Datasets:
allocine

Task Categories: text-classification
Languages: French
Multilinguality: monolingual
Size Categories: 100K<n<1M
Language Creators: found
Annotations Creators: no-annotation
Source Datasets: original
Licenses: mit
Dataset Preview Go to dataset viewer
review (string)label (class label)
"Si vous cherchez du cinéma abrutissant à tous les étages,n'ayant aucune peur du cliché en castagnettes et moralement douteux,"From Paris with love" est fait pour vous.Toutes les productions Besson,via sa filière EuropaCorp ont de quoi faire naître la moquerie.Paris y est encore une fois montrée comme une capitale exotique,mais attention si l'on se dirige vers la banlieue,on y trouve tout plein d'intégristes musulmans prêts à faire sauter le caisson d'une ambassadrice américaine.Nauséeux.Alors on se dit qu'on va au moins pouvoir apprécier la déconnade d'un classique buddy-movie avec le jeune agent aux dents longues obligé de faire équipe avec un vieux lou complètement timbré.Mais d'un côté,on a un Jonathan Rhys-meyers fayot au possible,et de l'autre un John Travolta en total délire narcissico-badass,crâne rasé et bouc proéminent à l'appui.Sinon,il n'y a aucun scénario.Seulement,des poursuites débiles sur l'autoroute,Travolta qui étale 10 mecs à l'arme blanche en 8 mouvements(!!)ou laisse son associé se faire démolir la tronche pendant qu'il scrute à la jumelle.Ca pourrait être un plaisir coupable,tellement c'est "hénaurme",c'est juste de la daube dans la droite lignée d'un "Transporteur","Taken"ou "Banlieue 13"."
0 (neg)
"Trash, re-trash et re-re-trash...! Une horreur sans nom. Imaginez-vous les 20 premières minutes de Orange Mécanique dilatées sur plus de 70 minutes de bande VHS pourrave et revisitées par Korine à la sauce années 2000 : les dandys-punk de Kubrick ont laissé place à des papys lubriques déguisés en sacs-poubelles forniquant les troncs d'arbres, le dispositif esthétique se résume à du filmage-réalité enfilant des scènes de destruction, de soumission, de pornographie ou encore de maltraitance ( youtube, youtube et re-youtube...) et la bande-son se limite à des ricanements malades, des rengaines obsédantes et limitées, de la logorrhée sans queue ni tête surgissant par bribes poétiques ( hummm....) et des explosions de pétard et de débris. Sur le plan émotionnel c'est une réussite complète puisque Korine parvient - avec une économie de moyens évidente dès les premières secondes - à flanquer un malaise d'une rare intensité en reprenant tout un pan des codes du porno-trash voire du snuff-movie. Mais c'est trop. Beaucoup trop. A tel point que cet objet bizarre à plus d'un niveau dérange ad nauseam et ne séduit jamais, même dans son incontestable maîtrise de la caméra et de son langage. Une sorte de Gummo sans l'inspiration ni l'ampleur. Quelque chose d'affreusement délétère se dégage de cette vidéo hallucinante et hallucinée, mise en images d'une bande d'idiots consanguins perdue dans un pitoyable autodafé white trash. Autant revoir le chef d'oeuvre de Lars Von Trier qui - au moins - avait quelque chose à transmettre... Efficace mais profondément débile et perturbant."
0 (neg)
"Et si, dans les 5 premières minutes du film, la pathétique maquette de train fendant la neige en gros plan laissait bien augurer du reste ? Si cet artifice trop visible illustrait toute la lourdeur des 100 et quelques minutes de bobine, tous ces atermoiements, tout ce sentimentalisme à deux balles… ? Et une fois ce « train » arrivé en gare, qui peut croire honnêtement au coup de foudre du Comte Vronsky pour Anna ?! Or tout le film est axé sur ce moment… Seule le petit délire suicido-ferroviaire final d’Anna est à la hauteur. P… de train !"
0 (neg)
"Mon dieu ! Quelle métaphore filée ! Je suis abasourdi ! Mais réellement, ici on a une métaphore filée de l'acceptation que sa mère puisse à nouveau avoir une sexualité avec quelqu'un d'autre que son papounet chéri ! Freud est aux anges et moi aussi ! Sauf qu'en fait c'est nul... Ce n'est pas un Disney Channel Original Movie très intéressant, faut dire qu'il est franchement vieux, il date de l'an 2000, d'un autre millénaire ! Les gens qui ont fait ce film n'ont pas connu le 11 septembre ! Vous vous rendez compte ? Toute cette candeur était encore possible ! époque bénie des dieux ! Outre la blague, on retrouve déjà tous les poncifs du genre, la meilleure amie noire, l'ennemie qui devient l'amie... la belle soeur qui au début énerve et puis finalement on s'y attache... oh que c'est mignon... ça me donne la nausée. Bref vous n'aurez compris rien que du très classique ici, mais ce qui m'énerve c'est la tête des actrices, sérieusement, c'est physique, rien que voir leur tête me donne des envies de meurtre, que je tente de réprimer bien entendu... mais le pire c'est le beau père... une catastrophe... c'est "censé" être le personnage "comique", mais on est au niveau Kev Adams de l'humour... Un sketch de Norman c'est drôle à côté... Oui, parfaitement, j'ose aller jusque là ! Je n'ai peur de rien ! Du coup c'est plus une curiosité qu'autre chose... je crois vraiment que l'âge d'or du DCOM (vers la fin des années 2000 et début 2010), ce qui les rend si frais et si beaux n'oeuvre pas encore ici. C'est juste long et chiant. Je note néanmoins quelques tentatives d'humour, genre le beau gosse qui dit qu'il aime faire de la planche à voile (je traduis) car il y a une planche et de la voile... ce à quoi la fille répond les yeux amoureux "je n'ai jamais vu ça sous cet angle". J'ai souri... (pas au premier degré bien sûr). Bon prochaine étape déterrer un DCOM des années 90, je ne suis pas certain d'en avoir déjà vu !"
0 (neg)
"Premier film de la saga Kozure Okami, "Le Sabre de la vengeance" est un très bon film qui mêle drame et action, et qui, en 40 ans, n'a pas pris une ride."
1 (pos)
"L'amnésie est un thème en or pour susciter le mystère. Encore faut-il être capable de construire un scénario qui se tienne. Celui-ci est boursouflé et accumule incohérences et invraisemblances. Notons aussi la stupidité du titre français, sans lien avec l'histoire."
0 (neg)
"Tout commence comme une comédie légère avant un drame soudain qui fait basculer le film dans un...suspense incroyable mâtiné d'une étude psychologique très fine des mécanismes qui régissent un couple, en particulier, et un groupe social, en général. A propos d'Elly est un film qui bat pavillon iranien -l'analyse des comportements de la nouvelle bourgeoisie du pays est remarquable- mais son propos, la quête de sa propre identité, a une portée universelle, à la manière des oeuvres d'Antonioni. La différence, et elle est de taille, c'est le rythme, rapide et nerveux, que Asghar Farhadi imprime au scénario, à l'opposé de la quasi totalité des films iraniens vus jusqu'alors. Le montage, admirable, arrive à faire oublier qu'il s'agit d'un huis clos (étouffant) où les dialogues (formidables) font avancer l'action. Le tout dans une villa sise au bord d'une mer agitée, personnage central du film, la seule à connaître la réponse à l'énigme. Interprété de façon magistral (mention spéciale aux actrices, sublimes), A propos d'Elly est un conte persan moderne auquel on ne voit qu'un seul défaut : ne durer que 116 minutes."
1 (pos)
"un excellent film qui merite ses quatre étoiles. tellement bon que les ricains en font dejà une suite, qu'il s'empresseront de pourrir..."
1 (pos)
"Deuxième long métrage de Pasolini, Mamma Roma contient déjà la plupart des obsessions de son auteur et notamment la relation si importante dans la construction de l’être humain entre la mère et son fils adolescent. Anna Magnani est déchirante en figure presque universelle de la maman putain représentative de la Ville éternelle. Le film avance à travers des foules de symboles et la fin où le jeune homme termine sa vie en crucifié martyr de la société est d’un implacable réalisme poétique qui annonce les avancées extrêmes ultérieures de Salo. La construction du récit est d’une puissance hors du commun et Pasolini se montre déjà un grand cinéaste qui a assimilé la technique et les possibilités de ce nouvel outil."
1 (pos)
"Créateur de la célèbre série télévisée Kaamelott (2004/2009), Alexandre Astier s’essaie avec plus ou moins de conviction à son premier long-métrage à travers lequel il dépeint une étrange relation entre un thérapeute et une riche patiente atteinte de troubles de la mémoire. Pour sa première incursion dans le cinéma (derrière la caméra), il a vu les choses en grand, peut-être un peu trop (en plus d’assurer la réalisation, il est aussi scénariste, compositeur et acteur principal !). Résultat, son drame ne parvient pas à insuffler toute la dimension et l’émotion requise qu’il aurait dû nous transmettre. Si l’ambiance particulière qui unie les deux acteurs (Isabelle Adjani & Alexandre Astier) est palpable, on regrettera cependant les nombreuses touches d’humour qui n’avaient pas réellement leur place ici. Signalons tout de même une agréable mise en scène, de beaux plans (pas mal de "dutch angles"), une séduisante B.O et des acteurs convaincants, même si l’on aurait aimé que le film puisse nous faire vibrer plus que cela."
0 (neg)
"Grosse déception pour ce thriller noir qui malgré la réalisation tout feu tout flamme de Leclerq peine à convaincre. Il arrive surtout à convaincre que Raouf Dafri est un des scénariste les plus surcôté du moment car à aucun moment l'histoire n'arrive à convaincre : les personnages sont tous de vraies tête à claque dont la psychologie est trop sommairement dressée pour permettre de comprendre ou d’adhérer à leurs actions. Au bout de 45 min de réaction incompréhensible, on finit par ne plus du tout aimer les personnages et simplement se dire que ce qui leur arrive est amplement mérité et on se désintéresse du film. 10€ de perdu !"
0 (neg)
"Excellent Triller, même si un deuxième visionnage est préférable pour en savourer toute la quintessences."
1 (pos)
"le scénario ? Une petite filouterie qui excuse toutes les folies au scénario mais va à l'encontre d'une cohérence scénaristique et dédramatise l'ensemble des "éléments dramatiques" du film. Ni allez pas par respect pour le cinéma, pour le cinéma français, pour Asterix et Obélix mission Cléopatre avec qui il est comparé. Un petit message pour Allociné, de nombreuses critiques de presse et internet existent pour ce film, merci de mettre à jour sa note qui est loin de la moyenne !!!"
0 (neg)
"Et un navet français de plus,un.Avec "Truands",Frédéric Schoendoerffer s'attaque au milieu du grand banditisme parisien.Intention louable certes,mais le film en lui-meme est antipathique,et on éprouve fatalement un rejet.Pourquoi?A cause de toute cette violence verbale et surtout physique,qui verse dans le sensationnel.Malgré le style caméra à l'épaule,rien ne fait réaliste dans ce faux gangster-movie.Je dirais meme qu'il représente tout ce qu'il faut éviter:stéréotypes,réalisation tape à l'oeil,dialogues arides,action pathétique,et j'en passe.On va arreter là,car tout est à jeter aux orties"
0 (neg)
"Moins pire que prévu et entrecoupé de questions parfois étonnamment pertinentes, « Appelez-moi Dave » aurait presque pu être une jolie surprise. Je dis bien « presque » car on reste malheureusement la plupart du temps dans la comédie américaine standard, lourdaude et terriblement bien-pensante, comme désormais toute comédie qui se respecte avec Eddie Murphy. On sait pourtant à quel point cet acteur peut être drôle (et il l'est d'ailleurs parfois ici), mais échouant à tirer ces projets vers le haut tant il s'enlise systématiquement dans une consensualité gênante, une morale prévisible au possible et des personnages caricaturaux, sans parler de dialogues pas franchement élaborés. Reste donc toutefois le sentiment d'avoir vu quelques pistes intéressantes et plusieurs idées originales (ce qui est toujours appréciable), sans oublier deux actrices particulièrement craquantes (Elizabeth Banks et Gabrielle Union) : très insuffisant toutefois pour compenser les immenses lacunes de cette comédie au potentiel pourtant bien réel. Dommage..."
0 (neg)
"Au départ ça part sur un film anti militariste assez efficace puis les personnages deviennent plus complexes et l'ensemble devient plus difficile à saisir. Un casting intéressant."
0 (neg)
"L'intéré de faire ce film était de....... nous faire dépenser plus d'argent. Heureusement je l'ai vu en dvd. Et...Rendez Nous le ZERO!!!!"
0 (neg)
"Vraiment pas terrible à cause d'une animation simpliste et vieillissante, scénario sans ressorts et prévisible. Ultra conventionnel, pas grand-chose à en tirer. Décevant."
0 (neg)
"Voilà un film qui s'en donne à coeur joie avec un casting efficace. Le scénario est très simpliste le tout repose sur l'originalité des personnages. Les gags sont sympa et change des gags habituels. Très bonne comédie qui me semble trop familiale, plus de cynisme et/ou de "mauvais goût" aurait été de bon ton."
1 (pos)
"Un excellent western. Jeff Bridges incarne un cow-boy hors-la-loi. John Hurt interprète le croque-mort. Ellen Barkin tient le rôle de Calamity Jane. Certaines scènes sont tournées en noir et blanc."
1 (pos)
"Un film de Ferrara est obligatoirement un chef d'oeuvre. Ce réalisateur a vraiment un don. Au moins, il ose mettre des scènes chocs dans des films inoubliables. Walken est monstrueux, tout comme les seconds rôles."
1 (pos)
"Un film assez lent et long, et l'on s'ennuie devant certains plans que l'on juge facilement inutiles. L'histoire, également, n'est pas forcément très captivante. Malgré tout, il y a des instants de poésie, la photographie des grands espaces américains est belle, et les acteurs sont convaincants."
0 (neg)
"comédie horrifique complétement cinglé ou nanar ultra jouissif... beaucoup aimeraient connaitre les ambitions de départ du bon vieux Olaf Ittenbach, ce qui est sur, c'est que le résultat de cette folie de cinéaste fauché fait bandé dure et que ça se regarde plusieurs fois dans une vie sans jamais baisser le niveau de poilade !"
1 (pos)
"Un Uppercut. Les mots n'ont pas assez de poids pour décrire le ressenti. Le film, d'une force inouie... nous plonge dans le quotidien des casques bleues en ex-Yougoslavie, ou la violence peut surgir, et surgit, à tout moment. Le film reprend la structure de Voyage au bout de l'enfer de Cimino : avant, pendant, après et permettant une identification totale au spectacteur. Des scènes d'une intensité incroyable, filmées de manière assez banale afin de mieux en rendre la proximité. Ce qui à l'époque passait pour un conflit abstrait aux yeux du monde prend ici toute sa dimension. Parmi les critiques lus sur ce film, une m'apparait particulièrement parlante, à savoir que le film a un effet addictif sur le spectateur. Un choc. LE FILM DE GUERRE du cinéma."
1 (pos)
"Je voulais vraiment y croire, le début était accrocheur, et puis patatra, les incohérences s'accumulent, la réalisation patine dans la semoule, la direction d'acteur se porte absente, et même la musique n'arrive pas toujours à coller avec les scènes. Quelques bons acteurs, d'autres moins bons, mais surtout ce manque de cohésion, de fil directeur, ce qui est plutôt gênant pour un thriller, même fauché. Quant à la fin, je préfère m'abstenir... Quand même dommage, ce film avait un grand potentiel."
0 (neg)
"Louis Malle à la réalisation, une approche alors inédite de la vie des célébrités, des scénes tour à tour poétiques et choquantes mais toujours parfaitements justes et Marcello Mastroianni en prime. Tout s'annoncait bien. Le probléme, c'est Brigitte Bardot, au jeu totalement inexpressif, ennuyeux et répétitif. Et c'est un gros probléme puisqu'elle apparaît dans chaques scénes. Quel gâchis !"
0 (neg)
"Ce premier volet de la mythique saga est déjà un film très bon et très sympa à voir, avec un Sean Connery parfait et une Ursula Andress divine. Relaxant."
1 (pos)
"BOF bof la gageure etait haute car Vargasc'est un univers. Les personnages comme JB Adamsberg et Danglard sont tres typés dans les livres et Les acteurs ne répondent pas du tout aux descriptions et a la psychologie des heros. le jeu est plat, le scénario manque de rythme... A déconseiller clairement aux fan de Vargas"
0 (neg)
"Film trop lent comme ses dialogues.Je n'ai pas du tout accroché."
0 (neg)
"Inadaptable le livre de kundera ? allez dire ça à kaufman ! Quel film superbe ! Kaufman à depuis intégrer le cercle des ex grands réalisateurs rejoignant alan parker et bien d'autres . C'est bien triste ."
1 (pos)
"Tout est fait dans ce film pour ennuyer et endormir le spectateur. Si son remake "Dragon rouge" n'est pas une grande réussite, il est toutefois plus prenant que ce "Sixième Sens"."
0 (neg)
"Film d'aventures (en partie écrit pas Bertrand Tavernier) déjà sans intérêt à sa sortie tant c'est plat et fade à suivre quelques petites scènes d'action égaillant ce film par-ci par-là mais l'histoire consiste essentiellement à regarder les personnages se déplaçant d'un point A à un point B. Dans le même genre et la même année il y a eu Le Dernier Train du Katanga qui est nettement plus captivant ; en fait Capitaine Singrid trouve son originalité par les femmes qui sont les héroïnes ce qui est rare dans ce type de cinéma pour cette époque."
0 (neg)
"Non mais c'est une blague ? C'est quoi toutes ces critiques positives ??? "Premium rush" est carrément ridicule et est dénué de toute crédibilité. Un film pour adolescents avec un semblant de scénario qui demeure nullissime. Tout est mal emmené, les dialogues sont pauvres, on n'y croit pas une seconde, on assiste à une course poursuite de 90 minutes avec un suspens dont on se fout éperdument. Deux bons acteurs (Gordon-Levitt & Shannon) pour un long-métrage où l'arrivée du générique final se fait attendre au plus vite afin d'en terminer avec ce film qui ne cesse de tourner en rond.Entre Michel qui nous fait du trial avec ses côtes cassées, un vélo qui accélère plus vite qu'une belle bagnole luxueuse, une fin totalement ridicule avec un gang de bikers, et j'en passe...bref du cyclisme héroïque qui ne sert à rien."
0 (neg)
"Malgré une bande annonce prometteuse, You're Next est un pur nanar se rêvant mieux foutu qu'il ne l'est vraiment, cumulant tous les clichés en la matière quand il ne s'agit pas d'incohérences absolument ridicules (la mère qui se fait tuer dans la chambre fermée de l'intérieur et personne pour comprendre que le tueur est nécessairement dans la pièce!!) Circulez y a rien à voir!"
0 (neg)
"Les années ont passé, mais la douleur reste la même dans ce village ravagé par un tsunami meurtrier. Les habitants sont comme "paralysés" et n'ont jamais trouvé la force d'aller de l'avant malgré tous les efforts du Père Douglas. Une lueur d'espoir arrive sous la forme d'un miracle lorsque Léo "revient à la vie" miraculeusement du moins, il se réveille comme si rien ne s'était passé alors qu'il venait de lui arriver quelque chose d'irrévocable. Avec ce genre de film, c'est soit on aime soit on n'aime pas en fonction de si on y croit ou pas, c'est vraiment l'élément clé et malheureusement pour moi, je n'ai pas du tout accroché au propos, mais aussi à l'histoire qui tourne rapidement en rond. La seule chose qui sort du lot est la très jolie photographie, mais aussi ce sentiment de quiétude avec des moments presque poétiques lorsque la voix off raconte ce qu'il se passe malheureusement, c'est loin d'être suffisant pour sauver le film qui m'a vraiment ennuyé. C'est produit par Terrence Malick, je ne sais pas s'il s'est impliqué ou pas, mais c'est un film qui lui ressemble et comme certains de ces films notamment son dernier, je n'ai pas du tout aimé."
0 (neg)
"Un très bons film mêlant intrigue policière, action et humour. Le film s'appuie en grande partie sur son duo d'acteurs composé de Mark Wahlberg et Denzel Washington qui fonctionne à merveille. Les deux acteurs sont très complémentaires. Leurs dialogues sont excellents et très drôles. Concernant le casting, on peut également citer Bill Paxton en bad guy avec pas mal d'humour également. Il y a aussi une très bonne dose d'action. L'histoire est efficace, sans plus. Le film a ce côté fun qui le rend totalement décomplexé et c'est tant mieux. Un bon film pour passer un moment sympa."
1 (pos)
"Un film qui dénote beaucoup de maturité....Que ce soit dans l'étude des caractères ou dans l'exposition des émotions.....C'est très équilibré et pour une fois l'appellation comédie dramatique prend tout son sens , puisque après une bonne heure de légèretés et de rencontres dans Paris, on assiste à un drame qui vous cloue à votre fauteuil....heureusement pour nous le film se termine sur à nouveau un ton léger.....Le jeu des acteurs (on retrouve un grand Kevin Kline aux mimiques naturelles et plus humbles, une Kristin Scott Thomas sobre et émouvante dans son jeu) , une femme de 92 ans (Maggie Smith) pleine de mélancolie et d'esprit est tout à fait en harmonie entre eux et avec le réalisateur en quête d'authenticité.....L'histoire sans vouloir la dévoiler parle d'un achat en viager où un américain va constater que le monde est petit...C'est bien filmé dans des tons et couleurs sobres, avec quelques rares et jolies balades dans Paris....La musique fait de trop rares apparitions, on peut le regretter, mais ce film aux sonorités anglo américaines et françaises laisse une impression très favorable,....Je conseille......"
1 (pos)
"Il semble que le réalisateur a complètement négligé l'aspect oppressant du volet 1 pour favoriser un côté plus humoristique dans ce troisième film. Le problème est que cette transition fait perdre toute la crédibilité du scénario. Seul le personnage du croque-mort est convaincant."
0 (neg)
"Histoire soporifique sur un fait divers qui a peut-être passionné l'Amérique des années 90, mais auquel le français que je suis reste très hermétique. Le film cherche à tirer les larmes aux spectateurs par son côté malsain. En plus il n'y a pas de chute car l'affaire n'a jamais été élucidée."
0 (neg)
"Petit film amateur réalisé par des fans du genre. Malheureusement, le manque de moyen technique et d'originalité est flagrant. Mais avec de la persévérance, ils iront loin !"
0 (neg)
"Une première bobine réussie déjà annonciatrice de tout le talent de son excentrique réalisateur Alex De La Iglesia grâce à un scénario décalé bourré de références mêlant habilement l’humour trash à un zeste de gore franchement tordant tout en injectant une peinture acerbe de la société qui tacle méchamment les médias ainsi que la bourgeoisie. On retrouvera même dans ce sympathique Action Mutante les gueules chers au cinéma d’Alex De La Iglesia en les personnes d’Alex Angulo et Santiago Segura dans des rôles à leur démesure ainsi qu’une utilisation toute particulière de la musique avec, par exemple, un remix amusant du thème de Mission Impossible. Cette production Almodovar est une réussite et, je crois qu'on peut le dire sans mal, le coups de maître n’est pas passé loin."
1 (pos)
"Un film tourné comme un documentaire (d'ailleurs, basé sur des faits réels) qui nous montre bien l'importance énorme du pouvoir financier et politique sur la population. Les démocraties sont en fait de façade, tant que le peuple laisse les grands et les puissants agir à leur guise... Impressionnant !"
1 (pos)
"Un doublage calamiteux et un sous-titrage partiel totalement stupide (genre ce que chante l'actrice est sous-titré, mais ce que lui répond l'acteur n'est pas traduit... Vachement intelligent !) Le film est à bannir en version française. Pour le reste, le jeu des actrices (vraiment excellentes) permet de supporter celui des acteurs beaucoup plus stéréotypé et la qualité variable des chansons (dès qu'on tombe dans la comédie musicale et que les chants sont censés servir l'histoire, l'ensemble devient un peu bancal). Bref, un film qu'on peut ne pas voir."
0 (neg)
"Bon premier quart d'heure. Et puis, les malheurs qui s'accumulent chez un homme, cette envie de rebondir qui permet à tout le monde de soudainement trouver le bonheur, ce défi qui s'accomplit miraculeusement... Surtout du cliché et du prévisible : ce film ne brasse finalement pas grand chose. Une belle journée, mais une soirée un peu ratée."
0 (neg)
"Un film bénéficiant d'un culte... lyonnais. Désolée d'apporter une si mauvaise critique mais je n'ai vu que deux films à 5 étoiles exclusivement sur Allociné, un Béla Tarr et celui-ci. Ici il est question d'un Stradivarius trouvé dans une poubelle... était-il enroulé dans le scénario de ce film (si tant est qu'il y en eut un)? Tout est incohérent, crasseux, infâme, mal filmé, joué comme dans une suite de répètes niveau théâtre amateur, rien n'est vraiment achevé, et ce n'est même pas intéressant. Vraiment infâme. Un des trois films les plus injustifiables que j'ai jamais vus. Mais que ce soit culte pour les lyonnais au point d'avoir été joué chaque samedi soir pendant x années, je le conçois parfaitement."
0 (neg)
"L'oiseau du succès abattu en plein vol... triste destiné..."
1 (pos)
"L'ILE DU DOCTEUR MOREAU est un film qui a souffert à tous les stades de sa production et ça se voit. Cependant il est (très) loin d'être aussi mauvais que certains le prétendent. C'est un mix en Apocalypse Now et La Monstrueuse Parade (toutes proportions gardées), qui a de nombreuses qualités. D'abord, John Frankenheimer a parfaitement réstitué l'atmosphère cauchemardesque du livre: certaines scènes tiennent de la folie pure (celle ou Moreau joue du Chopin avec un nain difforme est délirante!)!. Ensuite, les maquillages sont proches de la perfection, et les acteurs comme Ron Perlman ou Mark Dacascos sont parfaits en hommes-animaux. Enfin le film fonctionne très bien en métaphore de notre monde à nous, et Marlon Brando, obèse et cabotin, colle parfaitement au personnage. Dommage juste que Val Kilmer soit si peu concerné et que le héros soit interprété par David Thewlis, acteur qui a le charisme d'une brosse à dents. Voilà un film qui mérite d'être réévalué."
1 (pos)
"A aller voir d'urgence !"
1 (pos)
"Nul et ridicule Tout le monde n'est pas FRISON ROCHE UN NAVET que les comédiens n'arrivent pas à rendre crédible Aucune émotion ne passe . des cris et des hurlements des gros plans et de l'agitation permanente On n'y croit pas une seule seconde Lamentable de faire un téléfilm et de le passer à la tv"
0 (neg)
""Boule et Bill" où l'histoire d'un film surprise, surprise agréable au demeurant pour le spectateur. Septique ? J'avoue, que comme vous je l'ai été avant d'aller voir cette comédie inspiré de la bande-dessinée culte, pourtant qu'elle n'était pas mon erreur ! Ce film vaut pour l'humour omniprésent les gags irrésistible et particulièrement unescène de course-poursuite décapante entre un camion et une 2CV. L'humour et la joie des acteurs dont Frank Dubosc font mouche tout du long et à la fin on en vient à vouloir adopter cette adorable boule de poil qu'est bill ! Au final, on passe un bon moment, le film n'est ni trop long, ni trop court, il s'avère avoir été intelligemment pensé et joui même d'une assez bonne fin, la morosité de votre quotidien vous pousse dans le gouffre de la dépression ? Venez voir ce film et vous retrouverez le sourire à tout les coups ! Mention spécial, au jeune acteur campant le rôle de Boule, juste extraordinaire de talent et de maîtrise artistique, chapeau bas l'artiste !"
1 (pos)
"On retrouve avec plaisir nos deux ripoux préférés pour une super histoire encore. Cette suite est très bien réussie!"
1 (pos)
"Film avec une belle affiche d acteur mais sa s arrête la. Le film n'a aucun rebondissement on devine absolument tout à l avancé. Mais vriament longtemps avant"
0 (neg)
"Une curiosité que ce film, qui se veut être l'adaptation d'une livre mais reste aussi froid que des pages blanches. Daniel Auteuil n'est pas mal dans son rôle d'homme qui a choisit la facilité à l'amour. Sa partenaire malgré son rôle plutôt important passe inaperçue; on ne l'a voit pas. La belle fille qui l'écoute joue le femme blessée mais tourne au pathétique dès quelques minutes."
0 (neg)
"Fan de la série, je dois m'avouer profondément déçu par South Park le film. L'idée de la guerre US/Canada aurait pu fonctionner, mais le temps d'un épisode de 20 mn. La preuve, pour combler le vide, les auteurs ont cru bon de rajouter de nombreuses séquences musicales somme toutes assez plates. Un conseil, si vous avez 1h20 à tuer, enchaînez-vous plûtot 3-4 épisodes. Vous avez tout à y gagner."
0 (neg)
"Moins catastrophique que le "Fullmetal alchemist" sorti quelques mois plus tôt, cette version live de "Bleach" n’a pourtant rien d’intéressant à montrer. Le scénario est une quête initiatique basique et le spectacle n’a rien d’exaltant."
0 (neg)
"C'est dommage je dirais...une belle photo, un très bon jeux d'acteur mais un scénario brouillon (je me demande même si le réalisateur avait finit d'écrire son scénario avant de tourner ou s'il l'écrivait au fur et à mesure), une intrigue que j'ai désiré mais que je n'ai pas eu... sans grand intérêt en somme, ca se laisse regarder quoi, mais bon..."
0 (neg)
"Très coloré, un scénario très simple et bien ficelé, un mélange de nationalité, de genre et de culture. Ca n'est pas un GRAND film, juste un bon moment de divertissement. A voir un jour de cafard, pour avoir la pêche."
1 (pos)
"Un film magnifique avec un duo d'acteurs excellent: Robert De Niro et Robin Williams (deux acteurs que j'aime beaucoup). L'Eveil m'a beaucoup ému, j'avais les larmes aux yeux presque pendant tout le film, les acteurs sont très touchants tout comme l'histoire."
1 (pos)
"Un très beau film sur l'amour, le divorce, l'importance de l'enfant dans un couple d'après le roman de Françoise Dorin. Les rapports humains sont justes, sans excès et l'on s'identifie très vite à l'un des protagonistes tant leur histoire ressemble à la notre. Marlène Jobert incarne parfaitement la femme tiraillée entre l'amour passionnelle et l'amour d'un enfant. Le film, vous l'aurez compris, narre bien l'histoire ambivalente d'une femme et d'une mère et l'on se laisse volontiers porter dans son mélodrame. Je salue également la superbe restauration orchestrée sur le DVD édité par Gaumont. Ce film rarement diffusé mérite vraiment le détour."
1 (pos)
"Que sont longues ces 120 minutes de comédie à l'eau de rose. Un final ressenti à 300 km et des phases qui trainent en longueur sans aucun intérêt. A éviter."
0 (neg)
"Derrière Le Miroir est un véritable chef-d’oeuvre des années 50 signé Nicholas Ray que j’ai découvert encore une fois grâce à Scorsese qui parle du film dans son voyage à travers le cinéma américain. Le titre original Bigger Than Life est plus explicite et nous montre déjà les ambitions exacerbés dont va souffrir notre personnage principal. Celui-ci est incarné par un James Mason magistral qui signe une des ses meilleurs performances en incarnant cet homme sombrant dans la folie. La réalisation est superbe, le travelling d’entrée de film donne le ton avec un cinemascope pourtant peu utilisé pour les drames psychologiques à l’époque, on retiendra également les plans du traitement à la cortisone à l’hopital et d’autres. La bande originale n’est pas mémorable mais souligne bien l’image grâce au travail de David Raksin. Certains regretteront peut-être une fin trop positive mais c’est un détail par rapport à la qualité du reste du film qu’il serait dommage de porter préjudice au film pour cela."
1 (pos)
"A MUST SEE MOVIE. Ce documentaire présente ce que nous devrions apprendre à l'école en sciences naturelles. Un film qui change notre perception, compréhension des arbres. Un vrai modèle d'intelligence dont nous devrions nous inspirer et que nous devons impérativement protéger."
1 (pos)
"C'est probablement l'un des films les plus surestimès du cinèma amèricain! Une comèdie musicale mineure qui marque avant tout les retrouvailles de Vincente Minnelli avec la ravissante Leslie Caron! Le rôle inspirè par le roman de Colette ètait destinè à Audrey Hepburn, qui n'ètait pas disponible (ouf, heureusement!). Le très fade Louis Jourdan et le trop souriant Maurice Chevalier (son accent anglais est juste insupportable) complètent une distribution qu'il fallait française, l'action se dèroulant dans le Paris de 1900! En 1958, "Gigi" reçut pas moins de huit Oscar dont celui du meilleur film et du meilleur rèalisateur! Comprenne qui peuvent! Un raz de marèe et un grand succès public pour ce qui est le plus mauvais film de Minnelli! Alors que la même annèe, ce dernier rèalisa son chef d'oeuvre: "Some Came Running" avec Frankie Sinatra! Visuellement, "Gigi" est plutôt pas mal car Paris est filmè comme seuls savent le faire les amèricains! Mais dans son ensemble, l'oeuvre paraît aujourd'hui très thèâtrale en raison du jeu des acteurs et des dècors! Les amoureux de Paris ne seront pas dupe en regardant "Gigi". Restent quelques chansons et le charme indiscutable de Leslie Caron qui sauvent ce film de la banalitè, avec en toile de fond d'excellents costumes captès par l'oeil de Joseph Ruttenberg..."
0 (neg)
"A mille lieues du film de zombies classique et à des années lumières de la majorité de ces bouses cinématographiques pullulant ces dernières années et reprenant le thème du mort-vivant, "The revenant" créé la surprise. Une grosse surprise même. Ce film se distingue de la masse tant par la manière dont le concept fut développé que par l'intelligence de son scénario et par la qualité de ses dialogues. L'humour noir, souvent présent, sait s'éclipser pour la mise en place d'une atmosphère tragique et dramatique. Inutile de palabrer, le plus simple serait carrément de le regarder. Une merveille !!!!"
1 (pos)
"Tiré d'une histoire vraie, "Marga" est un film très poignant et très bien interprété. On se doutait qu'il y avait eu dans l'Allemagne nazie une certaine forme de résistance : ce film nous la montre avec justesse."
1 (pos)
"C'est une histoire qui ferait rigoler le plus sinistre des neurasthéniques : elle est tout ce qu'il y a de vraie et a néanmoins toutes les apparences d'une farce délirante et cocasse… On rit certes beaucoup à écouter les protagonistes du film se dépêtrer de cette affaire, mais on est aussi un brin admiratif de leur capacité à imposer tranquillement et avec bonne humeur leur volonté infatigable de résister à ce qui les défrise, irréductibles villageois qui mènent leur révolution tranquillement depuis un petit bled de l'Hérault à quatre pas d'ici. C'est une brigade entière qui va donc débarquer en force et aux aurores dans le bled de nos joyeux pépères contestataires, sans que le buraliste ait eu le temps d'enfiler son caleçon. Arrêtés, menottés, embarqués, cuisinés : Pierre blondeau, Jeannot le Suisse, le Renard argenté sont soupçonnés d'être les terribles terroristes qui osent menacer le président de la République… Mais pourquoi eux ? Hein ? Je vous le demande… A voir absolument !!!"
1 (pos)
"Je n'irai pas jusqu'à dire que Voice from the stone est mauvais, mais ce n'est vraiment pas terrible. On laisse place à quelques belles photographies, à la campagne italienne, par contre l'histoire n'est pas vraiment soignée. Ce n'est pas déjà vu, mais ils auraient plus se fouler un peu plus les chevilles... Les acteurs ne transcendent pas la réalisation. A éviter !"
0 (neg)
"Génial ! Paul Walker est exceptionnel dans son rôle, et le film est très très bon, on est interessé du début à la fin, c'est haletant à souhait."
1 (pos)
"Un thriller plutot bien fait et plutot habile au niveau du scénario. Le tueur en série est plutot pas mal. Toutefois, ca souffre franchement de la comparaison avec Seven."
0 (neg)
"Ce film est d'un ennui mortel; tout est répétitif : le décor, la musique, les personnages, les attitudes, les paysages extérieurs; bien difficile de se croire en Inde quand on voit l'architecture de la maison et les arbres; C'est par des artifices que Marguerite Duras essaye de créer l'atmosphère : le titre India Song, un domestique habillé couleur locale, des noms de ville et d'endroit cité par les voix off; on n'y croit pas un seul instant. C'est un film artificiel, sophistiqué à outrance, sans émotion."
0 (neg)
"C’est du sur mesure pour Fabrice Lucchini qui, grâce au joli succès remporté au début des années 90 par ce séduisant film d’auteur, se fit connaître d’un public beaucoup plus large. Appât de ce piège à séduction teinté de représailles, Judith Henry nous illumine par son naturel. Co-écrit et réalisé par Christian Vincent, « la Discrète » est un petit bijou servi par de charmants dialogues. Seule la fin est à mon avis mal exploitée."
1 (pos)
"Ah là là, impossible d'aller au bout de ce film. Personnages navrants et dialogues insipides m'ont vite fait lâcher prise. C'est pas les deux ou trois belles vampires qui permettent au spectateur de se tenir en haleine. Comble de l'horreur, la marionnette qui bouge moins bien que les squelettes de "Jason et les argonautes" avec des années de différence. Beurk, film de vampires à oublier"
0 (neg)
"L'évidence saute au yeux, c'est du très grand cinéma. C'est très visuel, extrêmement peu dialogué, et c'est magnifique. Tellement peu de paroles, que le sous-titrage a dû prendre quelques minutes. L'image numérique tirée du 35mm est époustouflante, avec un grand travail fait sur la lumière, bien sûr, mais aussi sur le cadrage des deux principaux protagonistes, que j'ai trouvé surprenant par les gros plans. Le film est une poésie cinématographique, une ode à la valeur de la terre cultivable. La réalisation est brillante de rigueur, avec de grand moments consacrés aux expressions des visages, des rides et un gros nez pour l'un, des tâches de rousseur pour l'autre. Le scénario importe peu, mais reste ouvert à plusieurs fins possibles. Il est universel par son thème."
1 (pos)
"Ce film de kung-fu alterne avec une facilité déconcertante le style comique et la violence la plus crue. Aux scènes typique du kung-fu comedy et à l'irrévérence répondent les combats sanguinaires et les scènes choques. Les méchant mandchous sont cruels à souhait, les acrobaties très réussies et la bagarre finale vaut sont pesant de cacahouètes. Un bon classique du film de kung-fu made in Hong-Kong."
1 (pos)
"Je me suis forcé pour le voir. L'humour est lourd et abrutissant. Nul en tout point du vu."
0 (neg)
"Original pour nous car l'action se passe dans un endroit recule d'allemagne mais l'histoire sans reel interet est filme a l'allemande..."
0 (neg)
"Ah ah ah, trop énorme ce film. Du gore à quasiment tout les plans, des bastons incroyables et complétement déjantées. Des filles avec du caractère .. et de l'humour. Que demander de plus? Un scènario? Nooon pas besoin!"
1 (pos)
"Malgré les DTV, JCVD fait les bons choix, avec des films intéressants, prenants et des sujets d'actualité. De guest star, JCVD devient personnage principal par son aura et son style bien à lui. Un bon film d'action, traitant en plus de la traite des enfants."
1 (pos)
"Une belle histoire racontée avec un rythme lent. Et que dire de la distribution, mise à part WAHOO !"
1 (pos)
"Ce truc est supposé être un blockbuster ??? Il y a du rythme, certes, mais apparemment on a largement préféré préserver l'image de sex symbol d'Angelina Jolie plutôt que de soigner le montage. Le film est si truffé d'incohérences et de clichés grotesques que cela en devient vraiment pénible et qu'on attend la fin avec impatience."
0 (neg)
"Pour moi une comédie tout à fait banale qui est par moment limite lourde ( en particulier le personnage de Patrick Timsit ). C'est gentillet on peut dire ! A voir pour ne pas se prendre la tête et puis pour voir des vedettes !"
0 (neg)
"Aucun scénario, nul, aucun intérêt. Un jeu de massacre, c'est tout!"
0 (neg)
"chef d'oeuvre incontestable sur la misère et la délinquance de la jeunesse Brésilienne. (sujet toujours d'actualité) . quand ont aime le cinema ont aime ce film."
1 (pos)
"Il faut reconnaitre que la mise en scène de Robert Florey est inexistante, mais il est vrai que le thème du film est intéréssant, montrant avec beaucoup de cynisme l'état d'esprit de la bourgeoisie de l'époque. Sans être un grand film tant sans faux, le blanc et le noir est une curiosité plutot agréable, surtout sauvé par les dialogues de Guitry et la présence de Raimu."
0 (neg)
"Kawajiri livrait l'une des plus belles pièces de la Japanimation (et du manga en particulier) au travers de cette splendeur visuelle qu'est NINJA SCROLL, un film extrêmement violent traversé d'éclats de rage viscérale et d'émotion brute a pleurer de beauté. Une oeuvre incroyablement dense et gonflée (la mise en scène emporte tout sur son passage) qui n'a rien perdu de sa puissance depuis sa sortie il y a 10 ans. Du grand cinéma épique pour l'un des plus beaux films d'aventure jamais réalisés. Enragé, poignant, virtuose et tout simplement immanquable."
1 (pos)
"Globalement une grosse saga, une des meilleurs de films d'action mais le premier film ne sera jamais égalé par les épisodes qui ont suivis."
1 (pos)
"Ce film tiré d'une histoire vrai aurait pu être vu l'histoire un bon film. Mais l'interprétation et la mise en scène nous prête plus à sourire tellement qu'elles sont bancale. Dommage !!!!!!!!!"
0 (neg)
"Un film poignant et cruel sur le renoncement de soi , au nom des conventions sociales, par le plus british des cinéastes américains. Chez James Ivory, tout est clean, un peu rigide, guindé, empesé, suranné et morose, il le prouve encore magistralement dans cette oeuvre à la tristesse refoulée et douloureuse, renforcée par l'osmose parfaite entre les 2 interprètes principaux. Dans cette ambiance très britannique, Anthony Hopkins démontre encore une fois son immense talent de comédien en faisant preuve d'un jeu contenu absolument bouleversant."
1 (pos)
"Et ben voilà ! Après le très faiblard Rec, voici Rec² !! Et comme souvent avec les suites de films d'horreur à succès, on est en précense d'un chef d'oeuvre. Fiers de leur prouesse avec leur premier film, les deux réalisateurs s'en donnent ici à coeur joie et c'est tant mieux ! Les forces d'intervention espagnoles sont très crédibles car elles savent garder leur calme en toute circonstance ! Les dialogues sont extrêmement imaginatifs, très peu redondants et dépeignent avec efficacité des personnages au bord de la rupture dans un véritable enfer ! Mention spéciale au passage avec les trois gamins, très agréables à entendre parler ! J'ai également adoré tout l'aspect démoniaque du sujet qui n'est en aucun cas pompé sur d'autres films comme l'Exorciste ou Damien la malediction mais qui au contraire réinvente totalement ce genre d'épouvante. Et que dire de la fin, sublime ! Vivement le 3 !"
1 (pos)
"Un duo génial, mais perdu dans un innommable navet..... !!!"
0 (neg)
"Un film très chouette! Les comédiens sont tous très bons, cette histoire d'amitié traitée comme une histoire d'amour sonne juste, et me rappelle mes années lycée... Beaucoup moins étouffant que "Respire", plus léger, on ressort de la salle sur une belle note positive, avec l'envie de revivre l'insouciance de la vie étudiante. La BO est géniale et accompagne parfaitement le film! A voir!!"
1 (pos)
"1953, Joseph Staline meurt d'une attaque cardiaque. Les membres du Politburo se lancent alors dans une quête du pouvoir... Adapté de la bande dessinée française du même nom, le film est globalement très fidèle. Il est tout de même assez amusant de voir ce film en langue anglaise nous donner des dirigeants du PC jurer à base de "fuck"... Par l'humour, l'absurde, le film parvient à montrer, de manière certes caricaturale mais tellement drôle, l'arbitraire et l'horreur du régime stalinien. Les acteurs sont tous bons (sauf celui qui incarne Staline mais tant pis il meurt vite)."
1 (pos)
"Un film très spécial, si le début est grand-guignolesque et les costumes en pvc, le film prend un peu de profondeur par la suite, il n'en reste pas moins une légende chinoise difficilement intéressente avec une fin brutale. Bref le tout manque de saveur."
0 (neg)
"• Tout d’abord bravo à toute l'équipe qui a réaliser ce très beau reportage !! • Ce film a vraiment le mérite d’être vu et revu, Il peut se regarder en famille tout • ages confondus et même sans être grand fan de basket car il montre et donne • de belles leçons dans tous domaines et pas seulement au niveau sportif !!! • Je vous encourage donc tous à l'acheter, le regarder et même l’offrir vous ne le regretterez vraiment pas.... • Evan a énormément de mérite et de courage il est vraiment un bel exemple, je lui souhaite d’aller encore bien plus loin et franchement je pense que l’on a pas fini d’entendre parler de lui……. • Alors dépêchez-vous d’aller acheter le DVD EVAN "le rêve américain" qui est en vente en boutique pour la maudite somme de 15€, et en même temps venez encourager notre équipe du PB qui en a bien besoin !!! • allez PB86 !!!"
1 (pos)
"Dans Sparring, Mathieu Kassovitz joue un boxer qui doit faire un combat contre un tas de clichés (d'ailleurs, le titre anglais de ce film devrait être Rocky The Wrestler car il prend beaucoup de ces deux films). Heureusement, Kassovitz est très fort et il nous fait des coups de coeur sans cesse dans une performance qui va vous mettre KO. Son talent, une réalisation compétente et un BO qui frappe fort fait ici un film qui va marquer les spectateurs."
1 (pos)
"Sans doute le pire film que j'ai vu, le ridicule atteint des sommets ici avec des scènes plus pitoyables les unes que les autres. Jack Palance cabotine à mort et l'héros du film est incarné par celui qui quelques années plus tard jouera pour le père de Jack dans Lost. A voir pour le fun et encore."
0 (neg)
"typique des années 90, un peu daté mais pas mal de suspense, plutôt bien joué, histoire peu original mais j'ai passé un bon moment"
1 (pos)
"Une réalisation pauvre du coup je mettais tous mes espoirs sur l'interprétation de Pierre Brasseur hélas ce n'est pas sa meilleur prestation."
0 (neg)
"Ce navet est affligeant tellement il est mauvais ! Il y a pas une seule scène filmée correctement, pas un meurtre plaisant, pas un actrice crédible (ou qui sort du lot)... De plus, le scénario est inexistant, et les effets-spéciaux sont peu crédibles. Je ne conseillerais même pas 'L'attaque du crocodile géant' aux fans du genre, et à ceux qui apprécient les série z (on ne prend aucun plaisir car il est même pas "fun" et "déjanté") ! Regardez plutôt 'Solitaire', 'Black Water', 'Lake Placid' ou 'L'incroyable Alligator' dans les films de saurien..."
0 (neg)
"Premièrement je souhaiterai demander à allo ciné de pouvoir mettre une note négative à ce film. Deuxièmement ... mais "Où " est passé l'argent de l'hypothèque de la maison de Vin Diesel. Troisièmement .. heureusement que je n'ai pas payé ma place de cinéma sinon j'aurai demandé à être remboursé. En conclusion :N'allez pas voir ce film !!!"
0 (neg)
End of preview (truncated to 100 rows)

Dataset Card for Allociné

Dataset Summary

The Allociné dataset is a French-language dataset for sentiment analysis. The texts are movie reviews written between 2006 and 2020 by members of the Allociné.fr community for various films. It contains 100k positive and 100k negative reviews divided into train (160k), validation (20k), and test (20k).

Supported Tasks and Leaderboards

  • text-classification, sentiment-classification: The dataset can be used to train a model for sentiment classification. The model performance is evaluated based on the accuracy of the predicted labels as compared to the given labels in the dataset. A BERT-based model, tf-allociné, achieves 97.44% accuracy on the test set.

Languages

The text is in French, as spoken by users of the Allociné.fr website. The BCP-47 code for French is fr.

Dataset Structure

Data Instances

Each data instance contains the following features: review and label. In the Hugging Face distribution of the dataset, the label has 2 possible values, 0 and 1, which correspond to negative and positive respectively. See the Allociné corpus viewer to explore more examples.

An example from the Allociné train set looks like the following:

{'review': 'Premier film de la saga Kozure Okami, "Le Sabre de la vengeance" est un très bon film qui mêle drame et action, et qui, en 40 ans, n'a pas pris une ride.',
 'label': 1}

Data Fields

  • 'review': a string containing the review text
  • 'label': an integer, either 0 or 1, indicating a negative or positive review, respectively

Data Splits

The Allociné dataset has 3 splits: train, validation, and test. The splits contain disjoint sets of movies. The following table contains the number of reviews in each split and the percentage of positive and negative reviews.

Dataset Split Number of Instances in Split Percent Negative Reviews Percent Positive Reviews
Train 160,000 49.6% 50.4%
Validation 20,000 51.0% 49.0%
Test 20,000 52.0% 48.0%

Dataset Creation

Curation Rationale

The Allociné dataset was developed to support large-scale sentiment analysis in French. It was released alongside the tf-allociné model and used to compare the performance of several language models on this task.

Source Data

Initial Data Collection and Normalization

The reviews and ratings were collected using a list of film page urls and the allocine_scraper.py tool. Up to 30 reviews were collected for each film.

The reviews were originally labeled with a rating from 0.5 to 5.0 with a step of 0.5 between each rating. Ratings less than or equal to 2 are labeled as negative and ratings greater than or equal to 4 are labeled as positive. Only reviews with less than 2000 characters are included in the dataset.

Who are the source language producers?

The dataset contains movie reviews produced by the online community of the Allociné.fr website.

Annotations

The dataset does not contain any additional annotations.

Annotation process

[N/A]

Who are the annotators?

[N/A]

Personal and Sensitive Information

Reviewer usernames or personal information were not collected with the reviews, but could potentially be recovered. The content of each review may include information and opinions about the film's actors, film crew, and plot.

Considerations for Using the Data

Social Impact of Dataset

Sentiment classification is a complex task which requires sophisticated language understanding skills. Successful models can support decision-making based on the outcome of the sentiment analysis, though such models currently require a high degree of domain specificity.

It should be noted that the community represented in the dataset may not represent any downstream application's potential users, and the observed behavior of a model trained on this dataset may vary based on the domain and use case.

Discussion of Biases

The Allociné website lists a number of topics which violate their terms of service. Further analysis is needed to determine the extent to which moderators have successfully removed such content.

Other Known Limitations

The limitations of the Allociné dataset have not yet been investigated, however Staliūnaitė and Bonfil (2017) detail linguistic phenomena that are generally present in sentiment analysis but difficult for models to accurately label, such as negation, adverbial modifiers, and reviewer pragmatics.

Additional Information

Dataset Curators

The Allociné dataset was collected by Théophile Blard.

Licensing Information

The Allociné dataset is licensed under the MIT License.

Citation Information

Théophile Blard, French sentiment analysis with BERT, (2020), GitHub repository, https://github.com/TheophileBlard/french-sentiment-analysis-with-bert

Contributions

Thanks to @thomwolf, @TheophileBlard, @lewtun and @mcmillanmajora for adding this dataset.

Models trained or fine-tuned on allocine