroles a» Gomtc,& y alla si indiscretémét,quele boit seioneu'rsc sentant piqué & intéressé en sort honneur, donna vne desmentie au courtisan indiscret & volage, lequel voulant feue, du vaillant j & méprisant la patience.du; Co,mte,ne daignant mettre la main aux ar-; tries pour se tenir fur ses gardes & venger soniniure, empoigna fa partie à la barbe, îequelirrké de ceste ignominie,^ oubliant tout respect,quoy que ce futdeuant ceuxqui representoyent la personne du Prince , il meit la main à l'espee, 8t tout sur l'heure fit mourir celuy qui l*auok iniurié en deux spïtes,&.kfrapant, dist; V a poltron Sí ftajeiu, .si-tous tes semblables estoyent payez de mônoy e pareille,ks Rois ne feroyem .ià des fautes quî-ils commettent fans mal-y .penser : & ks gens de bien ne lVroyêntinr quiei'ez en leurs ©ffices,Les commis se seiv. t'ansoíîencez de ces mots., & íbupçoBnanSr que Geofroy l*s tint pour çalôniateurs, oa pour ceuxqui luyauoyent dressé ceste partie luy dirent. Qu.elk hardiesse est cette cy. Monsieur le Côte» que vous qui estes chef dêiustice & officier du Roy,teniez si peu de ïompte.de rìcntê quirepresentons.le bras 8S glaiUéde droiture, .qu'au-grstud oeefpris dé; _p_ íëluy^ue vêtis ùm%.,: U Ig^uel.aous- a eiv> _p_ Meurtre, fait par k C«te."
"bpt6k5652513s_p13"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f13"
13
"_p_ ttì Bipiotre septante septifme^ _p_ uoyez pour ouyrla raison de vostre vievbus ayez esté si insolent que d'ocçir vk gentil h ó-me signalé, & dela maison de vostre Prince. Et quoy? -s'il voûs auoit ofFencé estoit ce à vousd'vser de main mise, SÍ sânsáiítre considération le punir de ía faute,sans autrement attendre que nous à qui lácognpissance en estoit deuë , ouyssìons: lesra'i-sons de vous, pour là dessus vous faireiusticè? Non, non scigueur-d'Arrie, ce seul faitnous donne assez a cognoistrequel Vous estes, & de quels deportemens vous vsez fur les paumes lubietsde i'Ernpereur nostre seigneur & le-vostre.Carksiugesne vous-font rien-si leslieutenansdu Roy sont méprisez par vostre arrogance, si lanoblesse est (ì peu par vous respectée, & quï la mfekiSc que-la parole marchent en vouSítout ensemble, il n'y~a-aucun qui doute qivâtiec moindre difíeuité, & à moins d'égard vous rançonnez, tourmentez & gcinezles: ■petits qui kosent en rien vous contredire.. ~Mais-nousespérons en Dieu devoos faire - tel,drok,~& quele crime (èra.vrngé, & vous pun-y de vostre forfaiture, sertíant d'exemr ' pie aux fols qui vous ressemblent, & à ces testes legeres que la grandeur fait oublier,- & qui ne se ressentent de leur première condition. Le Conteoyantce langage cognut bien qu'on n'auoitguere grand désir de luy . - bien faire,- & que s'ilfouffioit que ceux-cy/"
"bpt6k5652513s_p14"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f14"
14
"_p_ •fâiJlo'keseptAnte.pl>tïé'me. if _p_ leitigeassent, fonças se porterokfortmal, leur respondit-tout siir l'héure parlant en ceste sorte.. le y oy bien,iTrês-bons seigneurs, que vous aigrissez les matières plus criminellement que de raison , & que fi Geoffoy eut esté occis parce fol &. indiscret calom-; kiateurqu'i gist- mort , estendu en- vostre présence, ce n'éust esté que passe-t-erapi> pour vous qui auez conjuré contre m oy, & ne demandez que ma ruine : niais dés à présent ie proteste de ne respondre poiíit deuant vous,.ny de vous recognoistrë pour autres quecomme hommes par.tiaux,&- iugestróp iniiìstes pour ma querelle. Ce sera deuátla maksté dé I'Ernpereur que i'eípere d'aller débattre mon droit, & luy remoustrer vostre inìustice-: prest à soustenir à tout homme qui voudra dire que ié fois au-1tre qu'hommë.de bien & bon 1 scruiteur de fa majesté;- ce que i'ay dkà celuy que voyez là crespassé, & luy vie r- de .pareille còurtoi-- siepour ladeffencede mon hqneur Sc repiú tation. Nous sçauósbien(ditl'vn des députez) que les Espagnols sont-grands-fai/éurs debraiiades -, &. qu'il y a plus de parade que defak,en vos façons de faire. Et iaçoit que parlaprouìsion denostre charge nous puisilions passer outre en cet affaire', si est-ce que vous ayant manuaiseopinionde nous;, v.ous serez conduit à fa. maiesté, pour là/i titre salarié selon YOS vertus & meritesv _p_ Sager e (ponceduCom- te aux. Commis? suites*."
"bpt6k5652513s_p15"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f15"
15
"_p_ f 4 .Histoire sepmte septième. _p_ Ainsi dom Geofroy fut mené vers le Rôyí, _p_ ;pour estrékigé selon la loy,&ouy e» ses iuítifications, _p_ iuítifications, pour cause du mcurtre^fufdit,que _p_ mcurtre^fufdit,que cas.qu'on luy met-toit fus _p_ pout regard de son-gouuerneme-nt. Ceux _p_ qui ne demandoyentque saruinene trour _p_ tioyeut gueres boa qù-pu le conduit en _p_ íour, asseurczque fa vertu estant cpgnue&; _p_ leur calomnie kécòuuerte ils n'en pourroyent _p_ pourroyent qif vne grande infamie .& desJionneur,&auec _p_ desJionneur,&auec encourir la maie grâce _p_ de l'Eaipereu^Scpour ceste causecómencerentà _p_ causecómencerentà & praticquer _p_ îatnort dubon Cote.:.çequi kursnt leplus _p_ aisé dumodejÇn tant que ceux auec lesquels _p_ il veuoitk'hayoyent à mort, tant pour le _p_ ineurtt-e deìleurcompagnon,que craignant _p_ qu'il ne se plaignit au Roy de kursfaits 8c _p_ depprçem&jmokis que raisonnables, & qui _p_ en pi'idi'entlajçharge faus trop se faire ío'Uic-itefny.p.rierv&rexcc.utete.ut _p_ ío'Uic-itefny.p.rierv&rexcc.utete.ut bien que _p_ promettre. D'aufiantiquc-.s'approchant.déià _p_ fort d e la cour les G entilshôm es qui eftoyát _p_ a la fuite des députez ,.pour s'enquérir du _p_ .Couteau soir cpmmeucereut a se quereller; _p_ ensemble, (bit que.eeEist.à bon escient, ou _p_ que.-.tout à -propos-la querelle fut bastia _p_ pout la faire finir fur celuy pour l'ambur _p_ de qui ellç estoit dressée,veu que les vnscU» _p_ foyeiu4u.bicn.du Côte, ksautrestenoyent _p_ ïc pany CQmraji'e.;8i s'y acharnèrent si bien,"
"bpt6k5652513s_p16"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f16"
16
"_p_ Ht otre tptunte eptitmè. if _p_ atïaatle difcord si aojant que des paroles poignantes on vint a mettre la main aux armes, &iouer fort furieusement des couteanx.'Le pauure scigneur-Cathalan voyantl qu à son occasion la rheflee auoit pris còm-t ruencement voulut estré de' la partie, cóme/ il estoit homme de haut coeur', &fort vai'l- £ lant de fa personne,:& taschant de lesappai-./ ser.il allumoit k feu dauantagè, si bien que le combat s'éohàufant, & luy se mettant entredeux pour y faire le hola, la guerre prit ifin par là mort, & î'efrusion de son ïàngfe celle quiap.paisa_là Kainej& d ébat de^par*- ties,ioy.eusefd'auoksi;feien ioué lemifteré sansparler , que fans encourir blasme 'û% «uoyént -si gentiment troussé celuy qui ne nuispit quetrop aleur compagiue.'Vóila-vn : des principaux actes de ceste tragédie ,1a:■ quetlcme sinit:eneor, .venque-si leContè ; fut-saçrifié{uix.ombres4u Ghcualieriiqu'il ■aúpk oecisjsi .est-í cqúelédesir deceux qui ; ietuèrent ne.s'estendoit furcestcyenfcâa; <-e,aÌHS^enoit poussé ;des fufeQïnáti'ons de «elky quenousauen-s dit aspirer au-gouucr■'ae-ment.de; Cathaloigrte, &<jui-ae'p.puuGk \ íV;iuKî;cnlíorjneur:sile Comte estoit oufaa | £i»(êilroyalí&vchambre Impériale.Voyex | quelles feulesengegcesdelièuuie,&. quçí|; les filles elle produit, &sideíasouilkwe | clVae ambition exécrable -il en peut sortit | ftmt qukne soit toufiours -nuisible :1a c-ale _p_ c-ale te occis par lés courtifanu"
"bpt6k5652513s_p17"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f17"
17
"_p_ ïÇ Hi^oìrésepmté eptiímë. _p_ •lo'miiie-procéda de ce desird'áiiòir le bien d autruy.,, & Selle ne pouuaht auoir k dessus'; lá trahi son fort en-campagne accompa.gnee d'edi.uers .complots&máchinatióSj-Sí quiala :fik;sous la.r-ob.ej-idé; quelque Justice-viiitauec, la .-force; violente exécuter-ce- que la colonie simpleméL'dre;ffée-.n'auoitipeii mettre en effet: de ceste peste dangereuse. -Lu<- •,cmveiVàfa.kyn;opuscúk'biéngentil, & dé: fpït;bpnesprit,-.ámenaBt Síicffigeant vn-fai; : bleau iadiSipaint& dreflépar Apelle,' & par iléquelil exprime au vray , &auec sespro>- pres.couleùrs,la. cálónielaquélle en fin paye. '.spivmaiftre.de;p.areiillemonnoye,qu'il atirà'. .coigné .poûr celuy qu'il- veut- enueloper és; i;eths& filez, de son enuie & médisance.. Les députez,mbnstrerent yn- grand TenTblant. de tristeffe voyans le Comte; more, ça.nt.poju.r se yoiepres. dela couívque 'pour iôuyrleslplaintesjlufils'.dei.ce'seigkkiríiiiasí' îso-cré,- qui aceùso'it..la deslbyaùtéides miniv ilresde (à-maiesté,. & iuroit'dc s'en venger si Dieu luy.ocïroyóic de viure aage d'homme parfait • &. le consolantluy€irerit que k Roy estoit iustç & bokiusticier,& qu'au .pestec'estok v.n, haz-ard- que lamort'de son' perefj, áduvenant- ordinairement-dé-telles querelles entre les-- hommes.de-là qualité;. Si que prenant patience -s'asseurast que le Roy ìvouHieròk de l'appointer-poui- l'à«nour du Comte son pere.. L'enfant s'àj>-. ■ - paila, _p_ tutian,' _p_ traité'de _p_ lá.ca-. _p_ htnnie."
"bpt6k5652513s_p18"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f18"
18
"_p_ . fíifioirt\-septanteseptième. 1 Tfif ; _p_ páisá , paur low voyant que ìe plaindre kyprpficerbit,&que les eiuiemis dudefFdhct; _ éftoient ceux rnesnics quiestòknt'prëslà' peisonne du. Prince, & qui auoietn leplus' dauthoriteençour, & pîulgráhdcpuissaá--^ cé, LeRóy adueny qué;fúi-de:;ce;meunrjs; fut fortrnarry' „ tanipó'rk:âUqk'pér^u;Vk . yailiant&-sagéguerrievv.;&vrj hommí.qùi ■ estant;-!esp.óigné^fçauok„cb'mikê.'H-fâHôit' - manier ceux'delà natÏQtv^que.d'á.ut'áut'qCîíeí-' le forfait .aubit esté çòmkkì sotk la'fauúìe , ' garde dé-la roaiesté. ; &:.p%ceu:x-mïstTìe;qúï aíjo yén t eft é ot'do nnéz g'u ides 7 diPse ìgn eu r á'insifócèis\ E-;t•a.e'(qo'eîs:{-s'iIVrie'sewssémàb^ -séikéz'-sut .1 a -eli a ude!cóHe're -d ti;R§y) Qiv eu fi; . ..frit $. áoiwíi'y.h-exeiiittlfid.egraiia menioi'-:,. , ìe à tous.autres qui vôudreuent éki-reprèii-■-,- die de fem blaolej' tragédies/& meíVhsivct■ft-zj, ^ajs.quky ïilséstbyênt supp^fic^-S? , ^lióyint k-ss^'yeriqHivlïfretlrër ;:púiSí<|úff ;'. ' ks-fjls- duiY'peb'ortkàire- ést-óiéht'■sepsrétdu p'erê.j'St ëo.ki^tbièíuf^d¥{»bfítiqD.;ç0rn'me. '■ dejpBi's'ils/réffsctueïïm :'-&- k' Koyqi.íì-n'c« soit- faire teurceq«Hl gù;st bien souliáitté^ ne sçadràflt bkmiemeiHen qui Ai fiei', 6s - áyaut;aifaii? de;:rèiu lémokde.^eíiiticy^ que Sa'lkmoiîjíjúíjù.el a ^ílí'Bâi'lé'ây-dèkátni ' dVèouu.nít (bíì niasq»^ &- AÏ cncuíilta sallieí:éuiic Uînòri du deffimít. ve-tí qy'ewlieu d; diuSitnieií'Yettát -&■ l'ùccsííìcin des estais du Comte occis 1 pour le.fils d'içslu-y, ii teTom.j. B"
"bpt6k5652513s_p19"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f19"
19
"_p_ quist le Roy de les luy octroyer, luy rcrnonstrantque ce n'estoitaux csttangersque famajesté se de-uok fier de telles picces,,& que, desiail auoit veu rinsoleriee du deííunct,qui envprejençe des députez auoit osé oc.cir VIT gentilhp,m,me,.ho,n,ors.blè de fa maison :,Ad-. j^U'stáDtque.--I^ieul,u.y.aú?.itr^it.-bF,lì.e^giâced'e.stre ikpr:t en- vne querelle qafr.luy-raes-. me aupk dressée, ainsi qu'il aú.ojt esprit f s-. muant & .chatouilleux, & que s'il ;fuíl venu; en court on luy eust mis tant de. chíensàla; queue-, qulòn-eust, fait yoir àchap.uu jes. ipesçhancç.tez de celuy. ;à qui. le-iR'.py au.pk; tant fàit d'honneur & auátage.Ctr ia^.pit que le Roy iieptint pas grand; plaisir; euxc' langage, si est-ce qu'ayant bpnjie.ppiniop de celuy qui.p.arloitjComrncde celuy qu'ilesti-, nioit yerita-bk ,.8c_hornniequí ne desirpit qutl'honkeur & profit de se majesté, il lu* acçfirdale gpùuernerriept■ Çaiíialan, Sç luy en.reit.dçpeschet ses lettres, ksquellçs.ayaiit Salomon print çongédesamaiesté;,,■.& s'en alla en Espagne, ouil via défi bons offices 8ç deportemens que chacun se,lpiioit de fa iustice, laquelle pour vray estoit loiia^ laie, si auecl'interest d'àutruy, & charge, de . fa conscienceiliie £u,tparuenu à çegouuet> nement^pànouslelaisseronsiusque!) à tant qu.'vnautrel'ea-pste, auec toute.telle ruyne que Geo.froy,' en aupk esté demis y laifíaut la vie pour gage.Cep,euda.iiiclçR,p.ydíir? _p_ \Salomon fait Cote de Bariilonne.."
"bpt6k5652513s_p20"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f20"
20
"_p_ J~t ÌÌÏVllC. Ixy.Wï.f y^nvtrtx . ■-.-. xy • _p_ Ijônùâké-donríale petit-6ls dU'Cômtè Ca- . tlïalan , lequel portóìtaustìienom du père, à Adàqúierforestier dela grand/Charbon-, u riierè:.,S? gpuuerneur du pays El.amahtafin: re q«,.il.le.ndurrì-st'>&'-é.fléuast-aii.vsii.'quía-ppài-.-'F; ,tenoitiàseígneurdetel çalib:re;& luy rëcom- p] rkandâ;fort affectueusement comme l'en- ìé fáht de celuy que tousiours il aupk çogneu G pôurhornmeloyal,: sage-, cailla r>t,& degráU cònduitei iLeseigneur Flamant pnnt volontiers ceste charge , tant pour faire plaisir au ; Roy jlequ et i 1 v oy pi t afféctionn éà la m a tie■feyqtì'epourâuekésté gránd/amy & compà- . gaôd'árméseti plusieurs endroits du Cokitedefea'rçèlonke : & l'emmehánt ch Fiádres îencjurri'staueCJtelsòin & diligence que-si e'euft esté son propre enfant, rinstruisant . çntout exercice lóiiabk, luy -próposam-1'a; Hìòur' de'Dieu.& son seruice , sur toutes í chpsesdteu-ánt-l'esyeuXi&lalôyalleaffection qutil-:déUòit àfon Roy; quise'kionstroit st ; soigneux de luy, &'.qui auoitdésirde l'efak S í re grand ,hiy en áage- que scroit;, Si s'il'sfe j monstroit digne de la grâce'Scíáueurd-viií fi;grand Roy que l'Emperèúr d'Occident;.. ■; N'oúblìok austi de luy. rarréschir sbuuent ! la mémoire deS'vertus; de-son.peré-, afia--. j qu'ilksiînitast,j&-que sepaignant-des cou; - i kurs' si: louables dé fa piëud'hommie, ne . • faillist patmefrne moyen eivtem-ps&'îieti j d'ïn preùdre; venge-anee '-; veu ' qu'il-' festoie i ■. v3i. ij _p_ ^ídaquierso- restier de 'Fladr.es, pourrit h fils d't Geoftoy."
"bpt6k5652513s_p21"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f21"
21
"_p_ ?j©.- Tsijlóireseptttnte cpûe'me. _p_ assez & plus.que biekasseuri qulestp.ît re«.: luy qui l'auoit fait aiufi massacrer. .Cesei».- g'neur, .Espagnol croissant, noto.krbien les paroles de,ton gouuerneur, & les gr.auoit .assez fçi mcBienc en son arrje, Comme depuis, ca %ms^uvité.de: son' aag.e pu le peu t; ri marquer.'&.;çognoifi,r..e:rnaisplus ykies,fortes, _& enr-icuicifssurenclcs impressions, d 'a~; rhour eu son coeur, lors qu'appriuoisé par La con ti nu ei ' e fr.equ eV.ta t ion éí, íaratUar i té jqu'il prenoitauec' la fille du Foiestier:i il eu deuiki si cxtremctnent amoureux qu'iln'en, poouoit souffrir, la .véhémence., çomm.e aussi la fiile eftok. saisie de.mal.pareil > fô'-nS que l'-vn ni l'a;utr.ç.eu osa,fl.entfai:íç;.sçm.b,l^njj; çjuelçonque,ta,nt ilscftoient encorappreutìs. .su mestier,;duquel bleritòst apreS.l'jitripiJï jes Fcii bons-& bai dis- maistrçs OUUtiçtS.Le Caihalan qui estoit fioet,.comme'.estant fils; d'vri des,,plus atcoits seignçurs.dé sou temps'ík.Espagnol de uatioi^qup.yjq^'ilco» gneivt ..ksafíectigns cprre.(ppkdain.és.à';fa passion de ta damoiselle,si diifimuSoìtil.fprt íagemciu.son amkié.'vteoapt-ce feujeoclo.s ; en-son ame,& lequel- le-.Jbruflair.1aûec plus .d'effort, ço.mmc iUuqk-mpì.n'6, de moyens de fakçibnir (erflíTOroçs..^fumée-:sç3;ai« _p_ suant de fairé choie quv;p,t-ut; offciiççr ce on Prince en lapiaison-dvquçlli.se.voyek csleué si amoureusement. Mais quefauÇil tant alleril-entour du bois puis quela pro je"
"bpt6k5652513s_p22"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f22"
22
"_p_ .Histoire sep 4nte septième.. %î ;fcft dedansílé.Catlulan auoit bea'u que fjkvr !dre &dîssisnukr,puis qu'il ne.tafchok point .dequittercè qui -estoit enclos en son a.nve,- •& effacés les impressions du coeur, lesquelles esl'oien't celles qui combattoient en luy. contre la raison-,& qui à la íìn le forçant luy firent mettre et» euidênce, ce que tant ij.vpuloit.tenir secret pour n'pfíèncer ceux ^ausquelsilse pensoit}&;de yray il estoit re-» deuable. Car comme vn iour hiy. se trouuant à propos seul auec la damoiselle fille du Forestier,, ils fussent tombez fur des propos d'amour, ëc quêlá fille qui vouloit tenter le cccur.du.genulhomme Espagnols eust fak puuenure.. des/irnppssibil-itîZ que vne; chose qu'o'n ne.vóit, & qu'elle n'esti- . Hioitaiiok. esté,; euíitelk foj.ee quede.rauir la liberté des amans, Sc causer des accider.S qu'elle pyoit reciter ordinairement à ceux qui aupyeut expérimenté ceste rage naturelle. Geoffroy voyant k chemin fí bien bat.tuvppúr .courir & faire k voyage qu'il pretendoit, tira vn bien-grand souspir du. plus profond de son estomach, & parlai ja ' Princesse de Flandres eu ceste sorte : A te queie voy., Madame, vous n'auez gueie gpustéencor des viandes qu'appreste l'akiour, ni humé la douce amertume de scií breuuage jmaislc fuis asseuré, que si vous ÊHipZí lauouré ce ..qu'il fçait donner d'ap-.. jetislàaty voús n auriez ;garde de dire que _p_ B ii-j"
"bpt6k5652513s_p23"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f23"
23
"_p_ ÌÌÍ }8iftoirc-scpanteseptième'* _p_ ! ceste passion dépende de la seule opinion desainans, ainsi que vous dites ,ni de l'alíterâtiòu des âmes quinesçauent encore iugersurce qu'elles ont àellireoU euiter.Et quoy , seigneur d'Arrie,réfpond la damoi-'selle , en la grande ieunesse queie vous voy, & qui pense nc me surpassez guere d'aage, sçaúez vous que c'est que de l'amour ?Où aUez vous fait telle expériencede l'effort ou faiblesse de son feu, traitjOuliakine, que ■Vous en.parliez aussi resolueiniu't comme si vous estiez quelque grand Palladinde la ; table tonde,ou k secrétaire du plus passionné d'entre les Cheualiers amoureux de là grand Bretaignc í Si -vous-y estes si sçauant que vousfaignez , mohstrez nous de grâce •ce qui est dé bon &' nécessaire' en chose à qui vous attribuez tant de pòukoit, afin que nous ne raillions par-ignorance en résistant à vn si grand bienoffert pat la nature: & ensemble fairCs'que nous cognoiflio'ns :l'ob■iet auquel se Tapportent,vos;;penserhcnS,&: . qui est k but de viis desseins ,& ceíle déesse àlaquelle vous addressez vos plus secrettes affections & loyaux scrutées. Ha,Madarne, réfpond l'Espagnol, oùlèsiiiet est trop excellent au pris de celuy' qui ose y donner attainte au désir & periscmént, il vauc mieux 'q'j'vn. seutendure; que si tout vn corps én souffre tá véhémence. IeYòusprie;flklafilk, de patler.plus clakenientj.cariesçay que:"
"bpt6k5652513s_p24"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f24"
24
"_p_ HÌfloírísep4tìteseptième* . ■'%$ _p_ ■vous autres Espagnols estes fort sententieux & aucz des mots à double entente, & ie fuis simple, & fans ruse quelcpnque,qui ne pevix appréhender que ce qui est déclaré fans ccuuerturcancune ,mesuffisaut decognoiistre & discerner l'vnê couleur de l'autre, 8r knmlefeien d'entre les chosesperuersesSi . vicieuses. 11 n'y-a pire fol que k fage^contrefaisant ce qu'il n'est point,fii rien plus contraire à l'amour que la dissinrulatiok. Vous m'auez demandé ( re'pliqua le gentilkomme )sii'aupy gousté les amorces d'amour ,.& fiie fça-y que c'est que fa ve'hemence:ah gentille Princesse.' itfaudroit estre bcsteoudu tout insensible de viurc.parmi les beautez fans appréhender rien,-,& fanssanourerle désir qu'engendre ëu Thomiíiela figure seulement imaginée en ìïostrc esprit de quelque chose belle : & ainsi ie confesse que ie sçay & sens áùssi viuement les pointures d'ans Pu r, que iakiaisfe'itpàuuïe gentil-homme dé la terré ::rnais mon'malheur ■ est si grand qUei'ay assis mokpenferneut etí -tet-lieu, duquel ie ne pense ni espère iamais tirer rien qui soit pour me donner allégeance. Et quoy ? dit-eik , estes vous deuena amoureux de vostre 'figure propre , ainsi que i'ay ouy dire que fei't qíielquesfois vn iouuenceau de vostre aage? Ou si vous auez prin's quelque esprit en fantasie de ceux,ks corps desquels ùn dit auoir esté parfaite». _p_ B itij"
"bpt6k5652513s_p25"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f25"
25
"_p_ 44 H-iftótre sept ante septième. _p_ ' beauté durant qu'ils viuoyent en cemondeí Madame(ditrfispagnol )ilfairbanscmoC; querde cedequoy l'on ne ijentaucun compte, & de cercher des moyens de se rkede ceux,lápastìon desquels ne nous touche guère, ni csmeutnos coeurs pour en auoi: compassion. I'aiihe.ië le.confcsse,non rrion.ima,' ge propre; ni aucune chose céleste, mais v-n'e da me que ie resp.ecteplus que moy^ ni ésme.j & honore à l'esgàl des esprits bien- heu i eax ; .& pkust à Dieu qu'elle print aussi grand plaisir en ni on seruice, comme ie souhaitte de luy aggreer.afin de luy faire voir si iesuij aussi véritable & constant e.kl effik;comme facile& kger en la promesse. Mais,repli- .■ qua la-damóiseile, faites moy ce bien de me; dite'qui est celle si heureuse à qui vous voliez si fidelkment vos dénotions, vous promettant foy de gentil femme, & de k te-, nir secret, & de yous y secourir de toute ma puissance. Le C.athalan qui à la parole.-fie changement de: fcouleur de la filleis'estoit; Bpperçeu de l'alteration quiit'aueit.siirpiinse,luy dit: Puis qu'il voù.s plnist de mefauoriser de tant que de prendre ceste mienne cause en main ,ic voussupplie me faire raison de la fille du seigneur Adaquier forestier de Flandres, car c'est elle qui tormtnre ainsi le pauure démérité deJBarcelonne, & qui brusle le coeur de Geoffroy, lequel ayant (3 long temps celéson mal, il y a pensé perdre"
"bpt6k5652513s_p26"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f26"
26
"_p_ Histoire septante sepilmf. í$ _p_ îa vie pour he póuuùir souffrir la yelie.meri*, ce dVne passion -si defmesuree. Et si k:rigueur de ma fortune me poursuit, aussi bien er» ceci comrne elle a commencé de tuauail» 4er k's plus tendres demes ans, & que ie soie. indigne qu'vne si grande Damé que celle .quei'konore, me caresse &-faúorisc, qu'à, toutle-mòin.s il me soit permis de nourris ' mo penscmáten ceste pa(íî6,5i que netrou> uezestrangeique lé'fils d'vn. grand .seigneur íùitl'elcláue d'vue Princesse aútát vertueuse que la terre en porte. La Damoiselle oyat le langage accompagné d'vne infinité de souspirs du 'Gentil-homme, le prenant pas ta mairi, & auec vn gracieux soufris luy respondit en ceste -sorte. Seigneur, da Arrie, n'estimez pas lafille dusiouuerneur de Fiadres si mal apprise , que de refuser qu'vn Geiuil-hommç'si accompli luy. soit ami,, naaisauec les respects que vous deuez porter & à moy & à ceux a qui i'appartiénsí car ie íerpis bien marrie qu'vne aínre eust ceffaduantàge de vous commander, me pensant estre.feule qui, mérité à-qui ce-- - steproyesoit consacréerEtfautqueie YOÍIÍ Jconsessequelascuk honte deuë aux filles j démon estât, m'a empescheede vousfaijre plus;.clairement cognoistre mnnaffe 5 ctiqn, laquelle est si bonne & saintement; l fondee,que vous y accordant, St mes parensC í ny failans point dé résistance ic so.uhaí.-"
"bpt6k5652513s_p27"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f27"
27
"_p_ %'S -'- ' t aire e * , _p_ tèray de iamais n'efpouser autré mary que lê fils du seigneur de Barcelonne. Aux paroles de ceste'fille reíppnd'it le Gathalan ce queProperce escrk en quelque lieu à saCinthie, disant: _p_ Lesoldat enuieilly,çy mettant msses armes S'en vapeur reposer ,esoigné des alarmes: Et le bteufendurcy,eydés long temps cassé ìi'est plus mit fous le ioug comme le temps passé, _p_ La naugistsur le bord de la merescumeusè Sitòst qu'elle esrpeurrié ey moitérey périlleuse; Et l'efiu bon guerrier d'vn gendarme puissant Peurì'bonorer oisif en vn temple pendant. _p_ fflakil nyalartguem,terrips,aage,nyyieìllesse% jíngoÌsse,ni grandtur,ni ioyé,ni destresse, ë£uipuisient me distraire,ou de nuiíl ou de iotir _p_ De cestefantapety bien fondé amour; Soit que ie yiue autarit que Nestor le 'Âpysagt, Ouqu ynThitoni'esgalt ey ìèsecondeènaage. _p_ ' 'iE'tl'asseura que le plus grand désir qu'ip eust encé.mëdè, c estoit de respouserjComkre ne pensant pouuoir trouuer parti qui îùy fùttaritàgré,& quiléstimast si honòrabk,y eu les parens desquels elle estoit'sortie, &Tobligatiou qu'il sc sentoit auoirau seigneur'Forestier qui l'auoit efleué si aimablement. Ces petits ieuxSt approches d'amour se continuèrent quelque temps auec ces propos amoureux fans que.l'onpassait _p_ *prop.lt. _p_ ■V..EU.Í]"
"bpt6k5652513s_p28"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f28"
28
"_p_ _„y,—J.[ J.[ _7 _p_ ■'©ntre, ni essayastde faire rien qui petitestre 'iionnestevnerít accusé entre les gensde leur calibre : mais les caresses si'continuès eueillans les esprits ,'& allumans k fe(U qui couuoit encor' sous la vehenience du désir, te •ieune seigneur qui estimoit ces mignotifes, :'baisers, & èmbrassemèns fóllastres k'estre *■ que ieU'despetksenfans, commeaçà à vouloir'raster quelque cas de plus sauoureux, Sc goùstcrà bon escient çe que nature semble proposer de plaisir esttafrection correspondante de deux âmes esgallesen amitié. Et par ainsi setrouuant auec fa damevn iour que personne ne.ks empesehok; comme il leur aduenòit'souueht, apres'quelqiies pro* posIegers,-& ayant continué -les harangues de-son serurcéSc lo^allé'affé'cti.on,ilse p rkvt à la baiser & caresser, de telle forte que le ftu s'enflammant il voulut venir aux pláís -secrets attouchemens, & au point deffétvdu ■■■àtoute femme vertueuse si ce n'est en mariage : dequOy la fille faisant laxourrouçee le tança assez aigremét: mais luy qui vûyoit tjde ceste colère n'estbittrop véhémente la chargeoit de plus pies-, &Í s'efforçoit de par. fournir fa carrière. Ce qui fut cause que la [ -fillemi-vainrué,Síquitoutesfois fe vouloit í couurir de quelque legereS;gêulle resistáce, I luy disti&qùoy moiTgrândamy,est-ceainI si qyTeiT vostre pai'S órirefpecté tes dames de | feókcalibre,.&ks maisons des seigneurs"
"bpt6k5652513s_p29"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f29"
29
"_p_ â.§ fîiftoire septarjesprìtme. _p_ qui ressemblent k&ouuernem'deFlandres? . Est-ce ainsi que.vous mesore-z les aroitiez'., _p_ que rhpnnéstêj.aff'ecti-on né yotis suffise _p_ point , n'y l'asseu-rance'de ma parole -, m , l'espoir de l'accord de mes parens, si encor _p_ áuecmon-malheur vous ne poursuiuiez le . rnescpntentementdes miens,& peut-estre, _p_ & .vostre ruine;& la n-ii enne tout ensemble î .Ellé voulant pour'siiiurc ses re.monst rances, .Geoffroy vaincu d'y ne alterat-Lonnìonaccoustumee,oubliant _p_ alterat-Lonnìonaccoustumee,oubliant respect &reucretv - ce qu'il fduloit porter à laPrincesse,&. voyá-t .l'opportunité luy offrir le temps comme à .souhait, & qui plus est cognoissant que fa _p_ farcie ne stroittrop retiue ni farpuche,vòus empoigna ,& luy apprit des soufpks plus .agréables que ceux,qu'il.faispità ta Castillane en la poursuiuant, quelque résistance qu'elle sçeur faire; Leieusini, comme il .Ypulutrecommencçr , elle se monsira plus [terrible qu'au premier assaut,. l'accuiant d'indi'seretion& ingratitude-, qui ayant rc.eséu si bph,traitement du Forestier,, il-luy 'enréiidoitsi maigre & malsortable recom-' pense que de iuy honnir sa filk,&des-honorer6cfa inaison & íàrace. Mais il t'ap'paiíà-.' '& amadoua si gentiment,luy iurant & promettant la foy de mariage, que non seule-' mént.alprs'j.mais toutes.les,fois-qu'ils sel trouiiòyerit'à proprosilsen dressoyent Jeíí .. articlesà-la.sucutde.lcur visage, & aux des-"
"bpt6k5652513s_p30"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f30"
30
"_p_ Histoire se f Write sepùéme. ïj _p_ pensdeslicts de camp de la chambre de 1»' fille, continua-ns si bien & longuement leur ... besongne quelaPrincesse deuint grosse,M©.n sanstéstonnemét & d'elle & desbn'cspoux, q-ui cog-neut lorslafaute qu'il auoit comm'i» se, ,& le danger auquel- il estoit tombé. : la chose verianc à la cogiïoissakcé du séigneúï de Flandres, ■ ■ ■ _p_ - Pour'fáiro court,'comme le ventre.eu», fioit à césteiennc Damoiselle , il fallut quq la mère en fut aduei ti'è , laquelle l'a yanfre-i. - p.rin-1 e a igi-emerit,s'a ppaìía sùrla foy prokii* seent-re le? parties,d'autant qu éneoré en ce' temps-l'â'okneirompok légèrement lespro* ménesde mariage qu'e'-l'on fait à-présçnt,tç« nans pouraffeuré que c'est le'coike rue ment' des parties ,; Si' pikslâ cpinonction qui sontlevray mariage ;;&■ que eeu>: là sone vvayemerit'v-nis qui se -sont énÇrçdonné? H foy des'efpouser 'aiiVsi qu^-siient ces'de.us' . smans.-Eh-sin Ia;damb''k í]% entendre â::fck maTivkquélneí,•,ekofferieâtan^ué(afénvl ' meeust estimé;,ains túydit que lè îeunefel-* ' gneurh'àuoitfa.kquesondeiioir, & que luy feelk éstoy^t plus répréhensibles que Geofi froyni leur 'fille,' entant qu'ils souffeoyentj . deux tejsfeux st voisinsTvk de t'aiitrç ,'kft . qucls-nê .pouiioyent. estrç guerç longue» ; meut enscmbl'ç fàns-faire piçuue de leuré& ; son & veheméce. Au reste puis que lapier* i xn cltok iettee 5 qu'il falloit si bien faiiíe que"
"bpt6k5652513s_p31"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f31"
31
"_p_ 3<3 Wìjìokefìft<Antese-p.tiemei~ _p_ lecpupn-csustpas yainsrains: sàireiu.i'erau^ Ga.thalan.denanttous .cequ'ilàuo.itprpmis'- e.n-; parti culier' àïà fille -. àquoy il fut pour- ■ u.eu aussi diligemment,comme «ccortemct l'Elp^gnolaùoit-.ioïïé son personnage.:1e— ■ quelsiançasa niie.uxaimee, auee vnextré-- me sien plaisir & aise de. la fille Scxontek-. tement des-parensd'içelle. Et voilà quanta, cequiesttrait-té d'ániours,&.pourtamil,re<; fte de pourstiiure le dernier acte tragique, du discours,& remettre ce ieune seigneur en •• ses terres, afin de ne-k laisser en Flandre, se; cróupk.pariny lès femmes-, d'áutant qu'il a-; estételên fa, vie., que le, pays Gatlialan se1.: ressent en cor''&. de ses vaillances,,,'& de:ía. -preud'homtnie, vertu , ,&.sainteté de vie... Adaquier asseuré que'fut du mariage de sá-.; fille,8cvpyant-CQmitieson-gckdre.le respectoit St honoroit en toutes choses., kprint • en singulière amitié, & eust bien souhaité de le yoir auancé en court.-pour à la fih.paruenirau degréauquelàuoit esté k Comte Geoffroy de B-arcelónne, & pour ceste cause Payant vniour tiré à part/, s'enquist-dece qu'il auoit délibéré de faite , &- comme, it pretendoit se gouuerner.ppuria'duenkafik deseruk;sonRoy,;&se:rendrekíìls-d'vn!si excelknthóme qu'estoit Georrroy-kComte de Gatheloigne..Le icune.scigneurquise sentit toucher ou k plus il luy.demangeok; luy ya soudain i£Íbon.dre : jVioivsieurj.il y.a _p_ 'Geoffroy fiance la fille du Fore;ftier.. _p_ Fore;ftier.."
"bpt6k5652513s_p32"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f32"
32
"_p_ • Hthtte eptante epierne.:.: Jîîono-temps _p_ Jîîono-temps 'esté crai.nte.de vou$- offencer, ie vous eusse supplié de me.don.-. nerks-moyensde passer en mou pays, tant, pourvoir mesp.areíts&fubiets , quepour mettre'finà.vnmien important affaire,, Sç íàus l'execu.tion duquel ie ne peux iamais rue repu.tc.r digne.ni de vpstre alliance,, n,r du norn d'éstre-sorty.du.GomteGeoffroyde Bà.rcélonne,,mais puis qu'il vousplaist que. : iesois celuy qui eíppusant,. vostre fille, í'ois-. aussi imitant, & de vos vertus •&. dé celles dufek Ç^mt;e.,mon;scigneur & père, ie. vous - su;pplie„,aussi:me secpurir en ceìuien.affa.ire.: , qui ;ay-.delib.e.révd.e pasièr en Espaignepre;; ., parer Je logis pour-ma chere compagney ;: mais queL;paisible : & fans que personne; î pousempefçhenpstrerepos, faisant mqilr J. rk' celu.y,pu-y laisser mpy-m:e.íme la vi.e,quk ,' .a,caufélamprtdemon-pere&m.onbannisf -sèment, lequel i'éstime;iieantmoins bienÍ fbrtunépp.ur maupitaçheminéà'l'alliance;- ì d'vnsiexcclkut,hommequele seigneur de' | Flandres.. M pu fils, réfpond Adàquier ,çé: l u'èst pas.tput. que de délibérer, sor vn affair; limaisíkutregarderíî à ^éxecution iln'y a,des empeschemens qui vous soyent nuìsir. :;; blés, sipeníantrrpmpeî:autwy,.vous.ìere2;, ;.i en danger de tom.b.cr'au piegç. dressé pour. % k surprendre.,.doutant.que ceux, qui ont. J eíFçncéautruy sont si ialouxdela vie^ dk | Ugenceàgarder.leur, corps,qu'ilky à pet-"
"bpt6k5652513s_p33"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f33"
33
"_p_ }i Histoire septànjeseptie'mr. . _p_ .sonne qui ne les rende prompts à soupçonner auec vn signe'ou quelque pareille inconsidérément prononcée, le souhaite au. tánt ou plus que vous la ruine de celuy qui oceiíl mon ^randamy le' Comte Vostrepel'è,' ielìa-y plus que la mort celuy quile fit massacrer, ieVoUdroy que ypus'en eussiez défia priris la vengeance ; niais qr.oy mon ' fils & bon amy -: s'il sçait que vous y allie-z^ il luy seráplus facile de: vous faire traiter, -.toutainsi qu'il fit tailler en pièces k-Com,- te: Çáttialán, v-óus estant moindrement aç» compagne, & m'ó.y uçpou'uaut vbus^dbníiér forces -suffisantes- pò'iir luy_.<énj-r tçste^ qu'iln'èut d-e'-ike>yec.dêitraliir vostre père,' dauíàiH'qiié'cestiiy:çy estoit en la cpinpagniç'dés-pssicjers. du Rôy., & vous auec vn fimpk'traiQ ! &' vostrçViançrny' for.t'-.& puisi' faiuakécia-pinssânce mes/me dé son'-prjni fee,' jçsûi.s donç d'aduis.qu'e y'éus-y allié? ?o htmk incp'gn'çii & dissi mulé,vóus retirant àBareelonfaé eh-ei qúelqu'yu des fnciiiem s èrii'i's'dé.iy'ofí'rè íkaisoiv, & qiìe'ïà-?drdfos vpsmeriees'voiis mettrez iin à vestre dgft seík,'kqiteTesst^é l'aïsse? moy faire du ri» stcit'áV'k'tìiefájsFor't-d'appaîsçr le Royplus íMfëikiabki'nçin.&'micux àprqpog que iamais íc {Víústfe Salomon ne: dressa deca« lomkìe'quj-' cause 1» mon drvçst-repeie.- Àii£fì leçôpfe-lmrmosque dom GcoíFroy iroit (coromeilfit) en Espagne en habit '■'-■ . - : dissimulé _p_ de Geos-"
"bpt6k5652513s_p34"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f34"
34
"_p_ ...H otre epímtï' eptúme, '33 _p_ dissimulé;' & sans 1 sáire; bruit defon allée ny; /' a-r-ririeè:telleroent queparty-d.e--Elandr.esac-: Ecoustréc6,meynpekrin;allarit à S. laques,--.? iltrauersa toute la France, &-en fin-a.rrkia à. .. B'arceÌonue,cu denuict & fortsecretementf. se retira au- logis de. la; Comtesse fa mère, quile recueillist auec les caressés que pouuez penser que-font;les daáies-,'. lesquellespnresté long- temps-: fans, vélr leur chere pprtee-t'bien estvray que; dVne chose estoit elle en douteque son fils ne fút.venu-;, quérir son-malheur, yen que le iòur rnesmé qu'il! arrkia.Sàlomonestait aussi;-entré en Barcel'onne,combien quò.rdinakementil se tinten Fisse de.Sa'rdaigoe.Pà.rainsi.labonne'dár -meayantessémblésés plus loyaux.amis &.' ? ' parens, tantsiés que du féu Comte pour leur faire part de fa ioye à;ca-usé du retpur de son», 'filsUeur proposa aussi le péril pi'eparé.&pouïluy Sipour etix.si-Salomon .en;-aùoitle.moindre auettissement du mon de.-. Mais léieuhe' , seigueur'd'Arrie qui àuoit vnautre dessein-; que lés craintes-& foupçonsídesa;me:re!,proposa à ses .pareils toute 'fa.fortune & mariage,& l'occasion qui l'àuoit acheminé en cet.equipage enEspagne,&protestok;deplutost rnourkque souffrirqu'vn tíáistré.se promenait parle pays'de.sa naissance, auec l'ajme.; íùiiillecdumeurtre deionpère, .duquelil ìe liuer-oit-auéc í'ô propre fang.-Ses-parés voyás k haut & généreux coeurdu ieune seigneur ' . ■ • Tom.j. C _p_ . froyen': Espai-"
"bpt6k5652513s_p35"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f35"
35
"_p_ 34 Wifîwrèsptmlefèftìemei, _p_ .louërént fo n -entreprise; & 1 eprieret d y continqer, luy promettans au reste tótue fàtìèúr ,&;assiíiàce; lors qu'il s yer.rqye-nt que la chose le r-equerroìt:k prianttoutefoisdé-fe gou.ueriwr íì sagement, q.uentreprenant vii.fait si dangéreuxits'a.fleurastr d'ek cheuir 6c e« sortir à son lïonneurv&'saiíS en bazarderplusieùrs s'il éûoit& fol.&:hastif tout ensehv ble.Q_u.e sert detant; discourirs vn iour oiî deux âpres cecy,'íe gouueí'.ne.ur fc pourmeriatit par ville à peu de compagnie fiat rerijçpntré'par Geoffroy en vn lieu déstourné, lequel all.oit tousiours armé;, còfflme se- terïantprést à pourfuyur.e. son dessein, le voir .&^r-affai'líir-'cé':fut'tout,-'.yBy';&-i'tult-plutoft .Hiaflâcré'.que-'sesgens-n'éurent 'presque mis íamainàl'efpeé.®a cne.trak'ison,aumeuri «e,&.autres choses,máis comme les-parens r'.de Geoffroy fussent kspremiers qui surukir *drent,voyans,Salomoi'i mort, & leur -parent ..afiàrlly des.autres se nient fur eux.;!&;en'sont .betkdepeseke^St cepédantvn d'eux ivqya'nt quele peupk;s'ass'enïbloit aii cry, .&.au maniement & bruit des aimes,leur fit entendre ■que ç'ëluy'qui auo.it:icommi's:ce:;'meurtre , xstoit,le!(eul;héritier';diiì;Comte Geoffroy, -que l'hòmicidé auóit ràit o.ccir .il y.áucit -..}á:lòngtenïp,s:en France,; & que rour ven.-«f.éríçnipére'Si.kur-gouuerneur,' 1 estoit vekk exprès de ..Flandres à .Barcclonne. . Qktlí'ant natkreldu pays,-fils de leur ieiSalewpn _p_ ieiSalewpn ci s par _p_ Geofiroy .a^Barce-: Jonne."
"bpt6k5652513s_p36"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f36"
36
"_p_ M'istoiresept^riteppt.iéme. ,. ?| _p_ grieiir, & de la race, ancienne des nobles Sç illustres .seigneurs du pays!,de Tarrácoiinois, il ksprioit de le prend te;en leur protectionj&sauuegarde^çontre l'insoknce des considérez de celuy, quipourvíurper la seigneurie Cathalane, àuoit .calomnié le.'deffunt,-&.-en fin:fait rat que la vie iuyfuffosteç. Le peuple.qui auoit gra.ueela souuenanc-é dutprt'faítauÇomte Geoffroy, non sculémét auoiïade fait du jeune scigneur,áins luy ' promistaide,faueur,& confort entiers tous & contre toiis,,;8í-âfin.que dés Plieurc mesme ils'en.tint asseuré, tous luy iurerent fidélité &,obéissance,le.proclamant kur prince & , seigneur, &se.faiíans forts de,le maintenir en fa seigneurie, Airrk fut récompense lé calomniateur deía méchanceté, Scvn suborneur detraistres & meurtriersoccispour fa trahison &; defloyauté : ainsi, fut payee l'ambkiondeceiuy'qui pour s'agrandir ne, se soucioitde vendre son ame,&: prodiguer Vilainement son'honneur :SÍ ..son hipoçrisie.décpuuei'te.api'e's sain art, fut .cause que le Roy.ne se soucia d'en pourfuyur.e la :venge.atíce, estant auertypar, le.gouuerneur Flament, & de celuy qui fauoìt.pc:.cis,, Sc.descauses qui l'auòyent induit'à faire cé-massacre, ■ comme ruste. vengeur ■de la.mort injustement perpétrée -fur vn kpmike & plus vertueux, Sc,plu§ loyal fer* ukeurdeía maiesté que iamais Salomoii _p_ ,i. c u :"
"bpt6k5652513s_p37"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f37"
37
"_p_ $& Histoire sept afítêseptième: _p_ ke se monstrà cn chpse qu'il-eut fait a-íbtft féruice. AinS plustost k bon Roy, qui pour fa bonté $c yertu-a porté le tiltre de •Débonnaire, pardonnant à celuy qu'on estimoit~qu'il deust condamner, k-confirina au gouvernement-dés Espagnes,'& luy donnaâ vie le Comté de Barcelonne :. duquel depuis il luy fit entieré'& pute cession,& transpo,rt;tai'i t pour voirque fa maie - sté n'y auoitautre droitque ceuxquidônent secours à Vn Prince,. & parce moyen k rein ettent en ses terres; que poUrce que-il; n'a-- uoitle moyen de secourir la pr-ouvnce T.arfaconnoise,assaillîc pour lors par les M ores, &kfquelsekfureiitchassez par ce Géoffro'y surnommé le Vélu;'& premier Comte de Barcelonne,Thistoire duquel i'ày mis en. àuant,tantpour voir comme-les calomniateurs sont punis ordinairement par la iustic'e'd:iuiné,que.p.Dur.- monstrer le toutpuissant estrek vray siiportdésvéues,.& orphelins, ainsi qu'il s'èst sait.cògnpistre ,defféndant la catife de ce pauure pupille.Etrriouriit( ainsi. queportel'histoire.d'Aragon& des Comtes, d e Bárcelonrie)ce Gomteditle Y!elu,l'an de. grâceneufcensquatrevingts & douze,apres. auoir donné! preuue. de fa, vertu, &c sagesse enguerrej &: témoignage astezsussi.ant de sa piété, &: deuotion.és choscs.de nòstrç.- KÌígion;'Sur l'exempk duquel, si ceux qui. iiëjout que cpinmencer. a.yciiir.,, Sç.qui _p_ Geoffroy. fait Corn t.cfiiuier.ain de Barcelone,"
"bpt6k5652513s_p38"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f38"
38
"_p_ Wifioireseptantehutieme. ~fs _p_ ((pàrmaniëre.de dire) sont ks'premie'rsgen.- tilshQmmes.de leur sang,vouloyein façôneí leur v.ie,iene sçay si la 'Chrt-stlente sóuffri■ro.ittant,-& si les Rois seroyent ainsi inquiétez par leurs siíbiets propres. Mais laissans ■ces discours, il est téps de Vpirsi nous trouuerons encore quelque bonne^viande qui puisse, scruir pour aiguiser-dés a.petks de naître jeunesse de France. ,-.' ..' _p_ Sommaire de rHistoiïe-78., _p_ ÎEdiray auec vn des anciens Voetes en vne dises Elégies: ;'.-!'■-. _p_ .Nulle haine a vi,gueur,ny,aigreur,ny furie Q3,e celle qui fur- croist d.'vueamoureuse _p_ ■ euuie. ' . . _p_ D'autant quefiiamajs il y a eu occasion qtii ayeincitées hommes de quelque qualité qu'ils fussent à s'armer ey aigrir auec fureur contre■lem s sembla* iles ç'àtïfíímiurereceìiecn.eequenaturesemble auoir mis en lumière pour le plaisir ey cotetement ■de l home.car quicvque regardera depres,û verra que quelque imperfetlion qu'aucuns ayent voulu tiaturaliser.eitlaftmiíie, si ne peuuent-ils cacher ny effacer celle yer.tu latente ey fleimde naiiiété qui les 4gtùllonne a souhaiter cesuiet qu'ils mes' frisent: gy h rareté duquel ils confessent en [e de{ strant) y eu que (si nom croyons ce que disent às € iii"
"bpt6k5652513s_p39"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f39"
39
"_p_ Philosophes) nos appétits font guidctc au désir des choses qui Uurparoifseilt bonnes. Et faut hien.âin que la bonté de ce fitiet soit grande, puií qui- la perte faite d'iceluy s ail égarer les plussages_,ey cause les guerres Jisanglantes que encorela memoired'icellesvil au coeur da hommes Áenoflreaage^ ey les eftincettes cn couuent-dans tesfrìtde laposterité. -It laisse àpart.lu exemples tant chantez, de la Grecque rauiepar le 'Phrigien efíeminé,eyla 7(èmaine violée par V effort dul'rinte Royal, afin quetoufioúrs vn'mcfme chemin ne femb'.e drejsépour »os voyages, mais qu'oh.voye-de prés pourquoy vn grand Trin ce ds ce Royaume fut occis par lesxncnces d'vnfien parent dans lagr and ïilcde Taris, il peut auoirehuirori quelques cent á)is,ey lors on cegnoistra qu'vne .Duchessesolicitée rnoiniquéchitRtmentpar ceieuíìé 1-ritne, asjìz, ■ádonr.éaux embrasfemensd'autre que de son esptuse, fut cause que traîtreusement depuis on Te majjacradenuiiTraumilkud'vnefuc, les guerres qui tint duréji long temps entre les maisons de France, çyd'l4uftrnchet>onteuJoHrce d'ailleufs que, ey. de Vamour mesprisé,ey de l'rsmpation de la couche a autruy promise: voire celle poursuite mesme causa(quclque autre occafiî qu'on yjurseme') me guerre ciuìhen cepays,qmnes'eflaignit qu''&uecL'effusì on de sang d'vn mrr.br e infiny d'hommes, tstans ìes bombardés ,<abours,trompeltes ey autres instmmens effroyables ceux qui Cannèrent les gaillardes decenópçatr'e, ghtefiynmariage vsmpé, sivnè JstmpUJstiíiitmitiì ítiúsê tant de miseres^ey elkmt. _p_ Charles 8. iâissánt la fille tìeFla» dres, prit Àn île de Breta*"
"bpt6k5652513s_p40"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f40"
40
"_p_ la. torche déparante d'rneguerre calam'!tcHss,:ijini fiera vn rapt ey y .s'enceìqte feront les effortsiafi*' cifs ey .tyra/iBi'qúes d'vii qui ne troim'e'r'ien trop chaud^ey■ qúistuis rejpeéídepersonnt do'ne at'ain-. ■ te par tout, ey ne voitfemme belle qiirn'ea vanille abuser? lífax! que te die ce mot en passant, qu encore que les choïes se pAsfent fans queles hommes ft qui l'tniure est faite s'en puijjent venger, fi est ce _p_ . que.Dïeuestantluftesamatt leforfaid ne s'efcoule qu'ilrìaportele, chást.mtw fur celuy quil'acémmis, ou la ma'heurlt pluí.qti'effroyable furfar ace. .Et dauiatit que ie voy qu'en ce tempsplem de troubles,npstreï tance estant tourmentée de guerres-ci. u-iles-fhacunse,d.cboriédicentieu/ement ey lasçlie la badease.s déréglées.affitl tons, cy nuisait cenT science de respeòler l'bonnestet Ldes : embr.ajjimsns; _p_ ;.; aipsie ranir.fiorcer, ey violer semble, eftr'e la gloire. de.-ceux qui portent lei armes, l'ay.Yecueillyvnehi■ _p_ l'ay.Yecueillyvnehi■ nvntrep nouuelle, ny aufSipuijee de.la, plftí longue, antiquilédes siécles paffetí,,qui mostre.comtrie jy.euse venge, oit.lei hommeí n'ont.le moytn de poursuyareceùx qui les offement en-l honneur, ey _p_ ; i attaquent au sex-e, que peur l'ijoiinejïetélts na-~~ tions barbares mejìnes 'oniiadts deffenda de í info- ' _p_ ; lence ey brutale paillardise des tyritsey ravisseurs _p_ ; (y pumflles pires qui souffrent les vices énormes ■ de leurs enfansou qui par leur incontinence leur aprennent le chemin de mal viure,ey ejirei iniuriem ^féttxà^uiilsdoyutmfecomseyiusticef. _p_ ■€ iiii!"
"bpt6k5652513s_p41"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f41"
41
"_p_ •40 _p_ ; &ifinsolente %Vg7 'paillassise déspordèè de le'mffls de Su archer l{ojides Goths* Cr comme il fut occis & massacre, dtt peuple à çause de.ses méchancetés. , -.. _p_ ■■&.1'S■T'-Ó'-TR E..- -ÍL*x'Vl'I'I. ' ■'. _p_ CÉ^*^ jNuiroïi l'-an dé grâce millé'cént _p_ Csâu,**lntl,Jaut 6 > & seantíFRome Eu«B^goe-gene _p_ Eu«B^goe-gene ,; & en France _p_ régnant Louys le ieune, iceluy _p_ •qui ayant fait k voyage'deláterre sainte; ïçpùdià'E'kònof fille &-heritie-ré dé ;G'uilîá'ume Comte dél'oitièrs, auint'ce qu'à présent ie veux vous discourir & déduire. Comme kpaysde'Siièc'e &'Gothie fut áfffigépar les tyrannies, Si des Rois, &L £ es chefs qu'ils âuoyehtpour Gpuuerneurs des Prouincés, &-qu'il semblaff qu'on-né sit que se iouër & passer le temps^ís massacres ' & tri éii rtr es fái tssii iles .Prince s & !R o i s so il-!, uetains, cpmmé ces pays, Si insulaires^ 8c Septentrionaux ont de tóutterrips éstéadôùnez à vue esti-ange barbarie., & àccoustiimez â tuer leurs seigneuw : a.uint qu'estant . mis â mort lé Roy Maguùs (itfaut k hom- mer ainfi,qubyqti'à regr'ètie latinise -èiip'àflant;Fra'nçois)lés,Gotlis'èïkuréntpour-leur Roy vkPrínce de maison íbit ancienne & _p_ 'Suarclier ■cjleu T{oy ÂesGotbs"
"bpt6k5652513s_p42"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f42"
42
"_p_ histoire sepMiesepítrne*- -4Ï _p_ llla'strei npjriméSuar'cher'parUe'comikuri -Consentement de.tous-les estâtc;:d'autàt qu'il in'estoit point loisible (aiuíi;qii'í.il'kurs;í'ay .discouru).entreksGoths, qu'aucun se por«ast'poiírRóy encor quil fùst du sang royal, •si premièrement la Noblesse & lé peuple ne J l'y appéllóyent & Telifqyentd'Viïcommun' ' .àceord-Siívolonté , s'éstans féscrué kdroit ' ■del'ekctlp'iT, a-fin de'faire'coghóistré aux. 31 ois-quela-seigneurie estoit du cbmmu'n,. ••& non de Ja fantasie d'vn particulier. ;LçS <Goths ày'ans-;choisi ce Rpy,&luy se riitikffrantassez:b.ou;&paisibk)fut encor appelle ;par!k's'-Suêcès, &:á:irifi ilynist.ks déuxpáys, 3k remit ces peupksíbu's t'alliânce anc.iéiínè & fubiét:ion-d''vne seuls'còurókeîquóycjifii ■fetint k plus soUuéht aueclès'Ostrogoths lesquels il aimoit/& cherissoit, fçachant -qu'ils Fâimoyent Vniquetkent, &. luy pois toyent vne fort-grand rëueréncé; Les raiisons de ceste amitié du peuple estòyent'la ■dòtìceúr.&couiíoisiedull'oydaiustice'quïl' ■reiuloità chac;im,la recognoissahce.-désscrkicesde ses fubiets, .&. d'autant qu'il les telioit en paix Se repos, & ne les soulpitpoint de subsides: car ce fontJksplusagreabkis chemins qui acheminent vnpeuplé à-obeísíànce,quê les susdits offices, &<jui contié'kîiéi-rt la Noblesse eudeuoir,.& fòrçent èha>- cuti â faire ioug sous la main du Prìpc-í, flutost quetotííeslíís-farces i garnisons, ris _p_ I'oydes Goths ' surl'elor Elit des Tipis. _p_ Ceqm rfudvn, 1\py aimable*"
"bpt6k5652513s_p43"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f43"
43
"_p_ o y. çîuroit aslembler po.ût ten.ir les siens e'a bride.. G-c, Roy au c-ómen■cément de son règne fut fans estre inquiété d'aucun trouble; luy ne faifint guerre à pas yndescs voisius, & nul se mouuant pour rôpre.k repos de ses terres, mais en fin fasché de son aise, comme F esprit de.l'kpmm e est.conuoiteux de nouueauté, çp.mmença chose qui depuis luy tourna à preiudice. E.n ce temps là règnent en Oannemarch; Nicolas homme vaillant, sage, Sc bon Prince, la feinme duquel nommée Marguerite, & fille d'Ingon deffunt Roy de Suece,estant morte il se disposa de voler alecod.es. nopces pour aúoir successeur de son corps, qui tint le seeptre Danois âpres luy. Ory auok-ii vue Dame,& Princesse.de grand maison, & remarquable grandeur en- Norurge , nommée Vluilde , estimeevne des plus belles pucelles del'v.niuers, k renom de laquelle ayant chatouillé..les oreilles-, & l'attraitde ç'este.beauté imaginée, luy enflammant 'e coeur, il sc délibéra de la po'ursiiyur.e,& l'épouseiySi d'autant qu'il fçauoit que chose si rare.n'estoit fans esti e d'ailleurs conúoitee il dépeseha vn■ Gentilbomme.yers la.fille, pour luy raire entendre ía volonté, & la prier de ne refuser l'alliance d.'vn.si grand Roy , ny I'honneu'r de commander à tant ,de peuple, ny à vne nation si braue que s'estimétks Danois. Geste ambassade ne desr _p_ Wtcola* Roy de Dannemarc, _p_ Vluilde fille Nor uegienne belle en pèrfeíìion,"
"bpt6k5652513s_p44"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f44"
44
"_p_ pleut nulkmét àVluilde,qui sçaûoit la v'aillance;vertu,generosu?, '& bonnes parties de ce Prince ainsayatfait entendre la nouuel- - kaux siens, on fit toute telle responce au messager royal qu'il desiroit, & l'asseura on du mariage : si bien, qu'il.ne restoit rien plus sinon que k Royenuoyastdes gens &. train honneste pour emmener fa future es-- pouse, Durant ces menées le Roy Danois se veit eauelopé en yne infiaité de trou-. bks,& grandes guerres, quiluy firent différer l'executiô tant par luy désirée de ce ma-; riage, tellement que ce pendant qu'il estoit entends a duider ces querelles, voicy vn autre qui luy bastk vn fondemét de plus grá.lè discorde, & le plcquaauec plus de violence que tous ceux qui iusqu'alors luy auoye.nt adonné des attai rites. CarSuarches Roy des Goths & Sueces éueillé d'vn appétit sensuel se voyant veuf, Sc oyant parler d'vne beauté si admirable,quoy qu'il sçeust que le Danois eut promesse de cestesilk, & que la' foy du mariage fut iuree entre-cux,il depesC-ha des plus braues & mieux parlans de fa maison, auec des prescns deprisinestimabk,& les énúoya à Vluilde, afin que si Feloquence ne la pouuoitffechir,que les prescns' & ioyaux à tout le moins ébranlassent fafantasie. Qu: scruenc les paroles? Les fables., tiennent.quc la femme d'Amphiare yen- . dit sou mary pour yn carquaii, & que lasil-s _p_ yluil s _p_ pi-omije auT\oy Danois. _p_ Vluilde subornée laisse le ï{oy dt Dannenairch."
"bpt6k5652513s_p45"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f45"
45
"_p_ le d'Acrisc se laissa vaincre par vnet-osee d'or : aùssi la Princesse de Noruege voyant ■tant de richesses, oyant le langage fardé 8c poly d es ambassadeurs du Goth, entendant -lespromesses de fa grandeur, ■& la différence qu'il y -auoitde l'vn Roy à l'autre, oubliant la foy donnée,nese.souciant de Pad-. uis des siens, ny de fa réputation, elksuyuit les-seigneurs Goths, & fut faite l'époufe de Suarcher -, qui eut 'd'elle vn, fils nommé ■Charles-,- lequel succéda à la couronne. Le: Roy de Danneiriarchkestoit iàsans scre'sentir-de cet iniure;, ny fans enuoyervers le Goth pour r'auoir la femme, mais &. son courroux estoit vain , son désir íàns pïtífit, & scs menaces qui n'auoyent effort, effet, ny efficace -: d'autant qu'assailly de toutes parts, il luy estoit impossible de se preualoir d'vn si puissant ennemy, & falloit ■que-fofcé -il auallast ceste pilluk tànt amère, 8i mal íauoureuseluy peut-elle sembler. Nicolas mort, luy succédèrent quatre Rois de fuite, àíçauoir Henry3.Harad7 Henry 4. 8í Suenon j.'ks trois premiers tous •assaillis de si grands affaires,que iamais pas .■vivd'eux ne peut sc venger de l'iniure faite â la maison de Dannetnarch, par le Prince des Goths.Or régnant S uenon furies Dannois la guerre en fin s'émeut entre les Dannois &les SuecesS; Goths,delaquelk l'oc^■saíìon fut comaie; va ren.ouu.ellem.ent du"
"bpt6k5652513s_p46"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f46"
46
"_p_ fait de Suarcheiv Car le Roy Goth ayant vn fils de ion premier mariage,., nommer' leau, & lequel il laissoitviureaueç.plus de licence que les peresaie doyuent octroyer.- à ceste folle & effrénée ieunesse, aussi sot il! cause de son! malheur, '& ruine... D'autant. que ce Prince:conduit de son plaisir, &; n'ayant loy qui luy cômniandast autre que. ks desirs.de (a fantasie.,. corrompu par la licence que luy donnait son. père , & éguillônné par ks façons de vie, & exemple.de. lubricitéde celuy qui Fauok engendré^plus,-, poussé des déraisons, de. la sensualité -, que; • que de celle modestie qui doit accompa-r gne.r& la vie-'& les gestes des Princes, &. grandsJ seigneurs,., se deliberaj.de surmontée Fincontinencedesonpere, & pour vn rapt qu'ilauoitfait; cetuy en desséigna'.deux, SC ks rnist en effet auffiitost qkjl en-eutfait le. co niptot. Ll-.y. a v,u e, Prou in ce en S cakdk nauie., qui est assiscentreles Vestrogpts,& • Sch.o(ningesino,mmeeHaHandie,;quiestok pour lors iubiette au P.:oy Dannois,qiielque voisinage qu'elle eust auxterres- de Sueces-: en icelle, estoit G.ouuerneur v.n seigneur ©annoishomme démarque &fort.respect.é: d.e.fon.Princ.e, kqueLauok auec.luy.fa.femimé,&.v.ne.sie.uneíoeiirvefue, deux Dames, estimées ks plusbdks , vertueuses & chastes qu?on íçeust, en tous les pays voisines de. ,1a terre-Gothique.. Ge.Prince.nial.cornp.krHallan- _p_ Ge.Prince.nial.cornp.krHallan- terreen Scandinauie."
"bpt6k5652513s_p47"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f47"
47
"_p_ ctionné,ialonxdela.vemvdeces dames , se delibeiade leur.ostercestereputation (s'il est ainsi que la forcé faite à la femme de bien,doyuc diminuer son lioniiéur)& ayant fakarnas d'vne troupe choisie deieunesse, qui ne demaridok que complaire aux folles apr-ehcnsions de ce seignfur,prist la routede Hallandie, qu'ilassaillist (fansqu'au» cuii-se doutast de telle surprise) & prenant kpalaisdu Gouuernenr le saccagea, & enleuápar force ces deux Dames,& la fleur de beauté &, de chasteté & continence. Regardez l'acte indigne d'vn grand Prince.8c abominable enlavied'vrrChrestien.Lefils d'vn Roy qui denoit punir ks rauisténrs deuientvokur de lasenrmie d'autruy : celuy auquel est enioint de tenir lé peuple en paix,& ne rompre le repps dé personne inquiète ses voisins, & auec fa lascheté; cause la ruine de son peuple. Ce bouc plein de saleté , non content de,ce rapt, nydesembrassemens de'la Vefue , qu'on estimok, qu'à i'imkation de son péril voulust prendre pour! femme , sc souilla encor en abusant de l'épousc du gouuerneur, changeant ■toutes ks nuits de pasturc fans sc lìontoyer d'auoir ainsi polué la maison royale auec vn si détestable adultere,ny abuséde la eba■siciéde deux dames renommées en vertu & purké.devie. C'estaloisque k peupks'émeut, quctoutkpayscrk, quechacunde' _p_ quechacunde' ■détestable du fils du Tïoy Goth. _p_ Peuple éme'.* pour le vice d» Grince,"
"bpt6k5652513s_p48"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f48"
48
"_p_ - *l..ljlr-lj-f'- ^f, _p_ teste l'ënneroy ccoemtmdextîaste.té, c'estlà;. que tous craignent que ce bouc ue rs'attaquast à leurs semmes estant saoul des'baistrsdes dames rames,! on noitque malédictions foudroyées fur. fa teste, que plaintes de colites pars, & lihellesíépandus quile , ìsi-enaçoyent de mort s'il neTestièuodt celles qu'il auoit v,okes!Le p'erë quoy que trop sotement amy de cet enfant craignant que le peuplé ne se mutinast, & se ruant fur son fils Ce le roist■■&. enueiopast-en ceste misère, s'adrèssantàcerauiflcur, hiy.vsade ce langage. Mo fils,Ì€.n'euiíîé.;iamàispensé que vous óubliantlk doiie.eunnatnr.etled'vn qtkest « de vostre calibre, deuffiezme.dormer ceste j peine,, q.uïlsailie, que fasché de la clameur ■du peuple-indigne contre v-ous, ie sois contraint de vous..tancer .& reprendre de vos déporte mens, pour estre; tyranniques , Sc peu sortabksà.vn fils dé. R o y, Si prince de grande excellence. ; Et.kienqkéiek'euíie trbu.ué de-gueres. bonne; digestion vostre .voyagé en .Hallandie.fi. dissimuloy-ie pourtant ce que i'en pensois comme celuy qui -.estimois Cjue-l.e-seul arrisur vous eust ó-uidè & que la soeur de Charles gouuer.neurfut celie qui eut rauy,:v0-strelib.ei't-c,.&' que d'elle vpns.en voulussiez faire vostre loyale efpousc., Maispuis qu v.ne.tropgrandt saleté vous conduit, q.ue.c'eslílàpaillardise pleine de brutalité qui gouuerne.vostreame, &• _p_ s Suart cher i ìsonfils. _"
"bpt6k5652513s_p49"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f49"
49
"_p_ 48- .ifioiresèpíantehuitiemèi. _p_ -qúé.sanségàrd ny de là réputation vest^ny; -du respect, que tout Gentilhomme doit à! ; d'honneur .& deffence des ©âmes, ne trou- I .uézéstiáge file snisaigry contre vous, & 'si; ■ iejvóus cóm-ande que faussaire d.elay quel-, -conque vous restituezieIles, desquelìlesjas-'. «hement v-ojis. auez abusé :.car-ic ne veúx; queJe peuple soit leiugé de yo's folies j nyiléxecnteutdesiwigoureuse, & effrénée sentence , -vous voyezcommeil-estirrité, &. kigiiorez point de quel bpis.il.se chauffe,, .& combienil est.gracieux- estant.courrouxcé■.: paraiosi.pensez dem'pbeir, gídevottspu.ig.er en m'obeissánt de ceste. .faute y 4' quoy si vous fáillez; ié vous'feray sentir que ie;siiis .v-oítrc ..père. Le Prince.entendit. bien par ce langage, que le Royestok fort' émeuj &qu'ilnefalloir passeioiiera.gai-- gnerau.ffi;bien-sa maie grâce, comme déia. ,il. éstoit-tom béicn' Findignation-dii peuple;., afinquedelaissédes-déu-x, itne sc.-veit làproye-desesaduerlaires. A.ceste.causeillk Çentiasesdeuxamies-ekn.emie's.', lesquellesil aim oit autát côme mortellement il estoit ; ...bayd'elles: Sc.l'-v-nefdeícjueltes'luyditauant. que-partit: Sçaché Prince.que situ tefusses-. cpnte,téd.el'embra!r1emeritdel!;v,i-îé.de.nous; .'& l'éusses .prise à femme légitime, ..qu'oneust peu bien.oublier.letort.que.tu.asíaitá .d'aussi.gi'ands.seigneurs que ton père, :. mais, .guisqu-e.paiilard fisr ton désir, Si lalciuc ta - pensée,"
"bpt6k5652513s_p50"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f50"
50
"_p_ Hifloirt fìptmiehititie'me. 49 _p_ ■pensée, & exécrable tou fait,& que forcé tu nous donnes congé de nous retirer, & non de bonne volonté, qui prenois plaisir de desplaire à celles qui méritent mieux, que d'estre mises & eirí pjoyees en si sale serikce,ne sera iamáis que nous ne ppurfuyuions ta ruine, ge .lay.enge.ance.d.U-tprt reçe.a par k plus tnesehant de tous ks hommes: te iurant que (ì ie.ne puis tro.uu.er hommes-qui vueilk prendre ma qqérelle.po.ur te faire SBOurir,que iene laisseray mpyenauçun que ie ne cherche pour te deffairè , p.ui.e fi.n.e.ray misérablement àla poursukte. .Et- vpy'l.a le ' remeiciemeutque .nous te -lesl.d.Pns de tes vilaines,& impudiques caresses,,&courtoisies. Le prince Gotlisespus-riant luy dit: Madame,ie me fa.is fort,qù'cflogneeque vous.serezdema.compag.nie,& reprenant le fardde vostre hipocri'.e.chasteté, ypus.ue.ser rez fans me sp.uhaitter so.tmen.t'en, voffr.ç chambreppuriouyi. des gracieusetez qp.ele vous ay faites : lesquelles y pus .n'auez pa^, ' írouuéde si mauuais goust, ne si defp,l.ai.farir tes que vóus dites ,entant que jamais .ie.ne vous en ouys plaindre. Qu.òy qu]il en soit, _p_ .ilii'yarieu quimefptç,e4 v.piij dp'JSei'cpn1gé que mou propre plaisir, ^u.i.de(gpu.sté dlj» vos sottises, St graeessa.ns.fáueu), ,'ay .ç.eich.é k m oy.en de me deffake de youspbur choisirproye.qui me.soit plus agréable. Au surplus puis que ie n'ay.,pïus .affaire de iouster Tom.5. , ' D"
"bpt6k5652513s_p51"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f51"
51
"_p_ ;.. • q e. e ante utiemei _p_ áùec vous dé nuit, iesuisioyeuxque soyez iìî gentilles que de vouloir me donner k paíletèmps des armes,qui est l.ichose.que ie désire le plus eiii-ce mpndë.:coucesfóis vous prieray-ie,de m-enuoyer des hommes, plus gail. lardsakcombat, que vousn'estes, ni belles; ni gracieuses,ou qu'entrans en bataitk*,ils ne íc reclament ks íéruiteuis d'autre que de. vous, veu qu ainsi-faisans ie m'en tiens desià: Î9 victpirépou r toute asséureé. Ceste responce cuida faire sortir dusens ks pauures dameSjpyans auec quelle.moquerie, ce paiì la: d ; lés poursaiuok, & k compte qu'il faisoit de.- .lèu'r vertueuse résistance, les accusant d'impudicité, telle que iamais seulement clic?., nauoieut poutpepsee : mais comme sages, -qu'elles .estoieut rie luy répliquèrent i ien au-. tre cas, sinon qu'elles slatteudoient de'hiypayersibienleuresc.ot,qu'auantqueïza si-. aist.il se ressentii-oit du y ol fait en la maisou. dugouuerneur de Hallandie. De quoy il né. feït que rire, ££ leur dire qu'elles sc tinssent:, prestes ,& qu-én bries temps illesiroit voir, pour payer les arrerages,&.afin de voir s'il y, auroit aucun Danois si hardy qui ot'ast luy, quereller ce qu'il auoit.cqrrgyis, ni luy em: p.eschcrla<ioityssancs de choie sienne, faite par. bonne gue.rré.-IVetis.eesque furenrees danu?, &.Suenoiî.Rpy Danois adueriyds.- l'kuurefaiteàgentiL-semmes dételle marque,. & ìlluiUC iWiton,,le louúenam du .vol."
"bpt6k5652513s_p52"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f52"
52
"_p_ .Hìjfòireeptante'tnuème. _p_ .-'8£.-rapt-de Súarcher sortis femme promise, à Nicolas roy son -prédécesseur, délibéra de-, se venger , &C d-'assembkr toutes' ses forces pòur passeren.G-othie '■&■ Sk.éce , & la mettre . tout à feu.-&fang, &- ruinerla mai-son de celuy d'où-procedpi-ent toutes ces ieiùres. En ^ ce tem-ps estoit encourt ,.&-à-la'suitfe du , Roy Danois pour nom- de là sainteté du P,i- a -pe. Eugène troisième Nícplas- Anglóis qui -^ depuis fiit'Papé Scnommê Adriairquarries-í A me,lequel oyant les délibérations de Sue- a non, loiia bien l'entreprise pour k seules y; {tarddu forfait, estant chose fort détestable ^ oue deux femmes si bien apparentées , & re--. j , nommées d-vue si grande vertu eusse-ntesté , viokespat vn Prince,&-par celuy , le père duquel çseuoit plilstost se purger de son cri-- ms propre-,ques.souffík que son fijs empirait.la playe non- cucore guérie, ni- consolL-. dee. Mais (d i soit il),|uatK qkepeùserd'ëmpprter !à victoire ; le sage homme dé guerre- ■ doit considérer ce qu'ilfaut faire auant que ■ y-paruenir..La difficulté des, passages sert d'e. grandempeíchement :lés périls ordinaires . •deceux-q-ii rasent les sillons ^tempestueux : de la met Gothique font à craindre , &,. fautpkistost eombatréauec ks cfcueiUrdangereui;, &'-. rochers espouuentsbks &auec lés bancs íffroyables cachez'louslés flots de i'Dctan , que entrer en plaine- campagne pour veinr| aux mains auec l'ennerny. ' Dij _p_ lA-Mage:-, 3 su cet-- da. - ^înafl. 4. Et âpres luy-, fut *í-. dri'àni 4.s En l'an » ki.Ji-.,"
"bpt6k5652513s_p53"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f53"
53
"_p_ j.r VUftóiïesèptántehmierrie. _p_ Leqúel(Ske) posons k cas que vous siu-rtiocez, qu'aurez vous-gaigné que du trauai.l, Sc soucy perpétuel pour vostre esprit,.estant impossible de tenir ce- peuplp ípus vost te o.beiffancej.çu efgard-à c.elleh.ajrîe naturelle que ks Suçons, & -Goths-portenr à la nation Danoise? .Et:'laquellem.auuai.se affection.,,il faúc plustost effacer ,!& rompre auec gracieuseté qu'en fa.isan.tla guerre à v.ps voisins. ;L'araignetramanti&-p,;uidissantsátp;ilk, à tout k,!m.oiu,s,att,rape.elk tpufipurs.quelque mpuchedaussesfilets:'-mais-si ivous-alk^es Suece , & si les panpispasseiK-.çontre les Goths , ie.ne voy rien;qui.les.ai,te;nde!qu'v.n danger asseuré d'y perdre leur vie..C'est-folie d'emb.rasser.par de-sir ks tht-esors; d,e <So,t-hi,e quélquégrande Quantité de -métaux qu'on y crouue, puis que les Goths & Sueops mPUr strent plus defetque d'autre, richesse à jçeus: :qui ks vont assaillir, & ;que,caçhanslîp.r ■&, .argent sous.terre ils enfouissent,,^metaent ;kurS;gkiuésrdausks corps :&e;n.t:rai|lçs de ceux quikur font 1 a.guerre.Ayez dpnc(-Ske) pitié.oe vpstr-e peupl e,-.&. modérez y n peu . v ó.stte colère, atten dá nt que la iraison-y oys rem.onstre qu'il estbiek ailédefaireia..gùer1 re,& la.commençer,mak,fort.disticikdela . poursiiiure,&-la:firide laquelle paye.bien . ieuueiit fort mal celuy-qu.i meffla «use. le leiflypliistpstdsadiiis qu'on demaodastïair í'caà.Suarçfrer fur ceste i.ui.uie qu'on -vous _p_ laguerrebien ■atseeà tommmter; mail malaifiit aj>ourJynr(."
"bpt6k5652513s_p54"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f54"
54
"_p_ ' Bijïoireseptante huitième-. , fy: _p_ affaite ,.&.iusti:cé au peuple Goth da'tort fait àcesdarnes:sk Roy Goth est bon Prisl- . ç'e&i afifeentier, k. peuples qui/dereste ksvoyesde fait lasciues ySfc selon larespcníe qu'ils-vous-feront!,. vous prendrez aduis, Sî aurezplus iúfte occasion de commencer la^ guerre; que maintenant s'ils refusent de ' condescendre ;à::ce,qùi estraifokoable. Lc Roy Danois qiioyquepQrtást rêuerenceak kgatde!la (ainctet-è,.qui tafckóitd'induke; Suenon;à! plustost contribuer à la guér^ re contre ks Xutcs, qu'à dresser son aimée çontreìcsGo.ths:; fi est-ce qu'il ne voulut , riek.eutendre de ceste:admonition,. çommçJ celuiy qui-spensoir-.desiaíteflk ia^pikiéSi ' Sueée ekmaik.j &; accabler Skaí-cher- à.fa ' fanta:sie:&'qui'c.stoit fi peu:;ad.ui:sé.en;se;s;dçf-.' seiks:,iqme;sans.mesur.er ni ks temps ni lesoccurrences, itfe lançofcplusteffés.abiCmes d'svne^uerax'per.illeufe;, qs'ern-braííéïk repos d'vnepaix agréaibfe St, profitable à.soivpeuple-, & I luy gsorkuse,-.&; honora:ble.,carc'«ist:aiksi;quép3rk;deceR-oy j Sa* xou< kqu'eta escrk llhistoire D.aiioife ; S u archer touché du:ver de conscience, oyant lsapparéil que faisòit Suenou pout.luy courir sus.j. & qull s'obstiiioit estrangement à k poursuite de, ceste entreprise, n e voulant estíecaufenidétâruiue5ni dfrífiéscoméntëiriéat des siens 4. enuoyà vers k Danois' •pôuÈ. ltijf fefâsrìstrgr ëoffibien la peíífi , ■ , puy _p_ Itidiscre. tiondu. %oy Daneiii- _p_ Suarcher dsmâïfáe _p_ lapáista"
"bpt6k5652513s_p55"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f55"
55
"_p_ 54 T' oireseputite'httitìêmf. _p_ estoitperilieuse, & sans profit ni à celuy qui la commence , nia celuy àqui elleest dénoncée, este le^maTheur d'icelk est/si grand, que sousla rigueur d'iceluy scntcnuelopcz également'& celuy qui essence, & çeluy.qui -■est,innocent de toute coulpe-,: Qkil appelIcit Dieu à tesinoin,& ks hommes pour •ouyrícs raisons,-qu'i-lne vouloir guerre ni •inimitié àhorome du monde, & que-quand •Suenon -voudroit entendre à la paix.,ilne lefuscrbHt d'y entendre,.& l'accepter áuec -toute condition bonnette ,& nonpreiudi--ciable à fa grandeur, ni des-aúaktageuse à ses suicts. Le Danois voyant que le :Goth s'humiliòit de telle sorte,! poussé par ceux qui ne Uaimoient guere, & le. conseil desquels il ernbraffok , & lesquels neeer•choient que fa ruine, he voulut /entendre à composition quelconque. Ceux ci conspirans contre kurprince,auoicutintelligence auec leGoth,& ceperidátne cessoient d'em■ flamber kurRoy à la guerre', asscurez qu'il -n'estok assez ■fort ;de sodstenir l'effbrtde Suarchcr,auquel ilsmahderentqu'il s'aprestast, & que Suenonfaisoit vngrand appareil pour luy courir fus, & se faisir de ses terres: qu'il ferok bien de le deuancer,& passer -en Damiemaich,<:omme chose à luyfort facile,d'autant que ks forces Danoises ne s'aC•íérabloiént pas si aisément que les comparses <kv.Goths &. Succès. Ûrfaisoieiuils _p_ ■'Ces traì■stres Dainou s'ap, pe.loient Camit ey Valde- ' mar."
"bpt6k5652513s_p56"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f56"
56
"_p_ 'Histoireseptante huitième. 5$-. _p_ foutceey esperans de remuer -mesnage tandis que 'Suenon. seroìt empesehé contre, so _p_ 'Goth ,'■& se faire seigneurs-de la terre Danoise. Suarchei oyant suec quelle obstination Suenon poursiiyuoit ceste guerre Sç qu'il n'y aupk moyen aucun de l'apaiser, commença aussi à se-mettre en deuoirde défendre, voii-e d e ne permettre-point queTeû•'neiiiy _p_ queTeû•'neiiiy vinttrouuer en ses terres: fa considération estoit fort bonne, s:ileuft.estéauík. segc à choisir le chef de Farmcècommepre- ; uoyanràne donner l'áuamageàspnadiier- ^ 'sake,denek venir point assaillir sur sons il- S mi-ici. Or kpeuple Suenon, & Goth, oyant * qu'il falloit auoir la.guerrebien qu'il-ne s'en ( _p_ ■ foueiastpointípcurhayr à-mortks Danois, ' •si est-ce que -craignant Tire dé Dieu pour l'iiiiusiice de la, cause de k-ur Roy supportant k ciime de son ils, i! hayon plus que 'morte! Ic'Kieót F enfant aisoé du -Roy', auquel' la charge estoit donnée d:aflembkr, & conduire FaHnee ,-& lequel 1 ayant conduite de toutes pans',& piest à .partir ,-il harangua, ■aue-c^estepetke re-motistrance. _p_ harangue du -prince Goth aux isttttt. -ey soldats desonfiays. ' ■ - ■ _p_ SI i'auois Effaire auec quelque peuple ., est ranger en la présenté nécessité , qui ;S?e touche pas seulement, l'honncur d-a ■'.'. & k'j. _p_ 'Faute'$e Suareher au choiit du gène-. rai."
"bpt6k5652513s_p57"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f57"
57
"_p_ ■f$ Hisoir'eseptUfiU hàuêtne; _p_ Róy, Monsieur rríóíi père,ains consiste en la ruynê & malheur dé totìte nostre Protiince ; íF faudiok de longs dfeours, pour îúy saké sentir Sb etoendïe laitìst-içedema cause, Silá raison quime poufroit IEOHooiràluy demander secours, Stfubuention. Mais puis' que ce font ks SueCes-, & ks €sotks á qui ie mraddrejFe, & que ce sont ks Danois- à qui nous 1 aóons affaire , rios anciens & moîtels ennemis , Ù lesquels áetoutè mémoire sc-sont efforcez de nous iauir,& nos terres & nos' libertés, ehaeuiî ! de-vous peut assez aisément cognoistte & sçauoir ee qui nous fait besoin, & pourquoy nous sommes icy, assemblez auec l'ap'pare-ïtde ceste gendármeric.Vpus voyez* ■ seigtieufs Goths & Su'eces , qui-tìous sommts, & par qui assaillis ,• & n'ignorez point ce que vous deuez aux Roys, comme aussi il vous est manifesté, enquoy vos Princes vous sont redeuabks. H ne suffit pas de fournir des hommes pour laguerre,si par mesme îíioyen otì ne monstre dequoy les potiuoie nourrir & appointer : & pense qu'il n'y a aucun d'entre vous qui ne soit plus qu'adtferty que ks vrays nerfs de la guerre , c'est; î'argent, kqiíet le Royiie peut fournis, que par lé bénéfice de ses siibiets3luy estant comniéle dispensateur, &etíx ceux qui enfonc largesse. Par ainsi, me semble que k pat-rimoioc du Roy n'est íuffisántpoúikfoiistic»"
"bpt6k5652513s_p58"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f58"
58
"_p_ :HiftoìresefUntéhmnérri.e, fs. _p_ de céste aïmeé,'& son-reuenuannuél n'estas assez grand pour appointer vne telle tt'oup-' pe, ikle-soroit que bienfait-de hausser ks.-;' impoffs,.&.-taillêr encore te peuple auecvni emprunt: non pour le.tirer en conséquence,/, ains pour seulement s'en seruir en ceste nécessité si vrgeute 8£. pressée. Aduisez ce-que ' Vous'áuez àdiïe,&s'il yariende'b&'en vou® afin/quefelotvvostre; résponce'iefçachediré'-au Roy ceux quil'ùy font fi/deteS-, &- luy ; spécifier les ennemis/de toutle pays St Royaume'des Goths, St qkà l'adaukr ònniaí-' quek-sfoyá-iaxSipun'iífe ks infidèles._ Cesderníefsmóts-mefurez anee la vie paffee da Pì-in'ce;Sc-r.essentans tie fçay qu'oy de farou-' c'b'e,. qui nauoit apparence quelconque de/ ! prière séltìiíqu'on auoit de 1 consturke d'atti-' lït doucement kseftâts,irrká'telkmétchâ-- cUn; que paf lá considération du jjiurrnuíc,; índ'êtítre eux,, qui n'aymok guefe le fils: du Roy s'esléuant parmi la troupe demandai d'effré'escouté, ce que luy estant accordé,il íespódìtà l'eníânt Royal, vsantdé celangá* ge. Monsieurit vousdéuroksuffire d'auoir pÉe-eipi-tcle Roy,& toutle Royaume,.©» ces? angoisses par vos laseiues & irapudiquésfeçons de faire, &ns venir à présent nous' rompre là testé auec vos harangues.veu que- c'est vous fans autre, qui auez fait l'ouuerture de- ceste guerre., & estes Fauteur, déíeste CÉtla/flííité} aetií fgauoks .-bí-èn qui, & •"
"bpt6k5652513s_p59"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f59"
59
"_p_ •5? ; oìresèpuntehuitie'me, _p_ quels sont lés Danois , & en quoy ils iiotrS ísont.ennemis , & ks moyens qu'ils.ont de nous offencer , mais- en cest affaire, il faut confesser que-1'auantageest à e-ux-,& la raison accompagne leur. causc,entar>t que c'est vous qui auez rompu Iestréuesv, ■& violé, la sainteté de la paix que nous auionssi saintement iuree. -C'est-vous quipillant lepays ■d.'autmy ,: & ;rauissant les DameS honorábks,auez:i.iritékCiel contre nous,&.incité' ks homes à nous poursuiure,est.ant 1-e com» muti. ennemy des Dannois, -&:des.riumbks. fubietsdu Roy vostre .père. ' Pat ainsi c'est folie à vous dedemar.der subueution;zy,ous -deuantsuffire qu'on vous présente les períjjnnespour vous accompagne-r, & s'il faut parler plus franchement, ie suis'd'aduis que puis que c'est vous qui a fait la faute , que. ce soit vous aussi celuy qui portez les frais de la guerre , ou qui seul soit accablé, sous le malheur d'vn combat, afin que vousfaciez. éssayjequelestle plus facile, & mieux scan't ou de rauir, & -violerplusque mescháment ks Damesde bonne rnaison-, ou. d'exercer eesbras aecoustumezà embrasser impudiqnemént les femmes à combattre , & s'attaquer aux hommes des plus va-illans & robu» st-es.Ceste liberté si grande deparok,quoy qu'elktouchast viuement au coeur du Prin- ce Goth, & qu'il scntist le ver defa côscieníé-le poindre ; 6c luy représenter ses fautefc"
"bpt6k5652513s_p60"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f60"
60
"_p_ Hifioireseplante huitième f 9? _p_ ■passées ^si est-ce qu'il se despita si estrange■ mét,se voyátr-eqúi.Sî&picqn'é-si lourdement. en.la.face déroute l'afl'embke,.queeomme. ilestoit impatient M haut à la mai u., il-.mit la main.'àleípee, & se mit.en dcuoir. de; frapper celuy. qui l'auoit ainsi.pinfé fans rire : mais k-malheureux,, ne voyoitpas que c estoit Die.u qui le poursuyuoit;r& Vouloir -que ce-peu-pk cjui foiiffrpk pour fa .paillardise fut kiuge,/&,lsexec,uK.:ur ve-ngeátletorr j faït,.&-aux éstrangers,-& à la réputation de.-^ ceux de son.pays, poiirl'amour desquels, il, deuoit. chastier ses a.ppetis , & des egkinens j de scs.cpnupitises. far ainsi toutle monde, luy court fus!, chacun raícbe de k ferir,.comf« •me vnepeste6c.ruine pubiique,'&; quelque; .effort qu'il fit de se purger, Sc, d'.adpUcirsle peuple ,.si sut-i 1 piteusement&i cruellement, .tailléen pieces,par ceste.besteindoíïiptable dis peuple, & laquelle n'a raison que celle, qtirest guidée de íà furie. Et ce fut le salaire de sa lubricité , & iu'fte payement deu à ceux'qui estans chefs d'vn peuple çw lieu de luy-monstrer bon exemple, ce font ekx quipreparentla voyeâ la meíchanceté, eti lieu de reprendre .& chastier ceux qui se dcsuo.yent dela vertu, entant que ce'n'est, pásà celuy qui fait la loy, de sc dispenser de - la vie que laloy'ordonne de suy.ure, encore qu'il soit exempt de la subieùon dela peine . jiaricelle establie. Et ne faut douter <[át. _p_ lePrìn* ce Goth occupar lepeaph,"
"bpt6k5652513s_p61"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f61"
61
"_p_ 6ò ViffohêseptdnteíiHtiiérne. _p_ ce n'ait esté v.n;itìge.rne*ç de Dieu soït grau & . cjué d'auoir èspouuenté- lé père par la ru'ylìcdk.fils-, yeu que c'estoit luy qui-luy. au'o'if liionstréla v'âye pour ne faire conscience de ráuir lá femme d'autruy , & qui auoit souffert qtí'viï triplé forfait àccrëiitl'ire !dtí Dieufur-lámaisoiiRoyâlle. Et''totítai.nsi'_ qú'ecei'eunePrincefutpccisparlafurie d'u' p~éupíe,au'ssi se list-iFés histoires des'Gothsy la.kiprt du Roy Gotk nbnimé Ë'irò ,. ouf Sluáïd, exécutée par tés femmes de.'.Nò'r-ù'év g'ê, àçaufe que ce cruel tyran estok'si vi- • Iâiriémeut adonné au vice dé paillardise.}, qu'il ne làisspit Dame do bonne part, quï fûff .recommandée dé 'quelque beauté fui lá'gkéllé i;t;.nedbnnàst quelque attaínte,; &' ti'y e.xérçâftsok impudicité, & fa tyrannie, Quïstitcàuse quêtes Daines tantcel* _p_ ■ fcis. qui áuoyent expérimenté fa violence;, qlig les autres qui doutoyent dé tombéréri• _p_ tombéréri• perplexité'^.firent complotde l'acl _p_ l'acl : s'ásscrnbknt &s'arment, l'alîailknt gíle vài.kqúent,Si lesont mourir aussi crue Fkment, c.bmme mcschamment il auoit violé infinité dé chastes couches dé mariage , & abusé dela pudicité des filles qui _p_ . peníbyent dédier les despouilks de k u í'vit* _p_ . ginité à ceux desquels, elles s'attend oyent: _p_ - éstreks.espokscSi . s _p_ i ' ' Suafchetàduérti'que sut de la tebclliofS. desessubiéts coktíe sots fils, fit yioleíïe&- _p_ Ero7{oy Goth QCtlspar les Dames qu'il auoit •violées, l'Eues tpuel'Vpsalieli. ìf.chap. íJtl'bifíôìredes Qoth,."
"bpt6k5652513s_p62"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f62"
62
"_p_ Histoire septante huitième. úï - _p_ faite sur la .personne du Prince -, lie .-saut « eíbahir s'il se troúua effgagié, voyant la perte.de celuy qu'il espero'i-t fuy deuoirfuccéder auRoyaumc,& chatouillé/de>saçoksciencequi lexembrdok,comme sc./ò/uueuant de l'auoir nourry ,.-.Sc.c'fleùé auec plus de licence iqué .d'hotmesteté ,'■ tellement qu'il ri'estoit pas.en moindre crainte de •< ion salut, vqiíespris de douleur , priuéde -cé.'que.presque ilaimok le plus.en.eemoiv :de, & par ainsi il cherchoit tous/les moyens -qu'ilipouuok de ne se fier point /entre/ks .inàitis de la/multitude, laquelle ehfuriee.ide -ce forfak:com;mis.^8i; (e deffiantdtr Roy.,-»« -fetokque.cercberks moyens pour k troivffer-& enuelopperénjpar.eiik mise-ré. Ilfça;iiok:bien quela noblesse raimokv&kippor. .to.it,mai,s,ayant k peuple les:a-rmes<en, main, iln'y saisoitpasbon, 8c de'luyïost-eril.cstoit ,hors de propos; tantipout ne l'aigrir d'auan • . -íagé,-que.se.v.oygut-astàïl 1 y.par'lés.Danois, „ A cesse;/Cause _ pour gaigner ;k; CQíur//dji peuple,&s-a;sseur.erdes;C.o.n.spirati:qns!sedi- ( - .tieuscs, quiàtotit-ptopos st-íkueh'tpar.ráy v -rne.c.onfusemultitude,ii,nesetrouuapoi&t \ -à.la-gtîerre,, ains se tenant par lés /forteresses ' d.efpcchapatentes ; -& com.missioisd.onnant ' - aut-hotk^&chargeaux.paysaiis.de sedeffendre deréiuiemy, &deehois!«els;chefs qu'il leuipiairoit poutles conduire, si ceux ■qu il auoit establis nekm: estoyent a^reaSageffe _p_ a^reaSageffe &uaxcber."
"bpt6k5652513s_p63"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f63"
63
"_p_ :<ft ■ ffistitre scptitnt.i:h':iitìer»eì. _p_ 'Blés. Regardez/combien vn peuple.ést ins-■ constant en ses actions. Gèux qui n'agueres eftoient en délibération d'ôccir ieurRoy,6í.' sepi'eparoyeiKde.kpouríuvuie,.iè voy ans chefs des affatrcsy& la libertt.de cotrmiaii-r der en main, non .seulement oublient le mal talent cqnceu.contre leur Prince, ains remettanS'la puissance aux chefs Sc.gouuerneurs enuoy.fcz de la ,part du Roy, se mettent. e:ncampagne, & allansau deuant du Rcy de Damiemarchïluymikenttelk frayeur au , coeur que fans coup-ferir il/se retira perdàntla plus belle ,84 gaillarde fleur de son ; arm.ee en passákr la riuiere Nicee;, laquelle paffe'par-k.milieude láPfouinceideFemi- ■ - die.. Et-quoy que k Danois, fut vaincu , &. s'enfuit ignpminieuse.ineiit..eípouuenté de eest.-appareil,&-force-derustiqueSjsise vaintoit ildu cont-rairé & .aeciisok; Suàrchér-de coiiardise pour-n'oser-sortir en. campaigné, . ,.& qui.,ne..faisok.!qne conikler;!&sé,tenk parles-lieux eseartez, &.plus solitaires de : •son Royaume. Et en ceste manière ce Roy, trop -volontaire expérimenta ceque k Légat. Apostolique luy-aiioit-preditde.cevoyage auquel il ne gaignaque.honte&igno» rtk nie, comme celuyqni ayátfak vne grande leuee.de bouclier,. n'âuok osé .aftendre vnetrouppe depaysaus pour se glorifier de la victoirequ'il s'estok premufc, neíè-refiouyr ea.ia conquelie;du. R-oyauaie des _p_ te^y Danois•iitfuite."
"bpt6k5652513s_p64"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f64"
64
"_p_ ffiffairesepHnteh-ittt-emt. <' %%■ _p_ 'Gsoths. Maisasin que l'histoire ne soitclo-- se fans voir qnelk fut la fin duR'oy S'uar^- cher, eeluy-q'uipàr Féxemplede. la trop fol-- •le&•' gaillârdí.icuoessc, auoit caiifé la des--- bail die & corruption de í o Vi fils ,.& que.: B/o'uscognoissons& admirons Dieu ení'es, ! faits-meriieilkux, & .en-la suktetrèsiu&é de,.- sesiugemens, qui ne laissé rien passer fáus,; le-guider (bus ks loix- de íà-prouidencê,,, ai oublie-les-forfaits fans punition, ou la; : penitenceken efface la'griérieté': nous ver-.. tons ce. Rpy paruenú- àîgrande..; vieillesse,. honoré de son peuple -, aymé/Sj.. seruy dela. ;. -noblesse ea fin mourir par la -violence du: glaiue. Le peuple ayantjiespecté ce Roy, £?... : admirésavertUiSi-dcbonnaireté,se trouuat í; vn domestique , & celuysqa'il-estimok-foi'K ; plus loyal, qui punist Suareher en ce.mon ;. ! d.e , afin quels coipsayaiitsottffert.; Fam.é: í, n,e fat punie eteruelkrnent.Or^yauokjil vus :■ ' feigrveurGoihjqui afpkòk à la principauté; \ akiíì qu'il.moiktraapresla mort dé ce bon*- : R6y,s©.reuoltantcpn!t.re'k successeur de la . couróne.kqucth'òíkntdresser les coniésdu.. vitrant, de.ee braue vieillard, fasehé -de fa lo ngu'e vie;.suborna va-yakt.de chambre du.» Rpy, &„celuyqui..couchoit ordinairement-; en ià gard e r'o bbe, t ellement que k mal heu- - icux..fouilla .ses r.mains' au sang de- son sei~. gne-ir, &. comme vn Itidas trahit celuy qui*,.tuo jtauancé.Sinourry. Aucuns tienuét que,.-. SuaKiheriiésutpouit.ocçiseii.soulk, ains.,"
"bpt6k5652513s_p65"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f65"
65
"_p_ 64 Histoire septante huitième. _p_ r la nuit de Noël allant au diuiri feruic.é.célébré à my-iiuict en souuenance de lanais■íanceau _p_ lanais■íanceau du S.auueur des humains,. _p_ ..& entrek palais & l'Eg-life loitig de son logis fut.assaill.y par k palefrenier qui le massacra cruellement. Mais quoy qkilea soit, Suareher fut occis par les rneneesd'vn traistre,afin qu'il seiitist quéquoy que Dieu _p_ .tarde de punir ks forfaits., fi est-ce qu'à 1 la _p_ .fin, &ayantassez attendu ils'.esueitle, Sc fait voir àl'kojnm.é combien il est puissant ,& _p_ , en quelle abomination il a ks vices des hòikmes-,'.'&..fur tout de ceux-qUipar leur _p_ ..exemple sont caúsc de la ruine, & rransgresrfiondelamultitude. _p_ Sotomakc dé l'Histoire 79. _p_ C'Estasses que f opinion ser»e aux hommes initifles de raifin,ey!eurfantasi,e deioy ey justice -.ainsi a dit-quels» vn que c'est tout vn au guerrier de vaincreseit.parvaillace ou par tromperie, d? autant qu'il leur sem hie que ceux qui sont ■conscientieusíenleursconquefles^csontiamAÍs de -gupres grands-c-.sjvrts .ey ne se reuesient de lagloijre, luquelle,acíomp»g.neflrJinairement les.<{?ands ccnqueieifrs. Et c'estpour.quoy César dispensoitde tout droit ceuxqitifouhaittoyent.de régner, Pompée accabloit autant l'.atny .que l'emnmy, Crasse ■ • . , pliait _p_ Súarche écrit ïraitreu sèment. _p_ L'opinió sert deloy autyrá. _p_ Nul d es côquerans a • suyuile. droit. ;"
"bpt6k5652513s_p66"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f66"
66
"_p_ '.'■■ ,-■ ■■'• : H _p_ gillott lisà'créey leprosane-.eyies'rp.ersesici.dií s'acharnoysntfur tout hmónde, comme depuis A '■ lexandre ne'rouuoitfinàsa-eonuoitifo, ■ iujques atant que la-mort luy eustrauy}, ey•lés -'désirs\de tout piller auec fa vie,- C'eft pourquoy.cn.'a recueilli}, tant deruses cautelles eysu-rp-rises de gwer - re.pour circontienir'ieluyqainotti est adversaire-,., sc - fi bien-qu'-.U semble que ruser ey ir-eMper,. ce soit la la-gloire d'vn bon cives, ey la vaillance d'vn r< accort Capitaine. Et comment 'eust ramais le- c .l^pmam-surntç-nté-tânt de -braves .mitions,s'il lììy g ■eustfallu toujiours se- faire voir léser aux mains parlés escadrons,armez, de tous ses aduersaireïì . -Siuicuda à Camille àrecouurer sa a-té perdue 'fir ' les Gaaloii^nonlaruse ey tr-einper-ie, quand sus ■ tiltredt bonne foy, ey en lieu de payer arancen. capitulee auecl'ennemy,il l'accab'la, ey chassa] eu., fidéUementdesd-villíìía loyauté ne ppumit ?kn~ pom-leT$émain,cotrela-brauaàçG.Mh:se..),A vaillancedu Latin effoil tropfaible pour s'at'aqtler- àceux, qui défia Vauoytth, rompu çy factage st< ville, ey occis les plus.gaillards, ie ses citoyens* KelliÇaire, qtfelfpue grand cl.'if cyd ait (fié, ■ .fi n'eufl -il point prise la- cii&.dr-- Haples, l'-ayant afiiegee,.fans vfer plus de j.tkforC.e.txescs soldats, que dela subtilité de fis ws}. Et en somme ce-. dityeseshméle plut fitgk, fj<*i e»; tel fait. 'sf»iiìe mieux tromper son compagnon ; yen quHqntere ■!}**[&lu/qu'au-çielr». l/íyj]ì,eyìì:estiwe beaucoup, ■plu-! avec sapxudençiç.auíehufi qu'vn Jîïax,»y ■*4cbille} quty que.cefujsmtÀeux-foudres tempe. ,.■ ,i'som..j,. v E. _p_ = y... _p_ .- RiuíV ,.. sent t lagloii re d'vn: > e- chef de', y guerre,-,. _p_ loué pourseS. sinesiés parHo mère."
"bpt6k5652513s_p67"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f67"
67
"_p_ 6.S ' rsteux _p_ rsteux laguerre Troyenne, comme celuy quÌMiee ses subtilisez, emporta le los d'auoir esté cause du sacyCy rttme de Tfoye.^tquoyfirt tant de propos? Saliconenpensait ruser leGo'.hey le ruiner j se vit rusé luy-mejme ey ï EmpireHomain esbran. le.cemtiie en attitntordindirimintàlaplus part de ccuxqm tafchcntdés'agrandir par tromperte,quoy que elle, réussissesàyuant U santaste du trompeur. pt.da.*tantqm iusqucsicy nousauons alléguez, di-- vers.*xcrnplesfur loe variété des occurrences hu.miines,nons.esmener<ins encore cetuy-cysur la'meschancil!de ceux quifim tiUre,ey prétexte de religion, ruinent les choses saintes, -ey fagnansla samteté, àccablenteylafoy,eyleslieu»ì ey les .gerjonms.a Dieu dedijets ey consacrées.. _p_ Qise auec la-quelle le'Roy des Normands Maddingueprist U cité'de Luny en Italie ey comme tlse trompa la prenant Jautant qttd.se pensoit àuoir fris J^omc. _p_ HISTOIRE L;XXIX. _p_ /Bfcs^^(c Vi est fhomme tant ignorant de .«ç5%]|feT.histoire, qui n'aye goufìé quelM&JÌ£$quesfois,.& k nom & k;, cour•sáçKrw-ies des Normands, i'cnteiis de celle nation Septentrionale la vertu dela•ïwiseurî _p_ dela•ïwiseurî •íouuew rusez."
"bpt6k5652513s_p68"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f68"
68
"_p_ ..' Histoire fêtante neuse'ms. . 6f _p_ quelle fut ia dis îa violence, &'la gloire où elle appuyoit son honneur, ks vols fur tér>re,& Fart de Pirate, Stefcumeurs siir mer? quiestcelùy qui ayant tant soit peu fauoùré ks escnts desannalistes François, qui lie fçache queiamâis la Gaule ne sentit depi-- res assauts que' ceux que cettetroupe furietì-.. se, sortie.de S.c,andinauie,! luy donha âpres que les Goths 'furéntpres-qu'anéantis , &L que ks forces Lombardes périrent enltalie? Ceux qui s'amusent de plus prés, & regardent qui,quel, & combien'grand,chatouilleux, & remuantfut ce peuple Normand-j-'j verront aussi que k partage n'entrelès en- a fans royaux de cette nation .estoit tel, que » les vuspoílédoyentlesseìgneuries,de la ter- < r.e;& ksautress'adonnoyen-tà' etcumer ks .' flots eseuaieux de .1 Òceam-dantát que cotn-i me dit est, ils auoyent opinion que l'art pkatiqueestoit le iuste,fií équitable droit, de la guetre,&.que ceux qui s\'nrichií]oyertt parce moyen estoyentles plus honorez, & estimez'par.mytout Fenceiiit de îa mer de Noruege& k seiu Cimbrique. Et damant' que tousioursn'y auoit point des:vòyageiirs ou marchands quiallaikiitfur mu-, & íùr ■ lesquelsilspeuflentpratiquer leur- féconde gaigner réputation,iís cómencemcntà courir les ports leurs voisins, & là dcualiscr &' piller les cauires, qui estoit cause que.par plusieurs siéclesìls^ureni guerreau'ec loiífs' _p_ k'n ''•...:•;-' -.'■' _p_ Quel _p_ •partage desseigrìettrs entrelej _p_ Scan- '• diehSi"
"bpt6k5652513s_p69"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f69"
69
"_p_ ô5 Histoire septante neufiïmr. _p_ voisius.C.e fút delaqiie procédèrent les dift cordes d'éntré les Danois Si Vvandaks, le-siège, desquels .fut iaxiis dés presque l'iste: ides Gimbres iufqu'au pays Prusian-, & ks. terres desquels eftans courues,pilkes- & ra-- uagees par ks.Normáns furent cause qu'ils prindent- complot d'âllèr conquérir de nou— uelles terres. Et afin qu'on voye combien cepeuple pillardestendoit ses. makis rauissantes. Les Ruffiens.Si Mofcouites ne s'osoyenttenir le long- de la marine, de peur que: la. foreur Normande uc ks enuetop>a'st,8cencofr.ast 8t eux & leurs richesses. Èt.cecy du, costë d'Ckient, làou vers le Septentrion ils:, affligeoyc nt F Angleterre (iadis grád Bretai • gne) & ne cessoyent d'y donner presque tous ks ans quelque attainte.Lepeu.de. résistancedes autres nations,.k rauage fait en Saxe,, fiepays Erizon, leur, donnant plus dé coeur Si. îiardi.esse, ils oscrenten fin entreprendre de. voyagereii Gaule, 8c y courir les terres voisines de là mer,y pillans.tout fans aucun respect. Mais en.quel temps auint.cet orage 8c. esti;angetempeste?lorsqueDieu-vouloit,visiterla Erance,.& la punir tant pour kpè.- ché des Eccksiastiqùes, que le v ice du peuple ScduErince. Car Louysle Débonnaire, rignanten.Eranceouíçait parl.histoite en; quelle deprauation estoit verni k siécle,, qu'il fallult qu'vn Roy iàint, courtois,equi-; tilji;, vailìuat,. &. amy delapieté^&ieiár.- _p_ Oàyè tenoyent it Us les Vvandalts."
"bpt6k5652513s_p70"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f70"
70
"_p_ &stoiresep!àt!<téneuse'me-. %>$, _p_ iínatiori sentist, & la calomnie gilï-niustice, s&Fi-mpieté des siens, du Clergé, &. de son ,propresang:veU que par Fordonnance d'au^ -curis PrelatSí&solicit'atiok desseditiét'ixitîítigtiez de Fambition des enfans Royaux, ■ee bon Roy Sí/grandEmpei cnr.fut dégradé -de íà dignité.,& reclus dás .vnmpnastere.Eii . 'celle iaison'â6irc,&Lcnrys/péb6nake estant •mort,Lothairë'v.n défe$/.ténârrt'F£mpirey& ' -vn de-.ceux -qui auoyent ■■auparauaiït tour■/ménté fokpereîDiéu'qui ne vouloit laisser vn si grand forfait i-mpuny, &, qui delibetokdepurger l;e sang illustre de Charles- le .grand d'vneraclie.si yilaine, & chastier ks ■enfaiis de ce monde, permist premièrement -célsegraude guerre,enlaqúelìé fut ruin.ee la plus belle noblesse de France, & anéantie la force déF'Empire-Gaulois, afin que les voleurs estrangers eussent, plus'beau .loisir de áaèca-ger.&! rakagcr la E rance, ainsi que de-, ptiis ils firent. Dautantque tandis que ks Princes de«'Royaume s'akiufpyentâ leurs querelles &que d'eux meskies ils scruinoyéc voicy.Roric.Roy Normand qui commença se fâse'herdesmenér guerre aux 'Saxons, & encore de sauourer la rudesse & infertilité dupays -voisin del'Ocean,çomiTie celuy • qui ay ant fait course én G aule, Si aUîché' ds la-douccui' du pays, ne tendpit-quç à. pé& ■cher eh eau trouble, & sférskjarèr desquels <%w, eòïtf -Gaulois, •'tand'ïs'quclés vRois & E -iii"
"bpt6k5652513s_p71"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f71"
71
"_p_ V -' t • ■ ■ _p_ 70 Histotreseptanteiìétífiéme. _p_ enfansduDebonhak.edebatoyent de leur-'' | finages: de sorre que ce Barbare yóulan? 1 auoir part au gafteau, & ne délibérant de j laisser s'écouler vn;e. occasion .si belle pour j s'agrandir & se saisir de la terre tant défi- j ree,ayant fait vn grand amas de gendarme- ' riéprestàmontersurmer, ilappella kscapitaines:& principaux de l'aimeejaBsquels il parla en. cette manière. ;Dequoy sert, qu'vne jsi belle troupe soit en armes,, & s'apreste a çouurir la mer de vaisseaux,si tpusiours courans;rauageans, & faccageans ks Prouinces nous proposons , ou de recharger nostrcpays de nouuelle fafcherie y ;ramekans k peuple duquelle faut alkger,ou re? tournons, icy pour y habiter, & viure miser ■rabks. fur la mesove misere. de ceux que nous auonsasstiiettis!Ciue nous (èruent nos brauádes & conquestes,íi tout soudain nous laissons les terres gaigneesSc-conquises à ceux que nous vainquons pour leur donner moyen de se fortifier, & nous empefcher yneautrefois, & la-desccnte& ks voyes de les conquérir? Ne sçauez veus pas que la gloire du Prince Si gênerai d'armée neconjiste pas seulement à vaincre, ains plustost à fçaucir vser sagement de sa victoire : &i que sapuiflàncegist non à seulement conquérir vn pays, ains à garder, çonseriier, & deffendre; contre toutes les terres quelâ fortune &ía yailláce luy amont mises m main, _p_ Jîaran- 1 guede \ •Jipric ì êix siens _p_ 1"
"bpt6k5652513s_p72"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f72"
72
"_p_ \^istoiresepiintenei-stime. 7l _p_ . Vous-voyez comme nofirre: terre- est peuplée, & ne pOuuant nourrir .vne si grande multitude d'hommes que celle qu'elle produk,&- fçauezquecepays otV.noiis sommesest trop stérile poury cercher l'aife-tant par nousrecerché,&poiirkgikv duquel nous auonstanteípandu de sang à la recherche*- Spuuenez vous (gentils guerriers & harilis eapkaines)quela terre Gauloise est vn pays' de bénédiction,&qu'icelk gaignaút&coiv> cjuestant, il ne nous faut plusauoir crainte d'auoir disette de chose-quelconque : vous; yauezesté, vpusauezgpusté quelil y fait, 64 n'ignorez si la chose est fau fie ou venta-1ble- Et quand aut-re occasion ne vous y iri'citera,encor' me sen-ibk-il«quese-seUl;desird,enuire aux Ghrestiens,ennemis communs denos Dieux Stceremonies, doit estre suffisant» à vous émouuoirpour.kur'Cpuriríus,&ruiner leur religion,prestres, temples, Sccere - monies.N'est.cepas vcus:-qui auez- battis & ; taloniiezà vostre aise tous les peuples presque dela grandeBteugne: N'est -ce pas vous qui aViez vaincules Ecossais sortis o'Hir* lande qui pensoyent vo-usbratier &tenirteste.& vous deffêndre la décente del'Iste Atì--_ gloise? Ne sont ce pas ks Normans qui pktcouru^ìlléjgastéjrauagé.&brrjslélepaysde.i Elaiidre-,quoy quele Roy deFrancesc soit niisendeuoitde v.ousenipefcher la sdeífaiteíYotlSì ii'ignore^ poii:£-.qtî£lks.S£<;ômbwa E mr _p_ Conque(les fai. ' tes parles Normands,"
"bpt6k5652513s_p73"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f73"
73
"_p_ 71 Histoire sepUntenetifiémel _p_ grandes intelligences nous aurons par tous les pays & v il ks des G aulois,&pensc qu'il eu y aicyquifelouuiennent encor' comme la cité de Bordeaux nous fut|iuíee parles luiss ^s entendans auec nostre armeei&sçauez que Péri gueux fut par ntous brullee : ;aucz aussi /souue.nance que Nantes, îcMans, ,&'Tours ont-esté denosjConquest.es. Et quelle vilenauc e st cette- cy que/1 es Normás qui gai: gh et tout, & deuant lesquels pe.ríònne n'osé corn* pareriflr.ejfoyent.si basdé coeur, & ay an S si -peudeconsideration que pouuás estr-é à k-ut aise,&'iouir d'v.npaysferril,gras.,beau)ptaisant,& riche, vont cependant eonnillir par les vagues étendues de l'Oce.an, se met-tans auhazárd de mpurii-rsans fák-e pïetrae d/e! ÍÇMr vaillance,patksflots,serûans deznour<: xkure aux pòifíbnSi&sansa-ueune m-emòire de leur excellence? Qui témPigriéra de no* ■sire vertu si la feule mer.leshaures-i-ncognus ,&les Prouince;diserts fondés lieux où nous plantons nos enseignes vaiilqueresses, & ou nous faisons parade de nostre gaillardise? Souu-ienne vous-quelles ont esté leS conquestes des- vaillans Rois Régner, & Gotírpy, lesquels ont couru presque toute l'Euïope, fait trembler l'Occidefit & Septentrion .&; retardé k cours des victoires des puissans & redoutables Rois de France, Pfcnfc.^que. si le Normand estoit quelque *âs r'ti:¥i-Ês!,&quefa.foi'ceiiestu& suspecte _p_ ■Villes sage a - gez,i;- dis j>ár les Normands.."
"bpt6k5652513s_p74"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f74"
74
"_p_ Histoire septante tieííftme. - y| _p_ f& épouuaiítabk aux François & Allemans, que le grand Empereur.Cbarkmagne keuc pas recerchéTalliance nostre pour sé-préUaloir des Saxons qui sc reuoltoy eut à chacun bout de champ-, &: taschoyent des'eámanciper de son o'beifiànce. le vous deduiráy encorplus au longáuec quelle hardiessé nós-maieurs coururent ces années passées par laGaulélaplus voisiné des. îiçux'ku se tiennent leurs Rois,& çtiramc a.lévir barbe dis ont'pillé la •ville d-e Paris', exigé''grand argent fur les habkans d'icetle fans qiié pas -vn de leurs Princes cíá'st leur, résister, ou se mit en ca mpagne pour em pefclier leurs defféki';. Et-qni pen'sezs-voiis qui s'oposc/à présent à vos forces, vé'kqué là Noblesse Françoise est toute envbroiiillée en 'iiguésV d misions & partialitez, & que la guerre ;éri a eiïglbnty-la plus belle & florissante partie ï éiï la bataille donnée entre, ks Ròi-s frères? C'est à présent-que la saison s'óffre à lions de-nous yen Ter des torts & injures recéuè's ciiFrance.,'' -& nous ressentir des massacres faits de tant de milliers des npïtresqUi ont Èngraisséksterres GáuloiscsiSc puis que ce sent ks corps des Normands qui óiitscruy d'amendement aux champs de nos adueríàireSjC est aussi raifonque nous alliés iouyï du profit qui en ressoit, &: en retirerià rente qui à iuste tiltre nous y est deu& '.Àtlons :(cticsb!ôs.amis^ vaillans capitaitiesjalloas, _p_ CefutH _p_ ■bataille _p_ donnée _p_ presj,* _p_ xerre _p_ Van de _p_ grâce"
"bpt6k5652513s_p75"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f75"
75
"_p_ fáç Histoireseptítr.fe ne- fi'me. _p_ il n'est désormais temps de s'arrest-er sor l'eau-, la terre ferme nons veut pour scigi.3eurs,-& la Gaule faut, que cède au Normand & pour demeure ëí paur héritage.. CjoinTsta moy, ie me voue a la fortune de nosanccstreSj&coníacrede maintenant ma ■vie aux Dieux,8c-mon sang pour la grádeur de ceux de ma natió^'be me souciequ'estce que ie doy deuenir ,.pourueu quekioy mourát k vous laisse à vostre aise,&vos suiets hors de peine d'estre tousioiírs vagues comme bannis & parmer& parterre. ; Et les paroksdu chef, & la nécessité & misère du temps, & la souuenance des pertes faites en -Gaule égnillonnerent en diuerscsmanières ee peuple Normand , tellement qu'ils se résolurent de rentrer en France auec plus d'effort que iamais, & auec vn desir plein de vengeance , délibérez de tout passer au fil de Fespee ,.& ne laisser rien qui ne se-ntist kvenin.de knr furie & colère. Rprique Rpy se déportât de cevoyage pour ceste fois,& atout k moins ne passant guère auant hors k pays Sc limites de Frise efc Holahde : il y eut vn des chefs désarmée Prince du fang,vâillát,hardi,&.farouche,ne. respiraiitque sang, & ne souhaittaiitque les alarmes,& neprenát plaisir qu'à ouyr parkf descóbatsjcetuys'apelloit Háddingue, qui éguillonn.é par ks remôstrances de son pa* ïeatRoiTcj se délibéra de passer eu nolue. _p_ mddinrue _p_ mddinrue _p_ o _p_ Prince Veirmad fort trud."
"bpt6k5652513s_p76"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f76"
76
"_p_ H stàireseptante neusêmt. 7 f _p_ Gauk:& en ayam consulté auec ses capitaines,&entcndu k bon vouloir de chacun alesiiyure & luy faire seruice : ne faillist a-semettre.sur mer, & conduisant y ne-autre armée par terre,.entra éi terres du Rpy de Fráce auec vne furie tonte differptg aux cr-uau* tez de ses prédécesseurs. Les pilkries des autres n'étoyent que roulée au pris.de la firou> che manierede son proced-er,);.les Eglises, kestoyentautrement. respectées que ksfaifant passer par le-feu,:ayant rauagé ks,saintsvases, & profanez ks-facrez orne mens d'icelks: C'estpit horreur & pitié, tout.en.femr b.le de voiries rauissemés, viokmes, & forces faites fur ks filles & femmes; d es 'panures;' Çhr.estiens-;; & .soudain k massacre,hideux ■ & infini des li-ômésde tous estats & aages,. lans- qu'euçor ils! s-fabstins/i-iit de-se monstrer furieux à l'endrok des femmes •. Aussice cruel tyran ne prenoit plaisir ny au butin n-yalaproye, ou aux rapts, si k sang n'estoit épahdu par m y Fai.se des rauiíiéurs &. brigands; Cé séroit trop longuement s'amusera qui voudroit éplucher par le me-, nu ks,monastères ruinez par ce diable in>, corporé, combien de moines il fit passer sous k trenctiant de son cfpètT-&rquelfut k nombre des- saintes vierges dédiées! àDieu,?i violées, qui seruirentppurraíîa;sierr 6cla.paillardise& la cruauté de ces Barba* rçs abominables c&duits par letyraii Had>"
"bpt6k5652513s_p77"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f77"
77
"_p_ y S 'Hîfioireseptmte neusénir* _p_ -dingue. Çe furieux animal ayant ainsi ,!fa...uagéla France, & chargé qu'il fut'dédes■poisilfcs , -eriyuré du fa-ng-hUmainj-Sf raílà-sié de meurtres , luy semblant aduis que- cè n?estokrien que d'auoir fourragé la Gaule, •■& n'y daignant, -ou bien ko fiant s'y arrest-er, à cause qu'elle aupk scruy de, tombeau ;&- cenikiere à touseeux qui de íà nation y ■auoyem-fait entrée, mi& en fa fantasié' de. /paíîér en Italie. D-atKant que i'a-y pris-cecy dés Annalistes Lombards,& queie m'á.f'séUre .-qu'ils en ont parlé partie par affe'ction, commefauorisans auxeoui-ses-Nor^ -iï!andes,partie Fayans receu de ku-rs prédécesseurs, iesuis:contéiitdepasser--ceieuTaus long discours, ny .réuoquer l'histoire, en -doute, iàçoit qu'auant la guerre dé lá; terre sainte contre lés infidèles , il ne se trouué /point que ks Normans ayent ■mis le pied •en Itáliermais, côme i!a.y dit,iesuis content de donner cecy aux. historiens septentrionnaux ■', poiir ne sembler trop flateur ëha.touiileUX'á rccsuoirkur dire.' Haddìkgue dokc enr-ichy des, déípòusitks dé Fr-áïteéj' cònceuoit de plus grandes choses en son -esprit, &'sesaisoita croire de pouuoir se fairçsejgneurd'Italie , qu'il estimok íànî aucunes forces, ou à tout le moins sc per•siiâdbit d'en vênit aussi bien à bout qu'a, uoyent fait iadisky les Lombards, ny les !<3ótlis ses -YoifinS.Mâìsil ne yoybitpas <ju«"
"bpt6k5652513s_p78"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f78"
78
"_p_ fâistoireseptmtefieùstioee. JT _p_ .iínyauoit.ny desNa/rsczluy lkiraiislepaïs;J ny'des-Stili'Consî'iiy trahissâns tarmee Im- ' _p_ periale,&quesaHsinvelli.gpce il estoit bien; • dificile.d'àfikbiftkr ce paysdedelà ks Al- < pes:&ìquoyqu'il eut rauagéla France,si eft-'i ce;queVi!-s'y fùstaH'esté il y.eust autantgai- ' gn.éque ses predecesseurslesquels y auoyent tòusiours-esté treíbien étrillez quelque sac qu'ils eussent îak des prouinces Gauloises:. aussibienqu'à présent on y frotte bien ks voleurs de delà le Rhin, qui fans a/ueudu _p_ '■■ Royosentpasser les limites de lèut Germairi'e., 'H'addingue,5t non à tort, estimoit l'Italiedignepourla'Çouqueste de laquelle it. se. trauaillast, &. pour le gain-de qui il le; _p_ / hazàrdast atout péril & fáseherie ;. & que: _p_ ; sou nom. scroit loii-c à.iamais, s'il pouuók, prendre Rome,qui iadis fut le chef de pref- _p_ pref- quel; chemin il prit pour.'passër au pays des anciens Latins, veu quel'hist-oi're.desseptentrionnaux ne du mot de. ce passage, i'entens quant aux lieux qui luy- seruirent d'ar dteffe Sc Ouuerture:&.n'y a pas-vn-quideclare si Hàddingue tournoya point toute i!es Efpagnes trauerfant. le destroit de Gi-- brakar,& courant là mer medkerranee, s'il 1; vkiceula mer Tyrrhene, &. de.làfutporté; surla coste de G.enes,veu que la ville.oùiL _p_ ; s'acharna & mònstrá ses leux est en celle pa-rti-c.d'Iralie Î. OU,bien s'il- priiitfa route. _p_ bifiiultez,aux- Normets àe <raio _p_ <raio _p_ gnerl'l-- ttdiei"
"bpt6k5652513s_p79"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f79"
79
"_p_ ' jB Histoire septante nensteme* _p_ par terre, & parmyles Gaules iufques à Maríëillc,&de là vint surgir au paysià allégué. Mais quòy qu'il en soit tous s'arrestent là;& tienét que 1 es courses du Barbare quòy que cruel'ks,ne furent ny de grade duree ny de grand estendue, Sc telles qui ne passèrent point lariuiere de Gènes. Dieu k voulant ainsi, & ayant pitié dé ce paume pays qui auoit si lòug temps souffert les assauts de tant de Barbares dés le temps que ks Goths, & Vvandaks&: LombardsFassaillirentiufques au Roy Charles te grand. Sur cc désir de Haddingue qu'il auoit d'enueloperia cité de Rome en ses courses, il aborda à ce port tant chanté par Strabon qui est en la riuiere du Louant, nommé port de Lune, & où iadisfust bastie cellegrande citéde Luny, de- la quelle encor à présent k pays s'appelle Lutkgiàk, tant commode pòur ks na«igans qu'on estimoit qu'au monde n'y .auoit aucun haurequi peut k seconder, tant à cause qu'il estoit capable d'vn infiny nomsbre de nauiries ks tenant à l'abrydu vent, que pour eftre plaisant & ayant vue belle per!pc.ctiue,& décquurantdu haut des costaux quil'auo.isin.cni,Us haurcsdei'lsléde Sardaigne. Voyant k-Normand vn si beau jporeje paysage tant agréable,» décoiuirant 1c (bpcíbe plant de ia viile. il pensa soudain queoe!'uí'RomeStsr:tparUiycoiH]oiteej&; eftôíié de la -mémoire. ancJÊke de celle me-"
"bpt6k5652513s_p80"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f80"
80
"_p_ Histoire septmte netfiemf, yy _p_ rede l'Vkiuers, le propensa de Fauokpar •ruse, veu que la forcer il luy sembloit impossible. Órauant quepasser outré, il faut noter que les historiens qui traiter ks choses d'Italie , quoy quayent çoguu le lustre & grandeur de, Lun-y , si ignorent-ils k temps de fa ruine , lequel fans nul doute est: long trait âpres la mort de nostre seigneur, voire Sc âpres ks Empereurs qui ont iadis tenu kursiege en Italie. Aucuns d'entre ces écriuains n'ayant gousté 1 histoire.esti'angere, ou peut estre ne tenans aucun compte d'i cesse ont aimé mieux embrasser-les fa:- blés que íùyure le vraysil des discoursd.es choses aduenùes : & ont rapporté la ruine dé Lkny , à ne sçay quel seigneur d'icelle qu'ils uenrommentpoint, & moins limi« •tentle temps de telle démolition, difans que pour auoir rauy Fépouse d'vn Empereur, le Bom duquel est aussi soprimé, ledit. Empereur ayant fajt mourir & l'vn &c l'autre des amans, fit mettre eu pièces tous kshabitans du lieu, saccager, bsrukr,& du tout démolir îa ville. De cecy'Leandre BoJonois recite ks vers de Facck des Vbcrts,- diíànt ainsi. _p_ . *A Lunyi'aytflécitélaquelle accuse Cch-y qtiì luy causa par Jonla'cif désir Sa ruine ey dega.jh.eyqui en vint périr 'i auuiS^uedcJon-Tipyde la femme il abuse, f _p_ Faecie en son Dictemon 'e 1.5.c.ó.("
"bpt6k5652513s_p81"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f81"
81
"_p_ S'Q .•HÊftoireseptdtiteneífámi. x _p_ Mais.puis qu'il est ckr Scinanifesteque c-esteTvilíéa esté, commielis ruines en font assez de preuuè , & que du temps de LuearY& M.artial elleestoiten pieds & florif soit, qui .estoit tenans TEmpire! Romain Néron & Dsmkian ,.&. quevrienk'àppert. d'ailleurs de fa deifake & renuersemeiit, qui.eropefcliera k diligent lecteur de crok re plutost vne certitude de temps que les i comptes dressez- à Fa vokeï Veu que k ; m'asseure que. celuy qui.a décrit fhistoire i Normande ne nous a pas mis enauant les- j courses deHaddinguciufques à la riuiere. i de Leuant, .ny la démolition de Luny,qu'ilne l'eust. receu des- memokes du threfor dés Princes de fa nation : &.lay.erisimili~ îude y est si- cuidente qo'il scroitfolkmerc fait d'y contredire,. Et afin que'k seul Annaliste estrahg-er ne femb'k nous faire nostre leçon , oyons ceque. Sigibert qui a /écrit Fhistoire de France en dit. Les Normands,, dit-il, en Fan de nostre Seigneur 857-. montans furie Rosne , Scbrulans & láccageaiis les villes, citez, monastères & Eglises,viendrCntsur-mer entres-Espagne Sc FAfrique, Vòiis voyez qu'il confeflè ks Normands esire entrez par la mer Méditerranée, & peníaiis estre au terroir Ro.' main, qu'ils louhaitroy ent de piller, ils mirent pied àttrrcprcs Je Luny , deceus de la beautéde ceste- aúcicnne ville.' Et,ce fut _p_ tout"
"bpt6k5652513s_p82"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f82"
82
"_p_ jgsfìoìresptÁnttwàstiímz. St _p_ tout k voyage que pour lors ce.sté furieuse nation.feit en Italie , contente ;de s'achar-i ner fur la;còste Geueuotse, & de ruiner cclk .mìsera.bk cité qu'on mettoit entre ks dou* Rc.plus anciennes que iadis ks. Toscans ayen.t basty,e»Italie.,& delaquelkl;histoÌ!- . ■ré qui s'enfuit .aesté dressée. Voyant donc • k Prince Nbrma.ndce:st.e!cité.:rriai'kime,i8£ se défiautde la prendre par force ,eaubya. des.ambaffad.euts vers ie seigneur dé la plár ; 4ee , lesquels atriiiez d-euant FEueíqnc -& g Comte Lunigiah.parkir-ent.en .ceste forte: ' .S'il .est ainsi- (/seigneurs-).quel.es Chrestiens ■soient fi courtois;&'cha;pitables qaeFoil dit, & quei e pense.,. i5í que vous- soyez etux qui ieceuezks estrangers aj>ans recoursà vous auec toute gracieuseté-.& courtoisie,.ce ne sera aivssique n'aycf. •efgar.d à.nous qui y eïion/p^ussez-dela fcirtunie-de.la;.m.ér/ppiit estre soulagez éir nostr.é angoisse. L'éxtrerïne-panureté de nostre pays..up.us;a!c0iv1 trai;iis/defuynla;mìsere. dela'fakn ,<& lafoy forcez de/quitter nostre terre, cocniKe insuffisante, de /nourrir si grande multitude d'-kommes-en laquelle .elle:abonde. ,,ponr '-vaguer.çà ■■&■ là dirsques iàìjtjatit-:.qoesayans trouûé-quélqu-.v.n/qui scvcom.passijOctnant de nostre misere , .vueille !aou inous- rèceuoit pour hostes,oa nous'drosser le cheminpour prendre la route -de nostre. retraite. Et afin (seigneurs) -^ue ie ne-.voïis tienne iongueTom.j. F _p_ Harangue du. _p_ Normád aux LuríÌQ-iens-,-"
"bpt6k5652513s_p83"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f83"
83
"_p_ Sál B istVire septante ìieiise oie.-. _p_ aiérit eú stíspenstnpus som.rn.es Danois chassez-de nostre.pays, qui -ayans ehuironné &; «irenirlaplùspartdumonde parmer Vpprtezparla^empestc-aux./riuagçs ErançoiiS; comme nous.y.detîiapdsssiiíns de-séente &, viures pour,nostre argeht, on -nous y a refpondu, ks.armes au! poing, ,&<auons estécontrains d'aller crraus Sc- vagabous ainsi, que voyez. .Nóusne scauous-.po.inten quelleterre est-ce que nous-.áuorìs prins port,Síìgoorpns quelle est-la région, &.,quels-ks. hsómescùnoussommesj&iàquiuousauotis , affaire :Nostre.intçntio.n.o'e(t point, mau^ u.aife, ni nos desseins .préjudiciables, & ne_demandons qued'estre logez pour nots ra? íçesehir quelque temps,'ayans £mercy aux.. Dieux) de For &dc l'argent pourpayer ce que nousptcndrpns pour nos viur.es,&- pour, satisfaire ccux-qui. nous f-ront la grâce de.- ao.us loger. Ayez pitiédecestê pauure trou-, peesgaree,&;souffrez que nous, respirions . Si reprenions haleine en-Yostre port: per-, snettez(scigoeurs) que nostre prince chargés: d'ans &;caflé de vkilksse,l&-,attehué de mat, ladie,& du trauail.de la mer ,mettepie.d eu . vostieietre,kquel désire .suant mourir recçBoit lafoy&.sairitbaptesmcdes Chrestiens,. Obéissez à la loy.de vostie Oi'euí&.aux ad^ mpnitions qu'a eu ce Prince estanten.Fran,- ce qu'il móurrpjt au premier,port, où.,il, aboídetou soriaat. des Gaule?, &j qtie s'il,"
"bpt6k5652513s_p84"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f84"
84
"_p_ ^Histoire septantenettstsme. #> _p_ çíloit sage q j'a'uant sortir de oe.m-9 ode- il se. ' feit baptiser pour iouy/r. de plus griiid aise en ^ l'autre-vie.. Né.yueilkz causer la per;e de Famé d'vn homme, &tel qu'est, nostre ch.ese. s'il est ainsi que les deíks Giirestiens soient tels qsîon dit ; & qu'ils ne souhaitteot que-: diattker tout le mpnde à la -coguoisfancé : de leur,.religion. L'ambâssàdcUr caut.eleti.3K voujok haranguer d'auantagé -, quand k / íaiut Euesqueioyeuïau possible, que çe fut ; en sou Eglise que les estrangçrs & vn peuple tantbarbarefvinsscnt prester le.serment4fla foy de FEuangilç, & ne se doutant en forte aucune dis .trahisonsdu.Normand; Juy ipterrpmpistson propos ;-auec çernpt de refppnee. Cékest à ceux dcnostrerélk gj-pà de clone, l'huissà personne qui;viuej Voulant entrer ec ; ta betgetie- de nostre D-k,u,)5i4î'auons.ppi-nt-3çcoustumé dé.i efuf serle bapte.íVn'e• à:ceux-là/ qui'de bo.n coeur k demandent : C;e. sommes nous qukimeus d-'rn Son,vêle/&;. désireux•dú-i sa-lut,île ;nó.- stre prochain, ..couinons, chacun âse chrér íbienner , & tafçhpn* de gaigner ceux;qui se,monstteni retífe'de venir-â la Cttén/oitsaiice.de:la: yerké. Voicy le seigneur deita cité,qui ne. vous refuse point son port,;:& mx>'y.qu] fuis l-'Euefque, qu.i sUispi.està'y.òUs ciiiuru':.ks,-('..òrt«s; de l'Eglise-, s'il,estainsi que -voílire souhait-;-se/rapporte à cellelaliàMa ûtueúpnsqtje.yipus:pioppsez *k técç*. _p_ --V'. f''*jv _p_ que de ■■■ i uni au» - Wer- •'-. mandi, »"
"bpt6k5652513s_p85"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f85"
85
"_p_ ,$4 Histoire septUnie neusime. ■ _p_ uoirle saintbaptesme. Alkzsscigneurs Danois)'allez , & menez vostre prince quand il vPiis plaira , la ferré yous est• òctro'yeé poiir.y loger , vitirés voUs feront départis, _p_ ■ Je irafií accordé aiiec les iióstres , les temples òtuvérts pour y saké vès dèùótiòriS, & îê P!ririeéspromptàvò'us &íir'éssër, le peuple joyeux à Vous recUíoir d'aussi bon coeur, tomme'affccttièii semé rit il désiré que toutes Vp's troupes èmbrásstfiVt lé Chrïstianisme. Vbyé'z vn p'fcU- FkTìpiêt'êdé ce tyran j-lé-q'uélàya'nt assizd,e'rnoyëlT'de fofcê-rd'epá'yS -'oùi! auoit pfinii cërrêfetís: víèrd'ë fëllë ira.» áifon'/néa btmokis poiír se moquer déscho■fêsssa'inr'es, & rfioiistrérl.é /peu ■dé'soìivqu'ií àuekde sonsâíút, il vouhkqu'élé bàptésîíie supposé luy ■facilitáft k'/che-miri dátís ■iiíiny, & que lâ foy promise' sutlacouiiêr. _p_ sutlacouiiêr. de Tinfidelité çouuée 'da-iís^sdn 'a'ki-e. _p_ e .C'/estauec pareille deubiiPn qu't3ntra iadis lauterripkde Iemsakm l'áikbkkux &.gkut _p_ HÍe/richcsscs Crasse Romaki, &'qùede:no-ftré teki'ps!plusieurs ont visité lés Eglises, ipour cogtì'oist're &/ k thrcsor'& FeteUeriu _p_ S- -â'icettes pou r pu is ap tes y iótiër íètors iéUx, ráiby rassasier &. kur cruauté & ïiàm'nabk SSepuokiíé. ' La'nmáiélk'tspandue que le tPiTOcè/Danois spulïaitòit fe;chr'cfijeunër, ibn para l'Eglifë, tes loyaux rie font oubliez, -,&ikspl:usbeaux& plusrichts -pouroinérk saint -autel, les fonts -fainctes-& b=sptismaCr-tf _p_ b=sptismaCr-tf fous prétexte de y fiter iessaint lieux. ."
"bpt6k5652513s_p86"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f86"
86
"_p_ Histoire septanfe nc-istsme.. Sj _p_ îcs.sont dièssee.s auec grand appareil Stm.aomficence., tpús les. ckoyens s-app.festent pour receupir- & caresser celuy qui aiguir íòitlefer pour.kur couper la gorgé, & n'y auoit.aúcunqu}.nedési.rast de voir cesseçeicmpnie.qu'yn -est-ranger , .&. .iceluy grand Prince vint là faire la rçusrençe à Rostre. Seigneur IefusChrist, & fa.kehommage au/ saint Euang-i;k.í^y,oy plu.sìHaddkigue aufiì .deslpyal que.le lascif Troyen, quspn d,it auok-.ocçis Achille d.ans le temple d'Apollon, sous k prétexte du mariage de fa soeur PoUxen.e , oyant çpmme ses niçssagers aupient negotié eu la cké, autc quel oeil, & ie seigrieu.r.,. FEuesque,,, Sc. kSénat careÇ soiept.sad.elibera.tipfi , Sc comme ils; s'a.p? presspie&t pour ky faire bonne cher? : Eii,- teiidu qu'il eu st aussi j'a, magnificence des citoyens, leurs richesses Sc ce qu'ils auoient veu de précieux tant au palais que dans les Egljses: il se piint àdi-rç en sous-riant à ses capitaines. Voila de sottçs bectes que ç,es Clitestiens, que de penser que de si lointain pay$ auantie sois venu pour croire en vn Dieu que l'ay refusé de receupir ; & en m$ terre & eu celle de France : où si i'ëu sssse VOW lu k sa ire,.c'est fans dpute qusk Rpy4.es Fran,çpis m'eust fait .quelque gF^pd au?Hr tage.^M.aìs à.çe ,qu,e ig voy., tout ainsi qu'ils sontàisez à çpaduire& goúuetnçr,& que »- cceuî-fe change à tous propos., ils esti¥ _p_ esti¥ _p_ Pans _p_ somcou-' leur de , denolion occifl yír chdle."
"bpt6k5652513s_p87"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f87"
87
"_p_ &'S t-isotréseptante netíste^mé. _p_ .meiitqué les Normands soient légers & itì-' coivlaos, &; tels qu'on puisse métier par; k museau, fout ain/sique Fours dëquelqué basiekor.Bieu,bié,p.uis qu'ils létreuuent bon, Si qu'ils me'dpnucnt telles barres'fur eux, ie fuis content defaindté k'Chrestkn, & saké píoftssiok'déktirsoy, Sc ue«ie soueiequ'yn ,,pëu d'eau;m'arróuse la teste.puis qu'à si bon kjarcké & auecyn îsi.gentil masque-nous .poniion's ipnyr d'vne telle-pièce que cesté igránde& superbe cité. Or fi ut-il (nies amis) .estfe discret, sage Si àCcorten céstc prétnis;.re entrée,afin qu'ils ne sc doutent dela soitte, & neíòupçKhiicnt rien de nos deliberà-,tions,il-est belbip de les caresser, semonstrerhumbles, affables ,& coudescendansà leur' vouloir , d'autaut que par cê mpyetì ; (plustost qu'autre ment)ie me fais'fort dé •vous enrichir de leurs âefpouilks:au restè îlaissezmoy faire, &. vous verrez si ie fuis .âussi beau exécuteur, comme ie sçay vous !promettre:.& si ie nefçauray pas votas re.eompeûser des pertes faites en FraticCj ayant à faire auec vn-peuple moins vaillant St-nourry aux armes, que ceux qui -nous ont chassez de leurs terres, & leqUcl t semble'accoustuméàportérkîaix.deicom» mandcmensdeS nations estranges quiabor.dent en fa terre. Aussi ne sommes en rierï i-moindres que les LornbatdsjGochs ni -Vaiìtlaksj qui ont.iadis eu grand puissante £î _p_ ■Impiété r.du Normand, _p_ rpeupht qui ont ■tàdit sûbiugut {'Italie,"
"bpt6k5652513s_p88"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f88"
88
"_p_ 'Histoire fìptMte mn^emt* 'Mj:. _p_ ffi<*nèuricen-cepays;jï8cqm ., _p_ bien qu'eux nOBSípreualok -dês'for'ces:i'd:é ceux quise vantoknt le rtmps passé, dé tóût tenir sous leur puissance. Par ainsi gpuUer» ■rions nous sagement en -ceci.,•& payons les auec nostre sainte fainctetc deskniures que ks Romains- ont fait-d'autres/fois aux pett;plés/cstrangers../Ainsií£íad.dkigue! saignant - • vne grande deuotion est>conduk sous ks -aisse lies ',/ appuyé ; d' V iv bast ok , - comim c'tfil ■n'eusspcu cheminer,•■& que desiail.tirâstfâ la.fin,.yestufort richement,'& paréd'oi;'& .pienérier comme s/ifcust. voulu honorer le lieu,bù>indignçmekc ils'alloit ipreíènrer, ■'■ayantdeuaut liiy. vue fortbelktrouppe de là -noblesse déson:pys.pourluy rerurcom» :pagnie,'& àl'entqur estoit fa garde ,-&. à ía 4'uittelapiuspàttdes Capitaines de:sonar.- onee, çe qui ne sot vcu.saHS.grand merueilk de tous- kscitpyeiis. Le malheureux Pi/im•ee venu que fut àl'eglise fajgooit auec ■teIkhypocrisiesa./cauielle,-& sc moristroksi affectionné à -nostre religion , que/'k-plus fin n'y eust fccu asseoir-autte iugementsiní'st qu'il estoit-coudukde l'efprk de Dieu ,Sc touché-d'vn grand zeleenueiskfakctbárptesme. II scit entendre par,son truchement au sainct;Eucsque!k désir qui l'esguillonnoità'faire cognoistre auxChrestiens, le bon vouloir/qu'il kur portoi.t, &.que si íÇieu luy. .dóiinoit fougue -y-íciÇ oe'que «mF _p_ «mF"
"bpt6k5652513s_p89"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f89"
89
"_p_ tS Histoiresepante mus eme, _p_ tësfois il.iî-efpérok'ayant reçeu par vision aduis-cpikr'ake)ilkùr seíoit> sentir & vair que Maddingueauok plus d'effort que ne monstroit fa contenance. Et à dire kvray lémesehaktn'y faillit point; ains exécuta ce flu'il auóit de bonne yolontésilr ks miserablesficlellés.OnsentreenFEglisr,ilesl;câihe- chisé à Fentree d'icelk,,suyuantlaioiiable coustume des anciens obscruëc parlés Catholiqucs,& de là conduit au fainctbaptizere , oà auant que receúoir le sairict lauè-•me.nT,itia-is bien la ruine de sonarne, eu esgard à-son meschânt coeur ,k bon Euesquc quifaisoit Foffice luy déclara kssaints misteres de nostre religion , Pefïrcaeé de çe fàioct Sacrement qu*ilialloitteceúok,& l'ir.- nocetice qui kfuyuoit, ayant.obtenu par iceluy Fabsoluë& parfaite rémission de ses ■peçhez:& que si Dieu t'appelloit api es cela, ìi sepouuok tënir pour tout asseuré d'aller iouyr de la gloire céleste. Luy recommanda là causede l'Eglisc, l'hohneur de Dieu.k salut deS siens , la diffence de la vérité, Sc que íùrtoutileuttousiòursdciaant/esyeuxcclle lumière Euangeliqtie, signifiée parles ciergés allumez durant qu'il scroit 'purgé par Peau de régénération. M ist en auant que tout ainsi que Dieu l'auoit fait naistre grand Prince, Sícommandant à vne.si belle trouppedegcndarmerie,qne non seulementdetioit-il estre soigneux de son bien &felicitéj"
"bpt6k5652513s_p90"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f90"
90
"_p_ Histoire septante neufièm. S«ï■ains _p_ S«ï■ains ses fubiets,;St gai-; gner-ses Capitaines à fiireiougà:cegran(í, Roy,.quippurnous.déliurerde,mott;eKpp* fa fa vie àla cruauté de ses plus mortels en-, nërais. Amena, sur.çeçy,les exemples.des Roisde France receuans k Christianisme,, des Goths & Lp.mba-rd.S;sc:s voisinai, qui se chrestienhans auoyént attiré pan l'exemple dekurbonkevié,-íèurs;p>.up:ks&-sub;kts a. faire le semblable.,Ne.&il/lkà luy proposer: qu.elesGpths&.Lp.mbards,,ainsqu'embrâsser.FËuangi-le estoyent-toufiours yagabpns, poussez, chassez , St bannis des terres qu'ils, eoncjueroyent :. mais dés aussitqst: qkits se furent humiliez sous, Fhom mage; de Lesus Christ; toute choseleur éstp-k facilitée j;S£ n'entreprenoyeiitrieçi.qu'ils nc missent heureusement àeffet.Que s'ils auoyent esté iet-tezhoisdeF Italie,.c,e,n'éstoit auxvns que; ,pour auoir embrassé la folk persuasion des hérétiques, Seaux autres pour s'estre voulu attaquer.au saintprimat.de l'Eglise;vniucr-- selk, auquel tpiisksGhrestiens doyuént h'pnneui ôcreuerence telle qu'il lepriok de luy porter tout le long de fa. vie. Le Pay en> maudit oyant ce beau discours du Prélat Veuerabk,quoy qu'il feignit d'y prendre va singulier plaisir, ,si est-ce que chacun mot: uly semblok donner vne viue attaìnte âá quelque estoc dans le .coeur :parainsi il fit, dire atuaìiustreie Dieu.,, qu'il k fupplioic;"
"bpt6k5652513s_p91"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f91"
91
"_p_ 'pò: Histoire septante neùste'me. _p_ -biensfortdèlebàptizerto/st^àcause qu'il fe ; i/souupk'fòrtmal, Sc érâignoit de mourir atiántqheieuïr d«e eelaue-m élit céleste. L'Euesque'qui voyok vné face plaine de maiesi é en e-esttiomTne; látestechenue^la-bár-be _p_ ■ blancheje sròut ridé-da''teste-crosÌante,Sc là. _p_ ■ voix malásseur'eCi'aue'C-vn-visage-palliliant: yoyantaûssi comme chacun estoken offi- , _p_ ■■cej'&quctòtís-fe'COBtrist'oyent-d^laTfo.ibk-Psc de-ktir'Priniçe/a'dioustaatfoy à leur.dissimulátionjbaptisa celuy qui eustk corpsla■ _p_ corpsla■ que son coeur-fentist aucunepurgationdefamaudite fouilkured'idolâtrie Sc infidelké,!Baptizé.qu'ilfut,k'Comtédulieu luy feit grand chere ,y& traita- ceux de. ta _p_ . fuite,-mais-k. malheureux barbare se faisant porter par ville , •reuisitok diligemment • toiìs lieux-, & remarqkoitks richesses d-icelle, puisfaisant semblant de n'en pouuok plus, se fait ìaporter à ses-natures, nokfans estrefuiuy deplusieurí citoyens quise monfl-royeut fort doknts de fa maladie,», luy fouhaitoyetu tout-boivheur , bénissoyent celuy qui k-sniaudifloit, .Sc desiroyent la vie du tyran qui les accabla en la rnyne en* ticledcleurville.Or Haddinguenefutpas ■ si tost en ses naux, qu'appellaut ses gens, Se assemblantk conseil, il ne leur proposait les desseins de fa fantasie,difàntainsi. Vous Voyez (mes amis) auéc quelle ruse ie vous ay.prepâré le cheminj»oiir-ioirïr des thre-"
"bpt6k5652513s_p92"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f92"
92
"_p_ . ,'HÏstoiréscptinteneufíe'we:. -cff:: ■ _p_ ,;fors de cepeupk/,!&:cp-mme il est charm'é;, parla'feinte'demokbaptesmé.Ofnéi'estè: ■ il rien que de. battre k/for/tandis qu'il!est; - chaud, & leur dorinér la cassade pendant qu'ils sofient en nous, d'autant que; ce pek-' ; pk Italien estcauteleux a meruëilk,-;8í qui fia r peu dsoccafionbastit ác grádess d'e-flîánV ces : foint ■qu'ayaot esté rusé plusieurs fois ' ïi ìie sc peut íake/quési 15» temps nous dìfi forons l'e-xeçotioB dé ivos.desseins ilse3oú.ter.oUtdelafourbe,&íé renforças-nous rêridrotïtlesmoyensim/possibksde'ksassuiet- ' -tir, lesquels -lasso ttune Si ntsstre grande di-lïgence nous = íaci-ti'ten'tí ■ Gt tout «stànt appuyé 'stìt'4&. sagesse d'vne grande-hastiuetéV & iious ayant commencé k ietíaiieelë'-riiâí-^ q\ie de kur reiigfonChrestiennejié me fuis. . âduiíé d'y mettre firiaiiec vnevpareille fehv-; ■ tise,'.& que tout ainsi que Fcinterkent-i'ayeíïé baptisé èn ceste ville,j'y fois aussi porté comuie/mort :&.xandis qu'il-samu(é'rpn£ âuec.VoiiSi'à mes funérailles, ce sera à moy • & a yous de .dresser ks tombeaux/ potir ceste canaille qtii nous pense tenir cómme: fubiets à'leurs■ E-mpereaís, Roys, & Euêfqùes. L'appareil denies obsèquesfautque •■toit digne.,dunoiti'de/Lombardj'Sí qú'vrí E.oy conduisant vne grade armée soit corrduitau-tombeatt/par ks /bandés quiluyó-i. bey fient, il faiidrakur mettre enauantla íó.astuaie.de:.íióstÉèpays,.,'i&'.'Êé qu'ils iof*"
"bpt6k5652513s_p93"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f93"
93
"_p_ f)ï Hifioireseptante nctifiemc. _p_ uent de charité à celuy qui. est mort enla.íò-. _p_ cieté de leurEglise, St mais que nbusfoyó?, _p_ dedans laissez moy io'ikr mon personnage,; _p_ & siiiuez la trace de vostre chef qui n'a sou-. _p_ cy aucun que de vous moyenner quelque _p_ aise pour passer k. reste de vos iours fans _p_ craindre pauureté ni misère quelconque.Et _p_ d'autant, que iesçay que ks Ecclésiastiques; _p_ sont débonnaires , ie veux aussi que vous-: _p_ les apastez de l'opiniori de ma courtoisie _p_ Sc libéralité, ktir faisant entendre que i'ay _p_ laissé par testament plusieurs grandes richesses,& _p_ richesses,& fur tout i'ay ordonné que nies _p_ armes ks plus riches, & le plus beau de mes _p_ cheuaux lòit offert poúr présent au temple: _p_ carxê fera k moyen qu'armé ieserayporté _p_ par ks arn/iez,Síqu'au milieu de mes soldats _p_ renseigne au venti'entreray victorieux, Sc _p_ cpmme triomphant dans la ville que i'ay _p_ conquise en feignant pour vous, Sc laquelle _p_ pour moy vous ruinerez de fonds en cóbî'e. _p_ Lendemain matin k bruit est efpandu par _p_ - toutle Camp, que le Prince estoit mort, si _p_ bi€ qu'aussi tost le renom vint porter la npuuelken _p_ npuuelken ville de ce départ si soudain de ce _p_ monde:les soldatsqui auoyentkmot, sc _p_ toutmenter,ent,crieht.pkurent,& sc tempeítent,pour _p_ tempeítent,pour perte d'vn si excellent Capitak _p_ ne:& en lá ville on y est sort marry,bieu que _p_ tous estimassent ceste. mort tresheureusc, _p_ puisque pieuauoitpriBs Haddingue tout _p_ Jîaddinguefainl sk mort,"
"bpt6k5652513s_p94"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f94"
94
"_p_ Histoire septante netsé'me. $5 _p_ aussi tostqu'il luy áùoit octroyé laremissio •descs péchez, parla sainte effusion du sacré lauement deBaptefnie.Les choses t-stans/en cépoinctjvoicr venir ks principaux delarmee vëstus de dueil qui suppliée l'Euesque, & le Compte de .fai're tànt d'honneur fau deffunt, que de luy donner lieu de sépulture en quelque coin du saint temple, mettent eli ieu les doaationspar.luy faites e «testant auxEghseSjSi k grand désir qu'il auoit (s'il ■euít,vescu)dauancer.lareligion Chrestienkeïk-s saintes paroles qu'il auoit dit en mourant,& éòmineil ks priok d'auok son ame , pour recommandée. C'est encore enceey ■quë/se mptistra la sainte facilité & modestie d es Chrestié's, qui fans auoit autre cognoifsa'nc'e des Normands, au. seul rapport d'vn'e troupe^efrnoigriantla constance Si la mort fidek-d'vn infidèle ,receuren't/en ku/t ville, l'efçuquilá.bi'uíl'a, Scie fer qui .mit finàla. ' Vie dés citoyens d'icelle. Telle fut la trahi* son des Grecs furpreiians Troye par lá supposée deuotion du cauteleux V lisse, Sc tetse ïasainte du cheual plein de gendarmes, sauf qu'au présent Grégeois le soldat estoit caché, & au conuoy du Normad Farmcemarehok ordonnément én bataille. Les'-seigneurs Lunigians accordent.facilement le ■ droit de scpulturëau Royfain't mort,&s'appressent ksChreitiens à faire autant d'honn -tirau corps, qu'ils auoye«t fait au Payeî/i _p_ 'obsequt s de Haddmguedres- se£à Ltmi,"
"bpt6k5652513s_p95"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f95"
95
"_p_ ;2'4; Hstoireseptkntenetifíeme, _p_ venant au saintBaptesme,diessatis des obser - ques luminaires, Scautres choses sscruans. à' l'àppareil somptueux de leurs propres fune-r - railks..Qriad ce vint le lendemain, on voit lès trouppes armées descendre en terre auec vn merueilkux silence , .&■ les'■enfeigne-s-.i ployées-, les picquiers train-ans leur bois, le . soldat portant la frayeur, demort painteek. son visage, les pages-.veftus.de dueil sembl.ojent pleurer lá nïiseie..voifii.)ede'la cité - quilesreceuok,.ks chenaux,qui marchpiést : .deuátk lict & cercueil diìPnnce,dónnoient • par leurs iestes & hennissement plustost îé signe.de i'à'ssaut ; que.la-.jnotistred'áupir ■ perdu leur maistre. Et en.somme,qupy - .que.k peuple s'dffekçast d!yne..ii.'effrange..- .porslpe,&netroiiuast point bbnque si grand ■ .ttouppe &.sibien.anuce fut j:eceuë.en.lacis té,si est-ce que k.deuok de pieté & lé ser-? - uiçe que, les.suMetsL dpyuent.à kur Prince, iointque ks-Danois mirent en.Jeu la cou,- st'um e .de. kur pays, .adoucist ce.st c fureur, & contenta aucunement l'ëspr t dé'ceux qui i auoyent des .aduis, nécessaires , mais, trop ■ kr-tsSc-resroidis pour le.salut.de- kur ville. Ainsion.va àl'Eglisë.tout portant la cotirtenancedel-amort,& chacun citoyen faisant toutdc u ok desoi'Dir.quelquecas pour liionorer k.corps., l'csprit,.duquel ils estir moyétaaoirprins pince aux cieux, aueck.s ■ amies bienheureuses.. L.épauuieEuçfque y"
"bpt6k5652513s_p96"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f96"
96
"_p_ ^jfîstóire septante nenstifne. fj - _p_ assiítoitaueeson clergé; vestu/dessaints or-- nem-ens pour cekbrerk dkiin pssice suiuanr : lâbonne &-.louable ç'oustura-e Scordònnáae ; del'Eglise, Et ati-milieu du coeur que fut Î rais k cercueil tout reluysant d'or Si riches •■ pierreries,l:es.Ecclésiastiques voulans corarraeneer le chant pitoyable des vigiles,Scre' commandation-deTame qu'on peiisoitëstre-,- sortic.du Corps du NormáJ: Voici ceux qui :. auoient porté la bière qui idefcouureBtvk.: cercueil duquel sortit-soudain H'àddingue tout armé,&ayaiitl-'espee nue au poing,rion • . plus tremblant-de. vieillerie-, Si- se sousté-- -naM.d'vnbaston Sidcs espaules de.ses da- - ' naestiques,. mais, gaillard Sfcdispos, Sc.-qui t d.on'npitpar Falteration de son visageFindiee decequ'il vouloitfair.e :auffi dés qu'il se-sut-k.ué'dáns la couche Si lictsfuneral, il ! -.donne k(igne;aux-si.en's,&comméc-,e leprel mkï àferuei fut lé çlergé;ma ssácrátle saint I vEueíquédéuàntl autel sacré oùíildeuoitce| skbrer la Meslè.Gefut íòrs quek dueil drefi -féçpour luy fut-.conuerty en Fangoisse des !;, citoyens misérables, kfquels-sc voyoyent J -roaslacrezpkeuíèmcnt íahs que les barbaj'f tes respectassént,ni aage ni, .sexe quelcon; -que..LesLtinigiansdemandoyentkradiât ; déleurvilkSí deleur salut au pris de.touvs teç.kurs richesses ; mais k Normand.plus ;; auel que Tyg-re aucun que l'Hicarnie ìi.L.UfiulièjOuLyoiuieutry deproyequiailSac^ _p_ deproyequiailSac^ ruine dit la ville de Luny parles NormMi."
"bpt6k5652513s_p97"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f97"
97
"_p_ Çô Histoire septante neufièiút, _p_ . ie courant par ks déserts de Libye, ne veut ■ ouïr.-nilés plaintes des Dames, ks cris pi•toyables'des en£ïns,hi lés raisons de la vieitkssfc,a'inspassetoutau fildel'espee:íansque les gaillards Sc pluskraues d'entre les bourgeois ëussént aucun moyen de se des/fendre éstansprinsáudefpóurueu,nide seíauuer, ■■s'estant l'ëtinemy saisi des portes de la ville. A la fin lassez detánt!de-malìa/cres, mettans gardes aux portes, ils- se ruent fur ks Églises pillans ornefkens Siioyauxen icelks ,puis ■' viennent és maisons des citpyeu's,Putout ■ -estant íaccagé,i'ls troussent hommes^SifemmeSjfil ks Sc enfaks pour ks conduire en capti'uitéyfiitout.de ce poinct ils mettent le feu ■ekla ville la ruinans-du tout, Si abátás maispnsjPalais,.Eglises, Si murailles. Ainsi la feinté desaincteté dudetestabk Payé trom-pant.la^kiìi-tsói'sie-Chteftiennesot'catiseque la cité chef de Luoigiáfut ruinée v de la des» -faitede!-laquelle-i'ay-descrit'Flkstorr,e,tant pour'faïre vokàekaGUucombickil se fáut gouuerneríagementà Fendio'it de l'estranger puis que/k désir des richesses 'Conduit rho-m me â .abuser de ce qui -est saint pour -rassasier íà conuoit-ise: qu'aussi pour monstrer-à-ceux quì'escriuent l'histoire-'Italieiine, qu'il ne faut pas auoirhónte delireks .escritsde-se-stiágcrs/quoy qu'ils ksïeputent grossiersSc barbares,veuquesouue,nt ilses-pluolïeut plus.-Yeritableaient -ks-matières, _p_ ' - , q»e _p_ Touse histoire doilestre remar, quce."
"bpt6k5652513s_p98"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f98"
98
"_p_ Histoiresepunle ne-ifiwe.. 5.7' _p_ que.ceuxqu'on louepUis pour leur beau di'- _p_ . r.e,que pour v-eritéqui soit painte és discours ; de leurs histoires.. Aussi/vousay-ie dit désk;- _p_ ■cómmencement qu'il ape-rtbien que Luny ><ësté,&;queságraudeu.raéga|éksplusbellës citézdu pays Italien;Si.'vok-on kstraces-. de fa.rukie,ma.is nul des: enfaks' Si • nourrissons dttîerróir. Ausonien;afçcu dire au vray qúicauíàsce degast,.ny décrire. k.tépsïdecet, _p_ k.tépsïdecet, ruineja'ite párH'adingue;LequeldeïetoÙL•qúi.fut.en Eraoce(ainsique. k traite. Albert .K'rants ) se mit à fuyure k! Roy Charles. le: .Cíiauuefou.iluy donna le;paysChartrain,8i: .iurantlá foy êchommageau -Rtìy,- fît à bon ëfcientprofessiondu Christianisme;.-ayant /recogn.u-sásaute, 8i abaissé 'son caquet,- sça-çhántquecëlk villeruinee,parluy enlta/lie .11'estokpas Rome;-ny des plus remarquées _p_ , du pays!de.delà ks Alpes:Et vefquist ce' Ca» pètaiué-dëlà-en auant-paifibl.eobéissant -aux 'Èrançqis, Sc les suyuàuten guerre,iouystànt ■dé ce/quele R-oy iuy.auok-liberalemét.don - k.é iusqkà'-ce- que ce. Raoul premier Duc Normand, Sc spps lequetie pays. Neustrien perditfoh nom, aborda'en-Gaule :.&receuant la foy;. fut inuesty de tout l'aneien têt* i-picScfiri.ages.de Neustrie.'.. _p_ T.Qm.j»-.. G-..Ì _p_ Hadin-', gueChre st i en a koncscicn' ey.suiet ~ du 7{oy de France."
"bpt6k5652513s_p99"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f99"
99
"_p_ w _p_ Sommaire de ['Histoire 8o, _p_ G E seroit faillir, ce me semble, fi Vhonnestt amour donnant fin à l'acco Ussement des lages.d-firsdes homme s,nos discours ne prtnoyent aussi leur but ey en terme iceluy,qui semble causer l'vnion detóut ce quiaestre éneemonde,^ lasuite des heùrs,ey accroiffemens defirtz,le plus en la nature, laoueUe.efisi atmee de ce qu'on nummt amour,que ceuxqi-. i s'éloignent des affeftions que réciproquement les esprits Je portent font apelléz, les ennemis detoutce qui est de bon en la nature. Or ne veux iepoint êntre%cn la dispute de la dis ference considérée en l'amour, ty du lieu doit ellt iTí causée ey moins m'arrejhr enl'excezide l'affeftion qui procède de cet amour e» quelque forte qu'enlevienne mefurer,veu que soitqueleseul instiníi leguideouque là raison plus pure luy férue degouúeinantifi est il{tstant -vnéfois enracmá)fi ofiniastreàfaìreparoiflrefes effets que rien ne luy ejìgrand, fort ny impossiblesourucu que cèlajh raperte àiaperfe.£itondescnestreortginaire,quì ne peut e(he que sortant de la plus pure parue de l'atue intelleftuelle, ey. raisonnable. Et doutant que i-'ny in main vne histoire, concernant là force de cetu pasuc-n naturelle en nous, cj- qui la monstre te-Ue que les-grandeur s voulans prendre égahic autc cbcseplus bajje ey a Ifr _p_ N-.ituve cí-usedc líá'mour _p_ Amour &.source dé la rai son bon _p_ 1ÏC."
"bpt6k5652513s_p100"
"cb300798811"
"Histoires tragiques, extraites des oeuvres italiennes de Bandel & mises en langue françoise , par François de Belle-Forest,..."
"Bandello"
"Matteo"
1,603
66
"22/07/2009"
"http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5652513s/f100"
100
"_p_ ■ 9s> _p_ quelle ne pouuant paruenh y ohflant la vent* ey l'benneur ont apparié ce qui est humble at* plus haut degré de commandement, mesurant le mérite de la choséaimée,auec le desir,eyiceluy pave, laraison. Touticecy dis-ie a cause du sùiètpr'it en ce discours, qui est qu'vn grand 7{oymeueyrauy delavertu,gaillardife,beaútéey excellence d'vne damoiselle in esga'.e a luy en sang, ey en grandeur, la poursuyáit non follement, asseuré qu'il y perdrait son temps,veii la sagesse ey chasteté de ItS fille,mai sau'ec Végard qu'on doit à celles, desquelles on cerche Valliance legitìm'e.El damant que les incidentsy font diuers, ey quel'amour, ey le didain.eylaTvert», ey lajustice y ónl place fort auaniageuse, ey que les dons de l'ejpritysont viuemen'.paintsenl'ejpritd'vne dame itnpia laisserons icy le discours pour le traiter plut a plain en l-histoire qui s'enfuit,laquelle ie propose pour le-plaisir ey contentement des darnes, qui pourront s'en attaquercontre ceuxqui parient aui défia»antagit deleurfgxeK n-.. ■■:■-/.■• <: - ;.-■ .-.- '-., _p_ amours de Régner Ro\ de Norae^e^ &? commedesponsa\^*ndgeïthc\-&fíiis: , la repudia'.&dessaiiïlotìMes:'fò^^ . vrimefç. . . . '..] s .' '-'f. .. ' _p_ G ii"
End of preview (truncated to 100 rows)

Dataset Card for Literary fictions of Gallica

Dataset Summary

The collection "Fiction littéraire de Gallica" includes 19,240 public domain documents from the digital platform of the French National Library that were originally classified as novels or, more broadly, as literary fiction in prose. It consists of 372 tables of data in tsv format for each year of publication from 1600 to 1996 (all the missing years are in the 17th and 20th centuries). Each table is structured at the page-level of each novel (5,723,986 pages in all). It contains the complete text with the addition of some metadata. It can be opened in Excel or, preferably, with the new data analysis environments in R or Python (tidyverse, pandas…)

This corpus can be used for large-scale quantitative analyses in computational humanities. The OCR text is presented in a raw format without any correction or enrichment in order to be directly processed for text mining purposes.

The extraction is based on a historical categorization of the novels: the Y2 or Ybis classification. This classification, invented in 1730, is the only one that has been continuously applied to the BNF collections now available in the public domain (mainly before 1950). Consequently, the dataset is based on a definition of "novel" that is generally contemporary of the publication.

A French data paper (in PDF and HTML) presents the construction process of the Y2 category and describes the structuring of the corpus. It also gives several examples of possible uses for computational humanities projects.

Supported Tasks and Leaderboards

[More Information Needed]

Languages

[More Information Needed]

Dataset Structure

Data Instances

{
  'main_id': 'bpt6k97892392_p174',
  'catalogue_id': 'cb31636383z',
  'titre': "L'île du docteur Moreau",
  'nom_auteur': 'Wells',
  'prenom_auteur': 'Herbert George',
  'date': 1946,
  'document_ocr': 99,
  'date_enligne': '07/08/2017',
  'gallica': 'http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97892392/f174',
  'page': 174,
  'texte': "_p_ dans leur expression et leurs gestes souples, d au- c tres semblables à des estropiés, ou si étrangement i défigurées qu'on eût dit les êtres qui hantent nos M rêves les plus sinistres. Au delà, se trouvaient d 'un côté les lignes onduleuses -des roseaux, de l'autre, s un dense enchevêtrement de palmiers nous séparant du ravin des 'huttes et, vers le Nord, l horizon brumeux du Pacifique. - _p_ — Soixante-deux, soixante-trois, compta Mo- H reau, il en manque quatre. J _p_ — Je ne vois pas l'Homme-Léopard, dis-je. | Tout à coup Moreau souffla une seconde fois dans son cor, et à ce son toutes les bêtes humai- ' nes se roulèrent et se vautrèrent dans la poussière. Alors se glissant furtivement hors des roseaux, rampant presque et essayant de rejoindre le cercle des autres derrière le dos de Moreau, parut l'Homme-Léopard. Le dernier qui vint fut le petit Homme-Singe. Les autres, échauffés et fatigués par leurs gesticulations, lui lancèrent de mauvais regards. _p_ — Assez! cria Moreau, de sa voix sonore et ferme. Toutes les bêtes s'assirent sur leurs talons et cessèrent leur adoration. - _p_ — Où est celui |qui enseigne la Loi? demanda Moreau."
}

Data Fields

  • main_id: Unique identifier of the page of the roman.
  • catalogue_id: Identifier of the edition in the BNF catalogue.
  • titre: Title of the edition as it appears in the catalog.
  • nom_auteur: Author's name.
  • prenom_auteur: Author's first name.
  • date: Year of edition.
  • document_ocr: Estimated quality of ocerization for the whole document as a percentage of words probably well recognized (from 1-100).
  • date_enligne: Date of the online publishing of the digitization on Gallica.
  • gallica: URL of the document on Gallica.
  • page: Document page number (this is the pagination of the digital file, not the one of the original document).
  • texte: Page text, as rendered by OCR.

Data Splits

The dataset contains a single "train" split.

Dataset Creation

Curation Rationale

[More Information Needed]

Source Data

Initial Data Collection and Normalization

[More Information Needed]

Who are the source language producers?

[More Information Needed]

Annotations

Annotation process

[More Information Needed]

Who are the annotators?

[More Information Needed]

Personal and Sensitive Information

[More Information Needed]

Considerations for Using the Data

Social Impact of Dataset

[More Information Needed]

Discussion of Biases

[More Information Needed]

Other Known Limitations

[More Information Needed]

Additional Information

Dataset Curators

[More Information Needed]

Licensing Information

Creative Commons Zero v1.0 Universal.

Citation Information

@dataset{langlais_pierre_carl_2021_4751204,
  author       = {Langlais, Pierre-Carl},
  title        = {{Fictions littéraires de Gallica / Literary 
                   fictions of Gallica}},
  month        = apr,
  year         = 2021,
  publisher    = {Zenodo},
  version      = 1,
  doi          = {10.5281/zenodo.4751204},
  url          = {https://doi.org/10.5281/zenodo.4751204}
}

Contributions

Thanks to @albertvillanova for adding this dataset.

Downloads last month
3
Edit dataset card
Evaluate models HF Leaderboard